Aug 8

TSAHAL ISRAËL - VALSE DES GENERAUX - Annonce du départ prochain du Commandant des Renseignements militaires (Aman) dont le titulaire général Amos Yadlin, est en fonction depuis 5 ans.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Ce jour dans le JDD : "Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a ordonné dimanche au procureur d’Israël Yehuda Weinstein d’enquêter sur l’origine des fuites dans la presse sur une querelle entre généraux pour décrocher le poste de chef d’état-major. Le quotidien à grande diffusion Yediot Aharonot a évoqué le “grand embarras” pour l’image et la cohésion de l’armée de la publication d’une information voulant qu’un des candidats à la succession d’Ashkenaszi ait fait appel à un agent publicitaire pour dénigrer son principal rival. La seconde chaîne de télévision dit avoir la preuve écrite que le général Yoav Glant, commandant du front sud durant l’offensive de Tsahal à Gaza à l’hiver 2008-2009, a cherché à discréditer son homologue Benjamin Gantz, chef des forces terrestres sur le front nord lors de la guerre de l’été 2006 contre le Hezbollah au Sud-Liban."

Ehoud Barak, entame ses consultations pour désigner celui qui remplacera dans six mois Gaby Ashkenazy (photo) au poste de chef d’Etat-major de Tsahal, et sera ainsi le 20e du nom depuis la naissance de l’armée israélienne. Ehoud Barak a annoncé officiellement la liste des cinq généraux nominés dont sortira le futur chef de Tsahal : Yoav Galant, actuel Commandant de la Région Sud, Benny Gantz, actuel chef d’Etat-major adjoint, Gaby Eizencot, actuel Commandant de la Région Nord, Avi Mizrahi, actuel Commandant de la Région Centre, et enfin Gadi Shamni, qui est actuellement Attaché militaire auprès de l’Ambassade d’Israël à Washington.

Le Bureau du ministre de la Défense a pris soin de préciser très rapidement « que tout le processus qui débute se fait en étroite coordination avec le chef d’Etat-major », car personne n’ignore que les relations entre Ehoud Barak et Gaby Ashkenazy se sont fortement détériorées depuis de nombreux mois. Il y a une année, la tension entre les deux hommes étaient arrivée à son comble lorsqu’ils n’étaient pas arrivés à se mettre d’accord sur la nomination d’un adjoint au chef d’Etat-major, chacun voulant imposer son candidat favori.

Finalement, un compromis avait été trouvé…en nommant un candidat qu’aucun des deux n’avait pressenti, en la personne du général Benny Gantz. L’incompatibilité entre Barak et Ashkenazy avait été quasi officialisée il y six mois, lorsque le ministre de la Défense avait annoncé « que le mandat du chef d’Etat-major ne serait pas prolongé d’une année », comme Ashkenazy l’aurait souhaité, ce qui constituait un désaveu clair.

Dans la même idée, certains officiers supérieurs ont confié « que le fait de débuter du processus de choix d’un nouveau chef d’Etat-major six mois déjà avant la fin du mandat de l’actuel titulaire, n’est pas fortuit, et qu’en plus de l’affront infligé à Gaby Ashkenazy, il risque en plus de perturber le travail de l’Etat-major durant les mois qui viennent, ce qui n’est pas judicieux au vu de le situation régionale ».

Mais au Ministère de la Défense, on « dément toute intention malveillante dans le choix de la date d’ouverture des consultations ». Quant aux chances de chacun des cinq candidats, selon les spécialistes militaires, trois d’entre eux « tiennent la corde » pour remplacer Gaby Ashkenazy : Yoav Galant – qui était déjà le candidat d’Ehoud Barak au poste de chef d’Etat-major adjoint – Benny Gantz, et Gaby Eizencot.

Et sur ces trois généraux, ce serait Yoav Galant qui serait le favori…car il est celui qui a le moins les faveurs de Gaby Ashkenazy. De toute façon, c’est le ministre de la Défense qui proposera le nom du prochain chef d’Etat-major au Premier ministre, et il est peu probable que ce dernier s’oppose à ce choix. Par ailleurs, et sans rapport avec la nomination du futur chef d’Etat-major, de nouvelles nominations devront avoir lieu dans les mois qui viennent à l’Etat-major, et notamment au poste de Commandant des Renseignements militaires (Aman), dont le titulaire, général Amos Yadlin, est en fonction depuis 5 ans déjà.

Source: JPost (Copyrights)

i24News qui reprend un article de Ynet : "L’Etat hébreu a aidé l’agence marocaine de renseignement à mettre en place son unité de gardes du corps des personnalités et d’autres encore, y compris l’établissement d’une division technologiquement sophistiquée. En retour, les Marocains ont fourni à Israël des renseignements de qualité, y-compris l’accès secret aux délibérations de la conférence du S...

i24News | Défense

ECHEC au BDS. Une filiale de Elbit (électronique de défense) remporte un contrat important ($150 Millions) en Europe. Elbit Systems a annoncé cette semaine que l'une de ses filiales en Europe sera chargée de fournir des systèmes avancés pour les soldats d’infanterie dans les pays du Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg). Le contrat (durée de cinq ans) stipule que le maître d’œuvre du p...

Ilan Rosenthal (Kfar Hanassi) | Défense

Buenos Aires a signé un contrat de 111 millions de dollars avec Israël pour moderniser 74 tanks fabriqués en Argentine. L'accord en question, qui vise à améliorer l'"Argentinian Medium Tank" (TAM) a été finalisé après sa signature dans la capitale argentine en présence du ministre de la Défense Agustin Rossi et de Ben-Baruch Mishel, directeur de la Division dédiée à la coopération international...

i24News | Défense

"Tsahal, l’école des hackers d’Israël" par Sandrine Cassini pour Les Echos (Copyrights) : "Dans un Etat en conflit permanent depuis sa création, la priorité donnée à la cyberdéfense a favorisé l'émergence de quelques 230 entreprises spécialisées. Poussé par sa situation géopolitique et porté par un écosystème favorable aux start-up, le pays s’est fait une place de choix dans la cybersécurité...

Sandrine Cassini (Les Echos) | Défense

Rafael a remporté l’appel d’offres pour construire l’unité de cyber-défense de Tsahal, pour plusieurs dizaines de millions de shekels. Le chef de projet, le général de brigade (réserve) Ariel Caro, a expliqué que l’unité sera créée en partenariat avec des leaders mondiaux tels que IBM, Cisco et EMC. L’unité sera en mesure de fournir « une analyse vaste et en profondeur des cyberattaques en ...

IsraPresse | Défense

Sans aucune opposition, Israël a donné son feu vert à la construction d'une barrière de sécurité de 30 kilomètres le long de sa frontière avec la Jordanie pour un coût estimé à $790 Millions. Objectif de l'État hébreu : empêcher l'entrée de migrants clandestins ou d'assaillants sur son sol. Selon France24 (Copyrights) : "Le cabinet restreint de sécurité a accepté la proposition du Premier mi...

Ilan Rosenthal (Tel Aviv) | Défense

Les investissements directs étrangers (IDE) en Israël ont chuté de près de 50% en 2014 selon un récent rapport. "Nous pensons que les causes de la baisse des investissements en Israël sont l'opération "Bordure protectrice" et les boycotts auxquels l'Etat hébreu est confronté", a affirmé à Ynet le Docteur Roni Manos du l'institut "College of Management" de Rishon LeTzion (centre), l'un des auteu...

I24News | Défense

Lockheed Martin et l'Armée de l'Air d'Israélienne examinent la possibilité d'étendre la portée du futur avion de combat F-35 version israélienne de 30%, soit une portée totale de 1500 kilomètres. Des discussions se sont tenues sur ce sujet lors du salon du Bourget et une délégation de hauts représentants de Lockheed Martin est arrivée en Israël cette semaine pour un autre round de négociati...

David Illouz | Défense

REPORTAGE. Nous avons été reçu par Jacques Chemla dans un des salons du pavillon d’Israel Aerospace Industries, leader dans le secteur et qui détient le record du monde de certifications. Surtout réputé pour ses activités de défense, la branche commerciale d’IAI est cependant non négligeable, ses succès commerciaux à l’export (80% des ventes) en font un moteur économique et social pour Israël. ...

JSS News | Défense

Le Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace Paris-Le Bourget est, depuis sa création, le plus grand Salon dédié à l'industrie aéronautique et spatiale, avec : 2 115 exposants internationaux ; 139 000 visiteurs professionnels ; 130 000 m² d'exposition commercialisées (Halls, village, chalets, surface extérieure); 150 aéronefs en présentation aérienne et en exposition. ISRAËL. Au ...

IsraelValley Desk | Défense

Au Salon du Bourget, le match des commandes entre firmes mondiales sera très éprouvant. L'édition 2015 du salon de l'aéronautique du Bourget est l'occasion pour Israël de se livrer à une bataille rangée face aux Européens et Américains. Les experts israéliens interrogés par IsraelValley à Tel Aviv avant leur départ vers la France en sont convaincus : le mouvement BDS France n'aura stricteme...

Dan Assayah (Tel-Aviv) | Défense

"Une peur aiguë peut parfois provoquer des réactions inattendues. Ainsi, la crainte d'un Iran nucléaire peut-elle pousser deux pays que tout oppose - Israël et l'Arabie saoudite - à entamer un improbable rapprochement. D'un côté, l'État hébreu, une démocratie ultra-militarisée non reconnue par la majorité des pays arabes en raison du conflit qui l'oppose aux Palestiniens. De l'autre, une pétrom...

Armin Arefi (Le Point) | Défense

C'est la DGA qui devra trancher, au plus tard avant la fin de l'année. La commande devrait porter sur 14 appareils livrables d'ici à la fin de la loi de programmation militaire (LPM) en 2019 et une trentaine au total avant avant 2025. Pour séduire la DGA, Thales mise sur son drone Watchkeeper déjà vendu à 54 exemplaires aux forces armées britanniques. Ce drone a déjà volé plus de 500 heures ...

IsraelValley Desk | Défense

Les industriels de la défense français (et bien d'autres secteurs) sont "obligés" de prendre le pari des transferts de technologies pour remporter des contrats à l’export. Une conférence organisée par le GTI Lab ESCP EUROPE et la CCIIF, qui se tiendra fin Octobre 2015, à l'Université de Tel Aviv, fera le point sur les plus et moins des transferts de Technologie. Michel Cabirol pour la Tribun...

Michel Cabirol | Défense

À l’approche de sa participation au Salon du Bourget à Paris, la compagnie Israel Aerospace Industries (IAI) annonce avoir mené à bien une série de présentations en vol de son drone de combat à munitions rôdeuses, HAROP, pour le compte d’un client étranger. Ces présentations en vol interviennent après une série de tests opérationnels effectués au cours des mois passés pour divers clients de l’e...

IsraPresse | Défense