Aug 8

TSAHAL ISRAËL - VALSE DES GENERAUX - Annonce du départ prochain du Commandant des Renseignements militaires (Aman) dont le titulaire général Amos Yadlin, est en fonction depuis 5 ans.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Ce jour dans le JDD : "Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a ordonné dimanche au procureur d’Israël Yehuda Weinstein d’enquêter sur l’origine des fuites dans la presse sur une querelle entre généraux pour décrocher le poste de chef d’état-major. Le quotidien à grande diffusion Yediot Aharonot a évoqué le “grand embarras” pour l’image et la cohésion de l’armée de la publication d’une information voulant qu’un des candidats à la succession d’Ashkenaszi ait fait appel à un agent publicitaire pour dénigrer son principal rival. La seconde chaîne de télévision dit avoir la preuve écrite que le général Yoav Glant, commandant du front sud durant l’offensive de Tsahal à Gaza à l’hiver 2008-2009, a cherché à discréditer son homologue Benjamin Gantz, chef des forces terrestres sur le front nord lors de la guerre de l’été 2006 contre le Hezbollah au Sud-Liban."

Ehoud Barak, entame ses consultations pour désigner celui qui remplacera dans six mois Gaby Ashkenazy (photo) au poste de chef d’Etat-major de Tsahal, et sera ainsi le 20e du nom depuis la naissance de l’armée israélienne. Ehoud Barak a annoncé officiellement la liste des cinq généraux nominés dont sortira le futur chef de Tsahal : Yoav Galant, actuel Commandant de la Région Sud, Benny Gantz, actuel chef d’Etat-major adjoint, Gaby Eizencot, actuel Commandant de la Région Nord, Avi Mizrahi, actuel Commandant de la Région Centre, et enfin Gadi Shamni, qui est actuellement Attaché militaire auprès de l’Ambassade d’Israël à Washington.

Le Bureau du ministre de la Défense a pris soin de préciser très rapidement « que tout le processus qui débute se fait en étroite coordination avec le chef d’Etat-major », car personne n’ignore que les relations entre Ehoud Barak et Gaby Ashkenazy se sont fortement détériorées depuis de nombreux mois. Il y a une année, la tension entre les deux hommes étaient arrivée à son comble lorsqu’ils n’étaient pas arrivés à se mettre d’accord sur la nomination d’un adjoint au chef d’Etat-major, chacun voulant imposer son candidat favori.

Finalement, un compromis avait été trouvé…en nommant un candidat qu’aucun des deux n’avait pressenti, en la personne du général Benny Gantz. L’incompatibilité entre Barak et Ashkenazy avait été quasi officialisée il y six mois, lorsque le ministre de la Défense avait annoncé « que le mandat du chef d’Etat-major ne serait pas prolongé d’une année », comme Ashkenazy l’aurait souhaité, ce qui constituait un désaveu clair.

Dans la même idée, certains officiers supérieurs ont confié « que le fait de débuter du processus de choix d’un nouveau chef d’Etat-major six mois déjà avant la fin du mandat de l’actuel titulaire, n’est pas fortuit, et qu’en plus de l’affront infligé à Gaby Ashkenazy, il risque en plus de perturber le travail de l’Etat-major durant les mois qui viennent, ce qui n’est pas judicieux au vu de le situation régionale ».

Mais au Ministère de la Défense, on « dément toute intention malveillante dans le choix de la date d’ouverture des consultations ». Quant aux chances de chacun des cinq candidats, selon les spécialistes militaires, trois d’entre eux « tiennent la corde » pour remplacer Gaby Ashkenazy : Yoav Galant – qui était déjà le candidat d’Ehoud Barak au poste de chef d’Etat-major adjoint – Benny Gantz, et Gaby Eizencot.

Et sur ces trois généraux, ce serait Yoav Galant qui serait le favori…car il est celui qui a le moins les faveurs de Gaby Ashkenazy. De toute façon, c’est le ministre de la Défense qui proposera le nom du prochain chef d’Etat-major au Premier ministre, et il est peu probable que ce dernier s’oppose à ce choix. Par ailleurs, et sans rapport avec la nomination du futur chef d’Etat-major, de nouvelles nominations devront avoir lieu dans les mois qui viennent à l’Etat-major, et notamment au poste de Commandant des Renseignements militaires (Aman), dont le titulaire, général Amos Yadlin, est en fonction depuis 5 ans déjà.

Source: JPost (Copyrights)

Selon l’agence d’export du Ministère de la défense, les ventes à l'export d'Israël concernaient en 2014 des drones, systèmes de commandement et contrôle, systèmes de communication, défense aérienne, radars, matériel de guerre électronique et armes de précision. La région qui importait le plus de matériel israélien au cours de l'année 2014 était l’Asie-Pacifique, suivie par l’Amérique du Nord...

JSS News | Défense

DERNIERE MINUTE. FIN DE POLEMIQUE. Il n’aura fallu que quelques heures au nouveau gouvernement israélien pour se rétracter. Le Premier ministre Benyamin Nétanyahou a finalement annulé un programme pilote visant à empêcher les Palestiniens d’utiliser des bus israéliens. Ce projet très polémique avait été annoncé par le ministre de la Défense israélien, Moshe Ya’alon (photo). Il obligeait les ...

Courrier International | Défense

POLITIQUE FICTION A 100%. Hypothèse audacieuse et surréaliste. Israël peut-il se porter acquéreur des Mistral qui finalement ne seront pas vendus à la Russie ? Cette question taraude de nombreux journalistes israéliens (rencontrés par IsraelValley) à la recherche de scoops. Il est quasiment certain que Laurent Fabius dira "non" trois fois à la vente de Mistral à Israël. Que Netanyahou, occ...

Ilan Rosenthal | Défense

Ehud Barak a rejoint les effectifs de la Startup israélienne FST Biometrics, une société spécialisée dans les technologies d'identification biométrique qui a annoncé avoir reçu un investissement de $15 millions de la part du groupe GMF Capital, une société dirigée par investisseur suisse Gary Fegel. Ehud Barak sera le représentant et conseiller de GMF au sein de l'entreprise. FST utilise un...

David Illouz | Défense

Un journaliste libanais, A. Samrani, analyse la situation singulière d’Israël dans le chaudron moyen-oriental, en constatant le destin spécifique de l’État juif au sein des pays arabes, marqués par le chaos. A.Samrani : “Quoi qu’il en soit, la poursuite du conflit, le statu quo profite indéniablement à l’État hébreu, dont les dirigeants résument la situation en une formule assez limpide : «...

Coolamnews.com | Défense

Le ministère de la Défense israélien va acheter quatre bateaux de patrouille "Made in Germany" pour un montant total de 430 millions d'euros. Le but principal de cet investissement est de sécuriser les nouveaux champs de gaz. Le gouvernement allemand accordera une aide financiere de 115 millions d'euros. A SAVOIR: Le communiqué du ministère de la Défense annonce "qu'Israël fera l'acquisition...

David Illouz | Défense

”Derekh Chaim” est la première Yeshiva orthodoxe à intégrer le service militaire, et espère inspirer la prochaine génération d’Israël de cyber-guerriers. Nommée “Derekh Chaim” (Chemin de Vie), cette Yeshiva combine les études de la Torah et le service militaire, comme dans toutes les Yeshivot Hesder, mais elle fait aussi des études technologiques sur la cyber-guerre. “ ”Derekh Haïm” a été in...

Coolamnews.com | Défense

Martin Lockheed, a annoncé avoir investi la somme de 25 millions de dollars dans la société de défense cybernétique israélienne Cybereason. L’opération a été réalisée grâce aux fonds d’investissements Spark Capitals et CRV. L’entreprise israélienne a été fondée par des anciens membres de l’unité de Tsahal de défense des réseaux web, 8200. Depuis ses bureaux de Cambridge dans le Massachusett...

IsraPresse | Défense

Christian Favre pour la Radio Télévision Suisse : "Les membres de la commission de politique extérieure du Conseil national ont refusé mardi de débattre de l’achat de six drones israéliens, a appris la RTS. Motif : pas question de politiser cette acquisition. La question a fait couler beaucoup d’encre en février dernier, quand le Conseil fédéral a annoncé l’achat de ce système de drones de reco...

IsraelValley Desk | Défense

Un amendement à la loi de défense américaine vient d’être signé par un comité gouvernemental qui vient d’approuver une rallonge budgétaire de 474 millions de dollars, destinée au programme de défense israélien. Le programme comprend, outre le célèbre système « dôme de fer » une extension des recherches sur les systèmes de moyenne et longue portée des programmes David et Arrow, ainsi que le ...

Coolamnews.com | Défense

Les soldats israéliens ont dans le passé été accusés de tous les malheurs du monde. Des "journalistes" Français ont souvent lancé des accusations sans aucun fondement. Des magazines français ont eu honte d'avoir fait des affirmations non prouvées. De véritables guerres liés à la désinformation ont eu lieu et Tsahal en a beaucoup souffert. Cette fois-ci, des accusations concernent des soldats fr...

Eyal Dayan (Rehovot) | Défense

Les israéliens n'en reviennent pas ce soir par les succès de la France au Qatar, en Egypte, en Inde. Les avions de combat "Made in France" font un retour spectaculaire sur la scène mondiale. Les israéliens, complètement drogués au "Made in America" ne sont pas au bout de leurs surprises. Dassault possèdes des ressources technologiques de premier ordre. Le Monde (Copyrights) : "Après l’Egypte...

Dan Amsellem (Tel Aviv) | Défense

L'unité 9900 de Tsahal utilise les capacités exceptionnelles de certains autistes pour déchiffrer des photos aériennes et des cartes. Voilà environ deux ans que l'armée a entrepris d'intégrer de jeunes autistes volontaires au sein de la prestigieuse unité 9900 des renseignements militaires et tous les intéressés se félicitent du succès de cette initiative : les responsables militaires, qui p...

Isabelle Puderbeute (AJ) | Défense

L'Ukraine figure parmi les trois plus grands fournisseurs de produits militaires à la Russie, aux côtés de l'Italie et d'Israël. La Russie a importé des produits militaires pour 201 millions de dollars en 2014 dont des produits ukrainiens pour 155 M USD, a annoncé par l'institut de recherche indépendant SIPRI de Stockholm. Médias: Londres exporte des produits militaires en Russie malgré l...

Sputniknews | Défense

Les Etats-Unis livreront de nouveaux avions de combat F-35 à Israël en 2016, afin d'aider leur allié à "conserver son avantage militaire au Moyen-Orient", a annoncé le vice-président américain Joe Biden. S'exprimant lors de célébrations pour le Jour de l'Indépendance de l'Etat hébreu à Washington, M. Biden a souligné qu'Israël serait ainsi "le seul pays au Moyen-Orient à avoir cet avion de c...

i24News | Défense