Aug 8

TSAHAL ISRAËL - VALSE DES GENERAUX - Annonce du départ prochain du Commandant des Renseignements militaires (Aman) dont le titulaire général Amos Yadlin, est en fonction depuis 5 ans.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Ce jour dans le JDD : "Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a ordonné dimanche au procureur d’Israël Yehuda Weinstein d’enquêter sur l’origine des fuites dans la presse sur une querelle entre généraux pour décrocher le poste de chef d’état-major. Le quotidien à grande diffusion Yediot Aharonot a évoqué le “grand embarras” pour l’image et la cohésion de l’armée de la publication d’une information voulant qu’un des candidats à la succession d’Ashkenaszi ait fait appel à un agent publicitaire pour dénigrer son principal rival. La seconde chaîne de télévision dit avoir la preuve écrite que le général Yoav Glant, commandant du front sud durant l’offensive de Tsahal à Gaza à l’hiver 2008-2009, a cherché à discréditer son homologue Benjamin Gantz, chef des forces terrestres sur le front nord lors de la guerre de l’été 2006 contre le Hezbollah au Sud-Liban."

Ehoud Barak, entame ses consultations pour désigner celui qui remplacera dans six mois Gaby Ashkenazy (photo) au poste de chef d’Etat-major de Tsahal, et sera ainsi le 20e du nom depuis la naissance de l’armée israélienne. Ehoud Barak a annoncé officiellement la liste des cinq généraux nominés dont sortira le futur chef de Tsahal : Yoav Galant, actuel Commandant de la Région Sud, Benny Gantz, actuel chef d’Etat-major adjoint, Gaby Eizencot, actuel Commandant de la Région Nord, Avi Mizrahi, actuel Commandant de la Région Centre, et enfin Gadi Shamni, qui est actuellement Attaché militaire auprès de l’Ambassade d’Israël à Washington.

Le Bureau du ministre de la Défense a pris soin de préciser très rapidement « que tout le processus qui débute se fait en étroite coordination avec le chef d’Etat-major », car personne n’ignore que les relations entre Ehoud Barak et Gaby Ashkenazy se sont fortement détériorées depuis de nombreux mois. Il y a une année, la tension entre les deux hommes étaient arrivée à son comble lorsqu’ils n’étaient pas arrivés à se mettre d’accord sur la nomination d’un adjoint au chef d’Etat-major, chacun voulant imposer son candidat favori.

Finalement, un compromis avait été trouvé…en nommant un candidat qu’aucun des deux n’avait pressenti, en la personne du général Benny Gantz. L’incompatibilité entre Barak et Ashkenazy avait été quasi officialisée il y six mois, lorsque le ministre de la Défense avait annoncé « que le mandat du chef d’Etat-major ne serait pas prolongé d’une année », comme Ashkenazy l’aurait souhaité, ce qui constituait un désaveu clair.

Dans la même idée, certains officiers supérieurs ont confié « que le fait de débuter du processus de choix d’un nouveau chef d’Etat-major six mois déjà avant la fin du mandat de l’actuel titulaire, n’est pas fortuit, et qu’en plus de l’affront infligé à Gaby Ashkenazy, il risque en plus de perturber le travail de l’Etat-major durant les mois qui viennent, ce qui n’est pas judicieux au vu de le situation régionale ».

Mais au Ministère de la Défense, on « dément toute intention malveillante dans le choix de la date d’ouverture des consultations ». Quant aux chances de chacun des cinq candidats, selon les spécialistes militaires, trois d’entre eux « tiennent la corde » pour remplacer Gaby Ashkenazy : Yoav Galant – qui était déjà le candidat d’Ehoud Barak au poste de chef d’Etat-major adjoint – Benny Gantz, et Gaby Eizencot.

Et sur ces trois généraux, ce serait Yoav Galant qui serait le favori…car il est celui qui a le moins les faveurs de Gaby Ashkenazy. De toute façon, c’est le ministre de la Défense qui proposera le nom du prochain chef d’Etat-major au Premier ministre, et il est peu probable que ce dernier s’oppose à ce choix. Par ailleurs, et sans rapport avec la nomination du futur chef d’Etat-major, de nouvelles nominations devront avoir lieu dans les mois qui viennent à l’Etat-major, et notamment au poste de Commandant des Renseignements militaires (Aman), dont le titulaire, général Amos Yadlin, est en fonction depuis 5 ans déjà.

Source: JPost (Copyrights)

Le grand pèlerinage annuel draine une foule qu’on estime supérieure à 5 millions de fidèles, et cela nécessite un service d’ordre hors pair. Cela fait plusieurs années que pour cela, l’Arabie Saoudite fait appel aux services d’une société étrangère, G4S. Cette société est anglaise, et ses filiales sont disséminées un peu partout dans le monde. Oui mais, l’Arabie Saoudite a besoin pour le Haj...

Line Tubiana (TJ) | Défense

La député Miri Regev (Likoud) a accueilli avec joie la nouvelle transmise par le ministère de la Défense selon laquelle les salaires des soldats de Tsahal en 2015 seront augmentés Celle-ci a déclaré : " Malheureusement, l'annonce du ministre de la Défense d'augmenter les salaires découle surtout d'une trés forte pression du public ainsi que de la décision de la Cour suprême sur ce sujet ". ...

IsraelValley Desk | Défense

Un article de Isabelle Lasserre pour Le Figaro: "En 1969, les services secrets israéliens avaient exfiltré clandestinement les navires lance-missiles. L'incident s'est produit lundi, lorsque les 400 marins russes en formation depuis le début de l'été à Saint-Nazaire, sur le Vladivostok, ont voulu emménager définitivement sur le bâtiment de projection et de commandement (BPC). La date officie...

IsraelValley Desk | Défense

L'offre d'Elbit System concerne le nouvel avion Airbus A400 de l'armée allemande. La société israélienne a annoncé ce lundi la fourniture de systèmes de contre-mesures infrarouges qui viendront renforcer la capacité d'auto-défense des avions militaires allemands. Le montant de la transaction avec la société de défense allemande Diehl BGT n'a pas encore été divulgué. Elbit Systems a conçu cet...

Avner Myers | Défense

Après ses performance impressionnantes durant l''opération "Barrière protectrice", le système de défense israélien antimissile Dôme de fer sera présenté lors de la troisième Conférence Internationale sur la Sécurité intérieure, qui a lieu cette semaine à Tel-Aviv. La Conférence rassemble les représentants officiels de gouvernements, les autorités publiques et les dirigeants de l’Industrie de...

i24News | Défense

La France va livrer à l'armée libanaise pour 2,4 milliards d'armement, soit l'équivalent d'un tiers de ses exportations annuelles. Un contrat financé par l'Arabie saoudite et regardé de près par Israël. Cette fois, c’est signé. Le ministère saoudien des finances et la société française d’exportation d’armement ODAS ont paraphé mardi 4 novembre l’énorme contrat de livraisons d’armements franç...

IsraelValley Desk | Défense

L'Inde et Israël ont testé un missile sol-air guidé à longue portée, LRSAM, sur le territoire israélien, a annoncé lundi le gouvernement indien. "Tous les systèmes, y compris le radar, le système de lancement et le missile, ont fonctionné comme prévu et le missile a détruit sa cible", a indiqué le gouvernement dans un communiqué. Les représentants de l'entreprise de construction aéronautique...

IsraelValley Desk | Défense

Alors que le budget 2015 en Espagne ne prévoyait aucune acquisition de drones pour son armée de l’air, le gouvernement Rajoy vient d'en décider autrement. Sous la pression des militaires, suite à l'acquisition de 3 drones par le Maroc, le royaume ibérique compte commander quatre appareils de fabrication israélienne pour un montant de 400 millions d'euros. L’armée de l’air espagnole pourrait ...

IsraelValley Desk | Défense

Le lieutenant colonel Dana Steinfeld, responsable de l'alimentation au sein de Tsahal, a décidé d'apporter quelques modifications dans le menu proposé aux soldats. Le but est de proposer moins de matières grasses et d'aliments malsains dans les menus des troupes : " Les soldats n'aiment pas le Gruau alors il faut arréter de leur en donner a manger. De plus, la pâte a tartiner est trop grass...

IsraelValley Desk | Défense

La société Israel Aerospace Industries (IAI) a inauguré mardi une chaîne de production d'ailes pour l'avion de chasse F-35, évoquant une étape importante dans son partenariat de plusieurs décennies avec le groupe de défense américain Lockheed Martin, le fabricant de l'avion. Assistaient à l'inauguration, à l'usine de la division Lahav, à Lod, le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon,...

IsraelValley Desk | Défense

Lockheed Martin pourrait à nouveau vendre des avions de combats F-35 à Israël. Selon Reuters, qui cite des sources proches du Ministère de la Défense, Israël aurait placé une commande préliminaire portant sur 25 F35 additionnels après avoir déjà acheté 19 appareils en 2010 pour 2,75 Mds$. (1) ISRAELVALLEY PLUS Le F35 a pour principale caractéristique de pouvoir décoller à la verticale (pour...

IsraelValley Desk | Défense

Pourquoi un énorme ballon se trouve au dessus de Jérusalem ? Selon (1) : "Au coin d’une rue dans une ville du nord de Jérusalem-Est, à Shuafat, un groupe de soldats israéliens a placé une tente de fortune nouvellement installée dans laquelle se trouve des équipements de surveillance et des moniteurs vidéo pour recevoir des images envoyées par les caméras fixées à un énorme ballon à air chaud au...

IsraelValley Desk | Défense

Le porte-parole de Tsahal, le général de brigade Moti Almoz, a déclaré lundi que les salaires mensuels des soldats de Tsahal seront révisés a la hausse en 2015 : " Les soldats ne sont pas payés pour leur service militaire mais ils reçoivent de l'argent pour faire face a leur depenses quotidienne. Le problème, c'est l'augmentation du coût de la vie. En 2015, les salaires mensuels seront augm...

David Illouz | Défense

Le Groupe Rafael est très discret sur son deal avec l'Inde. Mais ses employés le sont certainement moins. Ils ont de quoi pavoiser car la firme israélienne bourrée de talents vient de remporter un contrat historique... et bat à plates coutures ses concurrents américains et Français. Selon i24News (Copyrights) : "L'Inde a fait part son intention d'acheter des missiles antichars israéliens Spi...

Eyal Dayan (Rehovot) | Défense

Berlin a fini par accepter la vente de trois bateaux lance-missiles à Israël, moyennant une remise de 300 millions d'euros, rapporte le quotidien "Haaretz". Une décision motivée par la sécurité d'Israël et les intérêts économiques allemands. C'est un accord qui vient apaiser plusieurs mois de tensions entre l'Allemagne et Israël. Berlin a fini par céder à l'État hébreu, qui souhaitait acquér...

France24 | Défense