Aug 20

ISRAELVALLEY HISTOIRE - "AU NOM DE TOUS LES MIENS" - Documentaire de l'année - Interview exclusive d'Alain Arbibe : le destin extraordinaire de Martin GRAY, survivant de TREBLINKA et du Ghetto de Varsovie

Authors picture

IsraelValley Desk | Culture

Headline image

IsraelValley.com couvre le tournage de ce documentaire hors du commun en exclusivité – IsraelValley : Bonjour Alain, et merci de nous recevoir. Pouvez-vous nous expliquer l’origine de ce projet majeur dans l’histoire des documentaires ?

Alain Arbibe : La première fois que j’ai lu la biographie de Martin Gray, envahi par l’émotion, j’ai tout de suite compris l’importance, la puissance et la portée universelle de son histoire : « le secret de la vie est la puissance de l’espérance ». Avec plus de 30 millions de lecteurs a travers le monde et une série télévisée atteignant des records d’audience sur la télévision nationale française il y a trente ans, j’ai été conforté dans mon envie profonde de porter la vie de Martin sur les grands écrans du monde entier.

Martin Gray - Au nom de tous les miens

IsraelValley : Rappelez-nous le destin extraordinaire de Martin Gray, qui vit actuellement à Cannes.

Alain Arbibe : Martin Gray a grandi dans le ghetto de Varsovie et a été élevé dans les horreurs de la guerre en Europe avant de trouver l’amour et le succès à New York … pour tout perdre une nouvelle fois par la main cruelle du destin.

L’histoire de Martin nous fait voyager parmi les bandes aryennes de Varsovie pendant la Deuxième Guerre mondiale, où capturé par les Nazis, il est devenu un des rares à s’être évadé du camp de la mort de Treblinka. Après avoir rejoint l’Armée Rouge en devenant son plus jeune Capitaine a l’âge de 24 ans, Martin a quitté ce monde en guerre pour recommencer comme un humble homme à tout faire à New York, prouvant sa ténacité par son ascension rapide dans les rangs d’un hôtel des Catskill et en faisant son premier million comme antiquaire international.

Chaque identité qu’il possédait était un testament des ruines de son ancienne vie, et la promesse de son avenir. Malgré les difficultés émotionnelles qu’il a endurées, Martin tombe amoureux et s’installe avec Dina et leurs quatre enfants en Europe pour mener une vie heureuse. Mais dans une existence déjà marquée par la tragédie, Martin perd toute sa famille une seconde fois lors d’un incendie de forêt dans le sud de la France en 1970…* Le forçant à réussir son plus grand test – la survie de son esprit.*

IsraelValley : La question sur toutes les lèvres des lecteurs : que nous préparez-vous d’exceptionnel ?

Alain Arbibe : A 88 ans, force de la nature en pleine santé physique et morale, Martin Gray a accepté d’être le personnage central de notre long métrage documentaire, A MAN. Ce genre étant de plus en plus plébiscité par le public mondial et par les plus grandes sociétés de production et de distribution internationales, nous avons été rejoints par les célèbres producteurs anglais John Battsek et Simon Chinn pour faire ce film. Tous deux on été Oscarises pour MAN ON WIRE l’année dernière et ONE DAY IN SEPTEMBER en 2000.

Martin a dit que « le secret de la vie est la puissance de l’espérance ». Notre but, en faisant ce film très spécial , sera d’éveiller cette foi en chacun de nous.

Et d’autres surprises majeures vous attendent, vous serez bien entendu les premiers informés !

IsraelValley : Quel est le budget d’un tel développement ? Est-il possible d’y participer ?

Alain Arbibe : Le budget du film est évalué à 1.6 millions d’euros, dont nous avons levé une part importante. Nous sommes bien entendu ouverts à tous les investisseurs et vous pouvez nous joindre à l’adresse suivante martingray.themovie @gmail.com .

Un destin extraordinaire, servi par une équipe largement Oscarisée et une approche cinématographique novatrice du documentaire, nous permet de cibler des récompenses prestigieuses lors des prochains festivals (Cannes, Oscar, BAFTA …).

Liste des précédents articles :

Six compagnies françaises de danse se produiront en Israël et proposeront sept spectacles inédits présentés dans six différents festivals ou manifestations à travers le pays. L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël ont choisi cette année de mettre la danse à l’honneur et proposent « FRENCH FOCUS DANCE 2014 » : d’avril à septembre 2014. Cette saison de danse permettra au pub...

IsraelValley Desk | Culture

Le 29 Avril à 19h30, l’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël ont le plaisir d’accueillir l’historienne et écrivain Miriam Rosman pour une conférence exceptionnelle à l'occasion de la publication en hébreu du livre « La France et Israël 1947-1970 - De la création de l'Etat d'Israël au départ des Vedettes de Cherbourg » aux éditions Resling (2014). Avec la présence exceptionne...

IsraelValley Desk | Culture

La campagne ” lundi sans viande“, dirigée par l’ancienne présentatrice Miki Haimovich en Israël, s’est avérée être un franc succès. Les chiffres présentés par l’Institut de Recherche de Panels  montrent que 20,8% d’Israéliens – plus de 300 000 personnes – ont adopté l’initiative depuis son lancement il y a un an. Selon les données de l’Institut de recherche, la réduction de la consommation d...

IsraelValley Desk | Culture

Traditionnelles, au blé complet ou enrobées de chocolat, elles sont désormais accessibles à tous. Les matsots ont parcouru un long chemin depuis la pâte sans levain, cuite par nos ancêtres lorsqu'ils quittèrent l'Egypte, jusqu'aux packs géants économiques des épiceries locales. Son histoire reflète celle du peuple hébreu, pour qui elle est devenue un aliment de base, sept jours durant, et chaqu...

Yoram Berger | Culture

Les patrons israéliens perpétuent une tradition qui fait toujours plaisir à leurs salariés : le cadeau de fêtes. A l'occasion de Pessah, ce sont des millions de salariés qui vont recevoir de leur employeur un cadeau; cette année. Le marché du cadeau est estimé à plusieurs milliards de shekels. La popularité des émissions télévisées de cuisine exercent une influence sur le type de cadeau offe...

J.B et D.R | Culture

"C''est en Israël, dans le cimetière de Guivat Shaoul à Jérusalem, que repose désormais Ilan. Sa mère a transféré la dépouille de son fils, ne pouvant imaginer qu'il trouve la paix sur la terre où il a été torturé. Par peur aussi, qu'une fois libres, ses bourreaux "aillent cracher sur sa tombe". (Source Philosemite) LE PARISIEN. Le film «24 jours, la vérité sur l’affaire Ilan Halimi», d'Alex...

IsraelValley Desk | Culture

Nouvel eldorado de la télé, Israël est le pays à l’honneur du 51e marché international des programmes (MIPTV) qui se déroule à Cannes jusqu'à mercredi… Il y a le télé-crochet «Rising Star» acheté par M6, l'explosif «Boom» acheté par TF1. Quels seront les prochains? Vedettes du MIPTV cette année avec 18 sociétés de production et plus de 200 représentants, les producteurs israéliens sont toujo...

Annabelle Laurent | Culture

Artiste, maître à penser et éducateur, il a été aussi directeur de l’enseignement artistique au Ministère de l’Education Nationale et de la Culture en Israël ...

Shalom Marciano | Culture

265 photographies, 1000 œuvres exposées, 25 expositions, 15 salles d’exposition, 30000 visiteurs. Exposition du photographe français Jean-François Lepage « Memories from the future » 5-19 avril 2014, Carmel Winery, Rishon LeZion Pour sa 3ème édition, le festival a choisi le thème « mémoire photographique...

IsraelValley Desk | Culture

Que l'on se rassure, la réplique du palais présidentiel du boucher de Damas récemment construite à Kfar Saba (au Nord de Tel Aviv), n'a d'autres destinées que les besoins d’une nouvelle série américaine, intitulée “Tyrant”, dont la sortie est prévue en juin. De la taille de trois terrains de football, le palais présidentiel a été construit en dix jours par une équipe de 150 ouvriers. Selon Y...

Avner Myers | Culture

L'Ambassade de France et l’Institut français d’Israël accueillent Stanislas Dehaene, l’un des plus éminents spécialistes mondiaux de neurosciences, Professeur au Collège de France et membre de l’Académie des Sciences. Stanislas Dehaene animera une conférence exceptionnelle le jeudi 10 avril à 19h30 sur « Les neurones de la lecture », une conférence à la portée du grand public, jeunes et moins j...

IsraelValley Desk | Culture

La finale du 11e Concours international de Piano d'Orléans a eu lieu (22 candidats en lice). Le grand lauréat est Imri Talgam (Israël) qui, après avoir obtenu les Prix "Edison Denisov" et Hellfer, a reçu des mains d’Alicia Terzian le grand prix "Blanche Selva". La médaille de la ville d’Orléans lui fut aussi remise par Serge Grouard , député maire. La Nouvelle République: "Reste que c’est l...

Youval Blumenthal | Culture

Une sorte d'abécédaire « pour les Nuls » traduit en hébreu vise à enseigner aux Juifs ultra-orthodoxes d'Israël tout ce qui a attrait à la sexualité. Un choix de thématique qui s'adresse à un public particulièrement muet sur ce brûlant sujet.  ...

Avner Myers | Culture

Une question qui agite le monde du show-business en Israël. À la suite de la mort de sa compagne L'Wren Scott, Mick Jagger et ses amis vont-ils annuler leur show en Israël comme ils l'ont fait en Australie ? Difficile de le savoir. Les Rolling Stones doivent être à Tel-Aviv, au parc Ayarkon, le 4 juin prochain. ISRAELVALLEY PLUS Le Figaro : "À la suite de la mort de sa compagne L'Wren Scot...

IsraelValley Desk | Culture

Exposition de l’artiste du 21 au 29 mars 2014 à Tel Aviv Né en 1931 à Tel Aviv, Uri Eliaz entre à l'Ecole d'Art Betzalel de Jérusalem en 1947 mais ses études sont très vite interrompues par la Guerre d'Indépendance de 1948 et les émeutes qui éclatent à Jérusalem. Âgé de 17 ans, Uri rejoint les forces de la Hagana alors que Jérusalem est as...

Shalom Marciano | Culture