Sep 19

ISRAËL TSAHAL REVELATIONS - DIGNE DE LA SERIE "LES EXPERTS" : SUR LA BASE DE TEL HASHOMER LES UNITES D'ELITE TRAITENT LES EXPLOSIFS. L'analyse des bombes provenant du terrorisme se fait à deux pas de l'Hôpital Tel Hashomer.

Authors picture

Dominique Bourra | Défense

Headline image

“On fait le plus dur aujourd’hui, et demain: l’impossible”. Le laboratoire de Camp Dori à Tel Hashomer est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs centres mondiaux pour l’étude des engins explosifs improvisés (IED). Zoom sur un petit quadrilatère très stratégique du territoire israélien. A l’Est de Ramat Gan, dans la proche banlieue de Tel-Aviv, le site de Tel-Hashomer enclavé entre Kiryat Ono, Yehud et Or Yehuda, est internationalement connu pour son centre médical d’avant-garde, le “H’aim Sheba medical center”. Mais Tel Hashomer accueille également une grande base militaire : le camp Yaakov Dori (camp Dori) connue du grand public israélien pour son centre de recrutement : le mythique Bakum (B’sis Klita U-Miyun) géré par l’unité Meitav.

Un peu moins connu en revanche, au coeur d’une petite zone classifiée, quelques bâtiments en apparence banals renferment des équipements ultra-sophistiqués permettant d’étudier et analyser tous les types d’explosifs. Ce petit site est aujourd’hui l’un des meilleurs centres mondiaux de la spécialité. Les unités technologiques qui y opèrent sont en charge des tests sur les matériaux de protection utilisés par l’armée et de l’élaboration des protocoles de sécurité. Cela va de la fiabilité des gilets pare-balles à la sûreté des explosifs.

Mais l’activité phare, sur laquelle se fonde la renommée internationale de Camp Dori, est l’analyse des explosifs (artisanaux ou industriels) confisqués à l’ennemi, puis leur “reverse engineering” (rétro-ingénierie) permettant de reconstituer l’ensemble des processus de fabrication. Selon les experts de l’armée, les laboratoires terroristes clandestins à Gaza ou en Cisjordanie contournent les difficultés d’approvisionnement en élaborant des produits de substitution à partir d’éléments et de composants en apparence banals comme des cubes allume-feux pour barbecues, des engrais (comme le nitrate d’ammonium) ou des gels capillaires combinés à de l’acide nitrique. Les techniques de fabrication des IED sont en évolution permanente vers toujours plus de performance létale. L’une des dernières générations d’IED consiste par exemple en explosifs artisanaux à charge creuse projetant un jet de cuivre fondu à travers le blindage de cibles mouvantes.

C’est donc aux labos de camp Dori que sont confiés les échantillons saisis dans le cadre des enquêtes antiterroristes. Les unités technologiques, à l’image des meilleures polices scientifiques, recevant la délicate mission de résoudre les énigmes forensiques (relatives aux investigations criminelles) les plus complexes. Leur réputation est telle qu’on les compare parfois en interne aux héros de la série américaine CSI (Crime Scene Investigation) connue en France sous le titre : « Les experts ». Certains membres de l’unité reconnaissent d’ailleurs regarder attentivement la série en laquelle ils puisent parfois des sources d’inspiration.

Ces experts ne sont pas seulement des scientifiques en blouse blanche passant leur temps entre microscopes et réactifs. Ils enfilent aussi leur battle-dress pour intervenir en temps réel sur les théâtres d’opération et relever dans l’urgence les moindres traces d’explosifs ou d’éclats sur le terrain. Ce qui conduit parfois, après analyses, à des conclusions stupéfiantes, à l’exact opposé de rapports médiatiques souvent fondés sur les apparences et les préjugés. Les cas abondent : dégâts provoqués par des explosions de caches d’armes et passés à tort en dommages collatéraux, fausses imputations de tirs démontrées par la mise à jours d’éclats confondants…

Des analyses menées pendant la seconde guerre du Liban avaient ainsi permis d’établir la présence d’alliages produits en Russie sur certains fragments de missiles tirés par le Hezbollah. Suite à ces informations transmises à Moscou, des responsables militaires russes avaient été limogés par le Kremlin. Cependant, lorsque ces rapports scientifiques sont divulgués et médiatisés (ce n’est pas toujours le cas), ils rencontrent en général un écho limité dans l’opinion en raison de leur technicité et de leur tonalité plus rébarbative que celle des dépêches tonitruantes, lancées dans le feu de l’action.

Au fil des années le retour d’expérience très documenté de Tsahal en matière d’IED est devenu irremplaçable pour les troupes engagées dans des conflits asymétriques de type guérilla, comme en Irak ou en Afghanistan. Le Gotha international de la lutte antiterroriste défile donc à Camp Dori pour accéder au nec plus ultra des connaissances. Les experts américains bien sûr mais aussi leurs collègues et homologues britanniques, italiens, allemands. Après les attentats de Londres, par exemple, une délégation de Scoland Yard est passée par Tel Hashomer pour étendre ses capacités scientifiques afin de mieux pouvoir faire face à de nouveaux types de menaces.

Les labos d’analyses coopèrent également avec l’unité cynophile Oketz en fournissant des échantillons pour l’entraînement des chiens à la détection de traces d’explosifs. Les rapports scientifiques de l’unité technologique sont même utilisés dans le domaine industriel par exemple pour l’amélioration et la mise au point des nouvelles générations d’appareils de détection dans les aéroports. Enfin, plus inattendu, les spécialistes de camp Dori passent aussi aux travaux pratiques en réalisant des copies de roquettes artisanales Qassam et procèdent à des tirs d’essais afin d’étudier les impacts et mettre au point les systèmes de protection et de contre-mesures.

En émulation avec les autres unités technologiques de Tsahal, Tel Hashomer recrute les meilleurs éléments et cherche en permanence de nouveaux talents. Disposant parfois de formations rares, comme certains immigrants russes. Encore faut-il que les candidats potentiels soient sensibilisés suffisamment en amont à l’existence de ces laboratoires secret-défense. D’où la déclassification progressive de certaines informations concernant l’unité.—

Sources : Informations déclassifiées du MoD & de Tsahal et Haaretz

Source: http://nanojv.wordpress.com/

Entre 2003 et 2008, la France a exporté plus de 521 millions d’Euros d’armes vers Israël. La France a également exporté vers Israël des équipements spécialisés pour la reconnaissance, tels que les systèmes laser. D’après le Ministère français de la Défense, la France reçoit chaque année entre 4 000 et 6 000 demandes internationales d’armement. La France a émis 6 605 autorisations d’exportat...

IsraelValley Desk | Défense

Le géant israélien des missiles Rafael va transférer, au travers d'un accord de joint-venture, ses technologies en Inde. La firme partenaire des israéliens est Kalyani (12 000 employés). Rafael sera minoritaire dans la nouvelle société (49% des actions). Rafael Advanced Defense Systems Ltd, connu sous le nom RAFAEL (acronyme hébraïque de «Autorité pour le développement de l'armement ») est ...

Dan Rosh (Tel Aviv) | Défense

A 10 heures ce matin se déroulera la cérémonie d’intronisation du 21ième chef d’Etat-major de Tsahal Gady Eizencot, dans les bureaux du Premier ministre. Il se rendra ensuite au Kotel pour une prière commune, en compagnie du général Benny Gantz, son prédécesseur à ce poste. (Coolamenws) ISRAELVALLEY PLUS. SELON HAMODIA. Après plusieurs mois de délibérations et d’incertitude, après avoi...

Coolamnews.com | Défense

Le nombre d'Israéliens expatriés souhaitant renoncer à leur citoyenneté a augmenté de plus de 50% en 2014, par rapport à l'année précédente, indiquent des données recueillies par les ambassades israéliennes dans le monde. Durant l'année qui vient de s'écouler, 765 ressortissants israéliens vivant à l'étranger ont demandé à renoncer à la citoyenneté israélienne. En 2013, ils étaient 478. D...

i24News | Défense

Israël a commencé à étendre sa flotte de sous-marins datant du début des années 90 qui ne comprenait à l'époque que deux navires de fabrication britannique. C'est en partie une décision stratégique mais aussi une exploitation de circonstances. En 1991, lors des attaques de missiles Scud irakiens sur Israël, durant la première guerre du Golfe, le ministre allemand des Affaires étrangères d'alors...

i24News | Défense

Israel Aerospace Industries élargit sa gamme de solutions aériennes avec l’ELI-3360 MPA, un avion de patrouille maritime développé à partir du jet d’affaires Global 5000 de Bombardier. Conçu par ELTA, l’une des filiales d’IAI, cette version « PATMAR » du biréacteur est très solidement équipée. Elle dispose, notamment, d’un radar de surveillance maritime ELM-2022, d’un système électro-op...

Mer et Marine | Défense

DANS LE PARISIEN. Propos recueillis par Damien Licata Caruso (Copyrights). L'histoire du drone racontée par son « inventeur ». Cet engin volant sans pilote est avant tout une invention militaire. Ses racines remontent aux conflits au Proche-Orient à la fin des années 1970. Nous avons rencontré son créateur. Engin de mort pour ses détracteurs et arme indispensable à toute armée moderne pour s...

IsraelValley Desk | Défense

L'armée suisse devrait acquérir des drones israéliens. Le Conseil fédéral a présenté mercredi au Parlement son programme d'armement 2015, devisé à 542 millions de francs. L'achat de six drones d'exploration, non armés, du type Hermes 900, à la firme israélienne Elbit, devisé à 250 millions, est le volet le plus contesté du programme. Selon Ueli Maurer, l'acquisition de biens israéliens qui r...

IsraelValley Desk | Défense

Selon letemps.ch (copyrights) : "La loi israélienne interdit aux ressortissants de l’Etat hébreu de se rendre dans les pays avec lesquels il est en guerre. Elle prévoit également des peines pour ceux qui y mèneraient des tractations commerciales. Mais en Israël comme partout ailleurs au Proche-Orient, tout est négociable. Il suffit d’avoir les bonnes connexions pour obtenir l’accord de la commi...

IsraelValley Desk | Défense

Sortez le périscope ! » Cette phrase ne résonnera peut-être plus dans les futurs sous-marins grâce aux recherches d'une équipe de l'institut de technologie israélien Technion. Les chercheurs sont partis de ce que tout plongeur a pu expérimenter : si l'on regarde l'extérieur quand on se trouve juste sous la surface, on peut voir relativement loin, en raison de la réfraction de la lumière pas...

Les Echos (Copyrights) | Défense

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon, se rendra le 17 février en Inde, première visite du genre pour un ministre de la Défense depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Jérusalem accorde une importance stratégique à cette visite, qui marque un tournant dans les relations sécuritaires avec New-Delhi et qui pourrait ouvrir la voie vers de nouveaux marchés dans le d...

Coolamnews.com | Défense

Les déclarations polémiques du ministre de la Défense et les critiques du PM inquiètent l'Etat hébreu. Le gouvernement du nouveau Premier ministre grec Aléxis Tsípras a été dévoilé mardi, avec en vedette Yanis Varoufakis, ministre des Finances qui sera chargé d’aller renégocier la dette à Bruxelles. Etiqueté comme un des "radicaux" de Syriza, il pourfend depuis des années "la dette odieuse" et ...

i24News | Défense

Israël a augmenté de manière significative ses ventes d'armes aux pays africains. Le ministère de la Défense indique que 2013 (les chiffres de 2014 non encore diffusés) a été une année record puisque Jérusalem a vendu aux pays africains pour 210 millions d'euros d'armes et de technologie militaire alors que durant les 4 années précédentes le volume annuel était situé entre 63 et 107 millions d'...

i24News | Défense

Elad Ratson : "Le Département de la Défense des États-Unis (DoD) en collaboration avec le MIT Enterprise Forum of Israel viennent d’organiser une compétition technologique en Israël, offrant 100 000 dollars à la start-up proposant la meilleure technologie pour combattre le terrorisme. Le nom du vainqueur a été révélé le 21 janvier par l’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Dan Shapiro, il...

Siilcon Wadi | Défense

Selon nos informations exclusives IsraelValley la délégation israélienne qui viendra au salon aéronautique du Bourget de 2015 devrait être la plus importante qu'Israël aura envoyé en France. Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est organisé par le SIAE, filiale du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). La 51e édition du salon aura lieu au ...

IsraelValley Desk | Défense