Aug 11

ISRAEL JEUX - Eric Guedj : Partouche Backgammon vient d’ouvrir le premier portail Web de Backgammon.

Authors picture

S.F. | Culture

Partouche Backgammon vient d’ouvrir le premier portail Web de Backgammon. Ce portail permet de jouer en ligne au backgammon sans avoir à télécharger la moindre application (le moteur a été développé en flash). Il s’adresse aussi bien aux experts du backgammon qu’aux novices.

Selon Eric Guedj, PartoucheGammon s’intéresse de près à Israël pour deux raisons : “La société s’intéresse fortement à Israël, d’une part parce que le Backgammon, appelé aussi SheshBesh, est le jeu de table préféré des israéliens et d’autre part parce qu’un grand nombre de sociétés de jeux en ligne sont installés en Israël.”

PartoucheGammon envisage de réaliser prochainement un grand évènement en Israël : “Nous envisageons de réaliser un grand tournoi de Backgammon en Israël, à Tel-Aviv ou peut-être Eilat. Nous sommes en train de finaliser le financement de ce projet. La date n’est pas fixée à l’heure actuelle. Nous allons à l’occasion de ce tournoi proposer un package d’une semaine comprenant voyage, hôtel de luxe et accès au tournoi.”.

Dans la communauté du Backgammon, les israéliens sont très bien placés. L’israélien Matvey Natanzon, plus connu sous le pseudonyme de Falafel, fait partie des 3 meilleurs joueurs mondiaux de Backgammon. Par ailleurs, l’équipe israélienne de Backgammon composée de Matvey Natanzon, Gadi Carmelli et Eli Schvidler a remporté l’édition 2005 de la Nations Cup.

Le site internet PartoucheGammon ne permet pas de jouer et de gagner directement de l’argent mais des points. Les participants aux tournois de qualifications en ligne (satellites) peuvent gagner leur entrée aux tournois physiques inclus dans un circuit : le PartoucheGammon Tour. Ce circuit permet aux 24 participants ayant réalisé les meilleures performances de se qualifier pour une Grande Finale dotée de 100 000€ dont 60 000€ pour le vainqueur.

Outre la possibilité de jouer en ligne, le site propose une variété de services comme l’analyse stratégique des matchs, l’information sur le monde du backgammon, le calendrier des tournois ou encore la formation avec l’école du backgammon qui permet de jouer contre un professeur virtuel ou humain, qui corrige les erreurs du joueur, et le conseille sur les meilleurs coups.

Le site actuellement en français et en anglais devrait être rapidement disponible en espagnol et en russe.

Pour Hugo de Fenyi Rouvière de PartoucheGammon, le Backgammon attire aujourd’hui de plus en plus les jeunes : “La moyenne d’âge des joueurs est de 30-35 ans. Mais la population de joueurs rajeunit. Le premier de notre classement n’a que 23 ans et la seconde 24 ans.”

Le site jouit d’un succès en France mais également à l’étranger : “70% des joueurs sont français et 30% sont étrangers.”

PartoucheGammon étudie en permanence l’évolution des technologies et selon Hugo de Fenyi Rouvière : “Nous allons proposer prochainement nos services sur les téléphones portables.”


Matvey “Falafel” Natanzon

L’histoire du Backgammon

Le Backgammon, tel qu’il est joué aujourd’hui, a été le fruit d’une longue évolution.

Le Backgammon est un jeu ancestral né à l’époque de l’Egypte antique. Il serait le dérivé d’un jeu intitulé Senet ou Senat qui était joué sur un tablier de trois fois douze points. Des reliques archéologiques de plus de cinq mille ans, découvertes dans le Sud-Est de l’Iran, suggéreraient la naissance de ce jeu dans cette zone géographique. Mais aucune preuve formelle ne démontre qu’un ancêtre du Backgammon n’ait pas été pratiqué plus tôt dans une autre zone du globe.

Près de trois mille ans plus tard, à l’époque de la Rome antique, la plèbe s’adonnait au Ludus Duodecium Scriptorum, puis à l’alea, jeux dont le backgammon est un dérivé et qui marquent l’arrivée du tablier à deux fois douze points.

Pendant le premier millénaire de notre ère, bon nombre de variantes du Backgammon étaient joués sur un tablier de 24 cases. Les différences entre ces variantes consistaient principalement dans le placement des pions sur le tablier. Mais ces jeux bénéficiaient toutefois de l’appellation commune de tabula, soit jeux de tables.

A l’autre bout de la planète, une version du Backgammon dénommée that t’shu-p’u connut un énorme succès à partir du Vème siècle.
Cette version chinoise s’inspirait du Nard, une autre variante du Backgammon venue d’Inde, inventée en même temps que les échecs. Le that t’shu-p’u continua d’être joué assidûment par la population chinoise jusqu’au début du second millénaire.

C’est au début du Xème siècle qu’un nouveau jeu de table apparenté au Backgammon a fait surface en Europe, en atteignant les côtes anglaises alors que les croisés regagnaient leurs pays. Ce jeu était tout simplement dénommée table et serait une adaptation du Nard.

Le table traverse rapidement la Manche et les frontières pour atteindre l’Espagne. En effet, au 13ème siècle, le roi Alphonse X de Castille fait publier le libro de juegos (livre de jeu). Il s’agit d’une encyclopédie écrite sur les jeux dont un chapitre est dédié au table qu’il intitule todas tablas.

Pendant le moyen âge, le jeu continue de connaître des mutations à travers l’Europe toute entière. Le todas tablas s’empare de la France à travers le toutes tables, tandis que l’Italie découvre le totae tabulae.

L’Angleterre passe quant à elle du table à l’Irish, dont les règles, à l’époque, se rapprochent le plus du backgammon contemporain.
En France, le toutes tables laisse la place au Tric-Trac au début du XVIème siècle. Il s’agit d’un dérivé d’une nouvelle version espagnole appelée laquet. A noter la quasi homonymie avec le successeur du Tric Trac : le Jacquet, une autre version du Backgammon, encore joué de nos jours en France.

C’est au milieu du XVIIème siècle que le terme Backgammon a émergé sur le territoire britannique. A cette époque, les différences avec les règles du jeu telles que nous les connaissons aujourd’hui s’estompent de plus en plus : Les doubles sont désormais joués quatre fois.

En 1745, Edmond Hoyle, écrivain spécialisé dans les livres dédiés aux jeux, publie un traité sur le Backgammon. Ce traité fixe des règles dont certaines restent encore appliquées aujourd’hui.
La dernière innovation en matière de règle du jeu demeure la création du videau (dé doubleur) qui est inventée dans le courant des années 20 dans un club New Yorkais.

A cette époque, New York est la capitale mondiale du Backgammon. Le New York Racquet and Tennis Club’s backgammon committee fixe les règles qui sont appliquées aujourd’hui. Le backgammon connaît rapidement un très gros succès populaire outre atlantique qui conduit les joueurs à organiser de plus en plus d’évènements autour du jeu.

A partir des années 60, des tournois de Backgammon sont organisés à travers le monde entier. Le premier « gros » tournoi est organisé aux Bahamas en mars 1964. C’est à Monte Carlo que se dispute le premier tournoi d’envergure en Europe. Ces évènements confortent la position dominante du backgammon comme jeu de plateau en le plaçant au même niveau que les échecs ou les dames dans le cœur des joueurs du monde entier.

Internet a marqué le début d’une nouvelle ère pour le célèbre jeu en video puisqu’il offre la possibilité à des joueurs du monde entier de s’affronter en ligne.-

Les cérémonies officielles de Yom Hashoah débuteront ce soir en Israël et se termineront demain à la tombée de la nuit. Le jour de la Shoah commémore le génocide de près de 6 millions de Juifs par les nazis. À cette occasion, des sirènes retentissent dans le pays, invitant les Israéliens à se recueillir en silence pendant une minute. Soudain, tout s’arrête, on descend même de v...

IsraelValley Desk | Culture

Vrai? Faux? Une information assez étrange. Une sculpture de Menashe Kadishman plantée à Ramat Gan aurait un pouvoir pour accroître la fertilité des femmes. Le site de Ramat Gan attire un flot permanent de femmes qui souhaitent avoir des enfants. LE PLUS. Menashe Kadishman (né en Palestine mandataire le 21 août 1932, et mort en Israël le 8 mai 2015 (à 82 ans) est un plasticien, sculp...

Eyal Koren | Culture

La mimouna est une fête populaire observée depuis environ trois siècles par les communautés juives originaires d’Afrique du Nord au sortir du dernier jour de Pessa'h. Elle a pris une ampleur particulière en Israël, où elle atteint des proportions quasi nationales. Elle célèbre les retrouvailles entre voisins qui, au vu des nombreuses opinions et coutumes concernant l’interdictio...

IsraelValley Desk | Culture

“Israel Calling 2017” a permis pour la deuxième fois que la majorité des participants à Eurovision Song Contest puissent visiter Israël. Le projet est organisé en collaboration avec le Ministère des Affaires étrangères, le Ministère du Tourisme, le Ministère de Jérusalem et du Patrimoine, le Fonds National Juif, les Entreprises de StandWithUs et les municipalités de Herzliya ...

IsraelValley Desk | Culture

Un article du Grand Rabbin de France. "Pessah nous permet de nous remémorer notre sortie d’Egypte, le retour pour les Hébreux de la liberté et la naissance du peuple juif. C’est aussi le temps où le cœur endurci de Pharaon et de son peuple ne peut plus trouver de prétexte afin de justifier les plaies qui les frappent. La vérité enfin apparaît pour eux et s’accomplit alors la p...

Haïm Korsia (AJ) | Culture

Des statistiques publiées à la veille de Pessah (ce soir premier jour) montrent qu'environ 92 % des foyers juifs israéliens vont fêter le seder de Pessah, 80 % ne vont pas manger de pain pendant cette semaine et 60 % ne vont manger que des produits cacher pour Pessah. A SAVOIR. FIN DE PESSAHE. CELEBRATION, LA MIMOUNA. En Israël, la Mimouna est devenue une fête pour tous et de nombreu...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Culture

SPECIAL WEEK-END. Boulangerie Abulafia. Située au coeur du vieux Jaffa, la boulangerie Abulafia est un arrêt obligé pour se restaurer en ce milieu de journée, que ce soit pour un de ses immenses bagels garnis de fromages, d'olives, d'oeufs et de légumes ou pour un délicieux pita au zaatar, un mélange de thym, de sumac et de sésame. Ces denrées sont toujours fraîchement sorties du four...

IsraelValley Desk | Culture

SPECIAL WEEK-END. Un schnitzel? Si les Israéliens et les Palestiniens sont connus pour leurs excellents falafels et shawarmas, le sandwich au schnitzel, une escalope de poulet panée, est un autre classique telavivien. On le déguste dans un pita ou une baguette, agrémenté de marinades, d'houmous, de tahini ou d'une sauce aux aubergines. Albert's Schnitzel 59, rue Ben Yehuda LE PLUS. ...

IsraelValley Desk | Culture

Depuis le 13eme siècle, un décret religieux interdit aux juifs ashkénazes de manger du riz, des légumes secs et du maïs pendant la semaine de pessah, la pâque juive. Etrangement, le cannabis est aussi considéré comme faisant partie de ce groupe d'aliments traditionnellement interdits. Or juste avant le début de pessah de 2016, un rabbin orthodoxe en Israël a déclaré que fumer ou ...

IsraelValley Desk | Culture

Dans quelques jours, les Schtroumpfs costaud, maladroit et à lunettes partirons à la recherche d'un mystérieux village en compagnie de la Schtroumpfette, comme les bandes-annonces et affiches nous l'ont clairement fait comprendre. Sauf à Bnei Brak, enclave ultra-orthodoxe en périphérie de Tel Aviv (Israël), où le seul personnage féminin des bandes-dessinées créées par Peyo a dé...

IsraelValley Desk | Culture

Maintenant que vous avez travaillé dur pendant ces dernières semaines pour préparer la fête de Pessa’h, le moment est venu de profiter de la Fête de la Liberté avec famille et amis, autour de la table du Seder. Evidemment, servir le meilleur tout au long de la soirée implique de savourer de grands crus et de savourer chaque gorgée, de la première coupe à la dernière. Les Sages ...

Par Ken Stephens | Culture

Enfin, le Nobel de littérature a été remis à son lauréat surprise d’octobre dernier. Après des mois de suspense, Bob Dylan a finalement reçu samedi à Stockholm son prix lors d’une rencontre à huis clos avec les académiciens suédois qui l’ont distingué pour sa poésie. Thomas Mann, Albert Camus, Samuel Beckett, Gabriel Garcia Marquez ou Doris Lessing : à 75 ans, il est le p...

IsraelValley Desk | Culture

Au sentier à Paris un commerçant chinois va voir son voisin Élie pour se plaindre qu'il s'est encore fait cambrioler pour la 37ème fois ce trimestre alors que tous les autres commerçants juifs eux presque pas. Élie le console comme il peut et lui dit: - Mais qu'est ce que je peut faire pour toi ? En quoi puis je t'aider ? Le chinois répond : - Tu me vends Mezouza ! Il faut Me...

IsraelValley Desk | Culture

La station de radio WDR (West Deutscher Rundfunk) m’a interrogée sur ma relation avec Tel-Aviv. Relation est le mot exact, car entre Tel-Aviv et moi c’est devenu le grand amour, ce qui n’exclut pas les moments de ras le bol. Ce n’est pas par hasard que j’ai quitté cette ville pendant presque trois ans. D’ailleurs, je ne suis pas tout de suite tombée sous le charme. Contrairem...

IsraelValley Desk | Culture

Au sein de mes activités et celle de directrice du Technion France, l’intelligence émotionnelle est primordiale. Réunir la France et Israël, 2 écosystèmes, 2 cultures, tout deux aux bords de la méditerranée par le facteur humain est majeur car celui-ci est basé sur la confiance et l’éthique. L’aspect « relation interhumain » est une force d’inspiration, dont l’empathie ...

MurielTouaty | Culture