Sep 19

ISRAËL TSAHAL REVELATIONS - DIGNE DE LA SERIE "LES EXPERTS" : SUR LA BASE DE TEL HASHOMER LES UNITES D'ELITE TRAITENT LES EXPLOSIFS. L'analyse des bombes provenant du terrorisme se fait à deux pas de l'Hôpital Tel Hashomer.

Authors picture

Dominique Bourra | Défense

Headline image

“On fait le plus dur aujourd’hui, et demain: l’impossible”. Le laboratoire de Camp Dori à Tel Hashomer est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs centres mondiaux pour l’étude des engins explosifs improvisés (IED). Zoom sur un petit quadrilatère très stratégique du territoire israélien. A l’Est de Ramat Gan, dans la proche banlieue de Tel-Aviv, le site de Tel-Hashomer enclavé entre Kiryat Ono, Yehud et Or Yehuda, est internationalement connu pour son centre médical d’avant-garde, le “H’aim Sheba medical center”. Mais Tel Hashomer accueille également une grande base militaire : le camp Yaakov Dori (camp Dori) connue du grand public israélien pour son centre de recrutement : le mythique Bakum (B’sis Klita U-Miyun) géré par l’unité Meitav.

Un peu moins connu en revanche, au coeur d’une petite zone classifiée, quelques bâtiments en apparence banals renferment des équipements ultra-sophistiqués permettant d’étudier et analyser tous les types d’explosifs. Ce petit site est aujourd’hui l’un des meilleurs centres mondiaux de la spécialité. Les unités technologiques qui y opèrent sont en charge des tests sur les matériaux de protection utilisés par l’armée et de l’élaboration des protocoles de sécurité. Cela va de la fiabilité des gilets pare-balles à la sûreté des explosifs.

Mais l’activité phare, sur laquelle se fonde la renommée internationale de Camp Dori, est l’analyse des explosifs (artisanaux ou industriels) confisqués à l’ennemi, puis leur “reverse engineering” (rétro-ingénierie) permettant de reconstituer l’ensemble des processus de fabrication. Selon les experts de l’armée, les laboratoires terroristes clandestins à Gaza ou en Cisjordanie contournent les difficultés d’approvisionnement en élaborant des produits de substitution à partir d’éléments et de composants en apparence banals comme des cubes allume-feux pour barbecues, des engrais (comme le nitrate d’ammonium) ou des gels capillaires combinés à de l’acide nitrique. Les techniques de fabrication des IED sont en évolution permanente vers toujours plus de performance létale. L’une des dernières générations d’IED consiste par exemple en explosifs artisanaux à charge creuse projetant un jet de cuivre fondu à travers le blindage de cibles mouvantes.

C’est donc aux labos de camp Dori que sont confiés les échantillons saisis dans le cadre des enquêtes antiterroristes. Les unités technologiques, à l’image des meilleures polices scientifiques, recevant la délicate mission de résoudre les énigmes forensiques (relatives aux investigations criminelles) les plus complexes. Leur réputation est telle qu’on les compare parfois en interne aux héros de la série américaine CSI (Crime Scene Investigation) connue en France sous le titre : « Les experts ». Certains membres de l’unité reconnaissent d’ailleurs regarder attentivement la série en laquelle ils puisent parfois des sources d’inspiration.

Ces experts ne sont pas seulement des scientifiques en blouse blanche passant leur temps entre microscopes et réactifs. Ils enfilent aussi leur battle-dress pour intervenir en temps réel sur les théâtres d’opération et relever dans l’urgence les moindres traces d’explosifs ou d’éclats sur le terrain. Ce qui conduit parfois, après analyses, à des conclusions stupéfiantes, à l’exact opposé de rapports médiatiques souvent fondés sur les apparences et les préjugés. Les cas abondent : dégâts provoqués par des explosions de caches d’armes et passés à tort en dommages collatéraux, fausses imputations de tirs démontrées par la mise à jours d’éclats confondants…

Des analyses menées pendant la seconde guerre du Liban avaient ainsi permis d’établir la présence d’alliages produits en Russie sur certains fragments de missiles tirés par le Hezbollah. Suite à ces informations transmises à Moscou, des responsables militaires russes avaient été limogés par le Kremlin. Cependant, lorsque ces rapports scientifiques sont divulgués et médiatisés (ce n’est pas toujours le cas), ils rencontrent en général un écho limité dans l’opinion en raison de leur technicité et de leur tonalité plus rébarbative que celle des dépêches tonitruantes, lancées dans le feu de l’action.

Au fil des années le retour d’expérience très documenté de Tsahal en matière d’IED est devenu irremplaçable pour les troupes engagées dans des conflits asymétriques de type guérilla, comme en Irak ou en Afghanistan. Le Gotha international de la lutte antiterroriste défile donc à Camp Dori pour accéder au nec plus ultra des connaissances. Les experts américains bien sûr mais aussi leurs collègues et homologues britanniques, italiens, allemands. Après les attentats de Londres, par exemple, une délégation de Scoland Yard est passée par Tel Hashomer pour étendre ses capacités scientifiques afin de mieux pouvoir faire face à de nouveaux types de menaces.

Les labos d’analyses coopèrent également avec l’unité cynophile Oketz en fournissant des échantillons pour l’entraînement des chiens à la détection de traces d’explosifs. Les rapports scientifiques de l’unité technologique sont même utilisés dans le domaine industriel par exemple pour l’amélioration et la mise au point des nouvelles générations d’appareils de détection dans les aéroports. Enfin, plus inattendu, les spécialistes de camp Dori passent aussi aux travaux pratiques en réalisant des copies de roquettes artisanales Qassam et procèdent à des tirs d’essais afin d’étudier les impacts et mettre au point les systèmes de protection et de contre-mesures.

En émulation avec les autres unités technologiques de Tsahal, Tel Hashomer recrute les meilleurs éléments et cherche en permanence de nouveaux talents. Disposant parfois de formations rares, comme certains immigrants russes. Encore faut-il que les candidats potentiels soient sensibilisés suffisamment en amont à l’existence de ces laboratoires secret-défense. D’où la déclassification progressive de certaines informations concernant l’unité.—

Sources : Informations déclassifiées du MoD & de Tsahal et Haaretz

Source: http://nanojv.wordpress.com/

Sur les dernières décennies, les forces combattantes ont dû gaspiller du temps, de l’énergie et des munitions afin d’ajuster la précision de leurs fusils. Si en moyenne ce procédé peut prendre près d’une demi-heure et un quinzaine de balles, une innovation est en mesure de l’écourter à 30 secondes et une seule munition. Waleed Kies, ingénieur israélien chez Panasonic et a...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Défense

Les israéliens (surtout ceux qui ne connaissent que les constructeurs américains!) sont en totale admiration. Au terme de presque un an et demi de rudes négociations entre Paris et New Delhi, le gouvernement indien a approuvé l'achat à la France de 36 avions de combat Rafale du groupe Dassault. Capital.fr : ""Le contrat a été approuvé au cours d'une réunion. Il sera formellement si...

IsraelValley Desk | Défense

Le nouveau programme d'aide, portant sur la période 2019-2028, a été signé ce mercredi à Washington. Barack Obama peut se prévaloir d'avoir validé le plus important programme d'aide à un pays étranger jamais consenti par les Etats-Unis. Selon lefigaro.fr : "Le programme d'assistance, d'une ampleur sans précédent, vise à perpétuer l'«avantage qualitatif» de l'armée israélienn...

IsraelValley Desk | Défense

Israël a annoncé avoir lancé le satellite-espion «le plus sophistiqué de son histoire». Le ministère de la Défense a promis de dévoiler plus de détails ultérieurement. Un responsable a indiqué que le satellite Ofek 11 peut transmettre des images en couleurs et en haute résolution de pratiquement partout dans le monde. (journalmetro.com) Ofek ou Ofeq est le nom d'une série de sa...

IsraelValley Desk | Défense

Les Etats-Unis et Israël ont réglé les derniers détails d'un accord portant sur le versement d'une aide militaire américaine record d'au moins 38 milliards de dollars sur 10 ans, ont déclaré mardi à Reuters des sources proches des négociations. Selon challenges.fr : "Cet accord, qui devrait être annoncé officiellement dans les prochains jours, constitue le plan d'aide le plus ambi...

IsraelValley Desk | Défense

La Belgique a fait savoir qu'elle lançait un appel d'offres pour acquérir un logiciel capable de détecter les potentiels djihadistes sur les réseaux sociaux, par la collecte et l'analyse automatisée de données publiques. Un secteur en vogue dans l'anti-terrorisme. Alors que le Renseignement est souvent vu comme la collecte d’informations qui ne sont pas normalement accessibles au pub...

IsraelValley Desk | Défense

Israël risque -t il de mettre à genoux facebook ? Ou i! En effet, Jérusalem menace sérieusement Facebook. Les autres pays regardent... pour l'instant. L'effet "domino" peut entraîner des législations anti-terrorisme et anti-facebook dans le monde entier. Selon (1) : "Souhaitant que Facebook fasse de lui-même la chasse aux messages menant vers le chemin de l’Intifada, le gouvernemen...

IsraelValley Desk | Défense

Correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil (RFI) : "Comment lutter contre les contenus incitant au terrorisme sur Internet ? La question est au cœur de l’action de bon nombre de gouvernements aujourd’hui. Le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a multiplié depuis un an et demi les rencontres avec les grands acteurs du Net - Facebook, Twitter, Google - pour que ce...

IsraelValley Desk | Défense

Prenant en compte la prédominance israélienne en matière de contre-terrorisme, mais aussi le fait que l’État hébreu soit le seul (hors États-Unis) à avoir édifié sur son territoire un mémorial dédié à toutes les victimes du 11 septembre 2001, une délégation de la police américaine a tenu à se rendre en Israël pour le quinzième anniversaire des attaques. Ce sont en effet ...

Nathan Sarel (Tel Aviv) | Défense

Le secteur israélien de la défense a vu ses exportations augmenter légèrement en 2015 pour atteindre 5.7 milliards de dollars, grâce à la signature de nouveaux contrats en dépit d'une économie mondiale chancelante, a annoncé le ministère israélien de la Défense. La plupart des exportations étaient à destination de l'Asie et de l'Europe, et les contrats portaient sur la maintena...

i24News | Défense

On voit, depuis quelques mois, de plus en plus d'entreprises se pencher sur le profil « atypique » des autistes de haut niveau, dits « Asperger », à l'instar du géant Microsoft (article en lien-ci-dessous). En avril 2015, à l'occasion de son 40e anniversaire, il annonce qu'il engage un programme pilote de recrutement de personnes avec autisme, informaticiens le plus souvent mais pas ...

IsraelValley Desk | Défense

C'est un fait. Les israéliens sont excellents dans la formation des élites. Selon Slate : "Dans beaucoup de pays, y compris les États-Unis, il existe des programmes conçus pour apprendre l’informatique et le codage aux élèves du primaire et du secondaire, et beaucoup cherchent à attirer des étudiants très divers. Mais Israël (en grande partie à cause du risque constant de guerre ou...

IsraelValley Desk | Défense

A la suite du récent accord de défense entre Israël et les États-Unis, décrit comme potentiellement préjudiciable pour l’industrie militaire israélienne, la société General Atomics, partenaire régulier des forces armées américaines, chercherait à contrecarrer un marché liant Israël et l’Allemagne. Le contrat en question porte sur le prêt par l’armée de l’air israél...

Nathan Driot | Défense

NSO joue à fond la carte du secret. La société israélienne, fondée en 2009, n’a pas de site Internet, n'est pas présente sur les réseaux sociaux, ses dirigeants ne donnent quasiment pas d’interviews et les informations au sujet de NSO sont pour le moins parcellaires. Selon france24.com : "Sur le site About.me, Omri Lavie, l’un des cofondateurs de cette structure, se décrit comm...

IsraelValley Desk | Défense

L'inventivité des cybercriminels n'a décidément pas de limite, ou très peu. Dans un jeu du chat et de la souris sans fin avec les autorités et les éditeurs d'antivirus, les escrocs du net trouvent toujours un nouveau moyen de propager des virus dans les ordinateurs et les terminaux des particuliers, pour leur extorquer des données personnelles ou de l'argent. Checkpoint lutte contre les ...

IsraelValley Desk | Défense