Apr 24

Israël Economie : les taux directeurs sont au même niveau qu'en Europe à 3,75%

Authors picture

David Rosenfeld | Économie

Les taux directeurs de la Banque Centrale Israéliennes ont été abaissés à 3,75% cette semaine.

Cette baisse amène les taux directeurs israéliens au même niveau que les taux de la Banque Centrale Européenne, et bientôt en-dessous. En effet, les anticipations d’une hausse des taux par Jean-Claude Trichet à 4% au mois de juin 2007 sont largement pronostiquées.

Stanley Fischer, gouverneur de la Banque centrale d’Israël, a donc décidé une baisse des taux, pour la 6ème fois en moins de 6 mois depuis octobre 2006, et ce afin de relancer l’inflation dans la fourchette des 1-3%. Les taux étaient à 5,25% en octobre 2006. Rares sont les banques centrales a opérer avec une telle célérité. Le mois dernier Stanley Fischer avait décidé de laisser les taux directeurs inchangés à 4%, et depuis le shekel s’était encore apprécié de 3,3% face au dollar.

La Banque d’Israël est confiante que la forte accélération de la croissance saura ramener l’inflation au niveau escompté de 1 à 3% rapidement. Pourtant, malgré une croissance soutenue de 5% en 2006, l’inflation en Israël était restée inexistante et même légèrement négative (-0,1%). L’inflation a cédé la place à la déflation. Le renchérissement du shekel a eu pour impact la baisse de 2 points de l’inflation et la baisse des prix des hydrocarbures a baissé la facture énergétique.

La Banque centrale a parié sur 0,7% d’inflation dès les mois d’avril. Et les permiers signes d’inflation se font pressentir et les économistes anticipent une inflation à 1,2% d’ici la fin de l’année. Ainsi, M1, la masse monétaire (pièces, les billets, les comptes courants) a cru à une forte vitesse en mars, atteingant un taux annuel de 11,5%. Cette hausse rapide apporte une pression inflationniste qui devrait réjouir le gouvernement.

Vers un nouveau tour de vis de 25 points ?

Si les premiers signes du retour à l’inflation s’annoncent après une année 2006 de déflation, le taux de change shekel/dollar inquiète. Ainsi, 70% des exporations sont libellés en dollars.

Avec un taux de change de 4,07 fin avril, le shekel a encore gagné 6% face au dollar depuis la baisse de 1,5 points des taux directeurs il y a 6 mois. Par conséquent l’inflation n’tteindra certainement pas les 0,5% en avril 2007 contre 0,8% anticipés par Stanley Fischer. Une nouvelle baisse de 25 points est donc anticipé d’ici l’été 2007.

Pourquoi 2-3% d’inflation au fait ?

C’est vrai au fait, on nous parle toujours de 2-3% d’inflation comme une règle sacro-sainte depuis les années 1980, mais pourquoi faire ? Pourquoi pas 0% d’inflation.

La réponse ? « pour mettre de l’huile dans les rouages de la politique salariale ». Les économistes ont en effet jugé que le fait de conserver 2-3% d’inflation permettait, si besoin est, de compresser les coûts salariaux de façon indolore. Explications.

Si l’on gèle les salaires dans le cadre d’une inflation à 3%, le coût de la main d’œuvre baisse mécaniquement de 3%, d’où une plus grande compétitivité. Ceci est plus facile que de baisser les salaires nominaux de 3% dans le cadre d’une inflation à 0%.

xl

A quelques jours de l’ouverture du congrès Cars 2017 à Eilat, l’un des grands rendez-vous de la branche automobile, l’Office israélien du Commerce a publié une proposition intéressante à l’intention du gouvernement. L’avocat Dan Carmeli, adjoint du président Ouriel Linn a proposé que la TVA soit supprimée lors de l’achat de la première voiture pour une famille. Le juris...

IsraelValley Desk | Économie

En quelques décennies, le high tech est devenu la locomotive de l’économie israélienne; aujourd’hui, la pénurie de main d’œuvre menace son avenir. La Start-up Nation serait-elle menacée par son propre succès ? Avec de milliers de startups et des centaines de centres de R&D établies par des multinationales en Israël, la poursuite du développement du secteur des hautes techno...

Jacques Bendelac | Économie

Rivulis Irrigation (Kibbutz Gvat) a fait la Une de la presse spécialisée en Grèce après avoir racheté Eurodrip (le montant de la transactionn'a pas été divulgué). La firme israélienne est spécialisée dans l’industrie de la micro-irrigation et du goutte à goutte, "en fournissant des solutions aux agriculteurs qui souhaitent optimiser leurs rendements et leurs opérations". Rivul...

Ilan Berger (Césarée) | Économie

La situation des finances publiques d’Israël s’améliore : avec quatre années d’avance, sa dette publique tombe à 60% de son PIB. L’objectif financier était prévu pour 2020 mais il a été atteint dès la fin de 2016 : la dette publique d’Israël a frôlé les 60% en 2016, exactement 60,4%. À l’origine de ce résultat inattendu : la hausse des recettes fiscales qui est lié...

Jacques Bendelac | Économie

Les exportations de produits de haute technologie ont représenté 49% de toutes les exportations israéliennes de marchandises l'an dernier. Les exportations de haute technologie ont diminué de 7,1% en 2016, par rapport à 2015, selon les chiffres publiés hier par le Bureau central des statistiques. L'une des raisons pour lesquelles les exportations de haute technologie ont chuté a é...

Aharon Kahn | Économie

L'Etat israélien n'avait pas sollicité les investisseurs obligataires en euros depuis 2014. Et son retour sur le marché, mercredi, s'est déroulé de manière plus que satisfaisante. Le pays, noté A1 /A+ a levé 1,5 milliard d'euros à 10 ans et 750 millions d'euros à 20 ans. Un total supérieur à l'objectif initialement affiché, compris entre 1 et 2 milliards d'euros. Cette aug...

IsraelValley Desk | Économie

Comme son cours de bourse continue à baisser, l'analyste UBS Marc Goodman a abaissé l’objectif de cours de la société pharmaceutique israélienne de 7$. Le cours de l'action de Teva Pharmaceutical Industries Ltd. (Nasdaq: TEVA ; TASE: TEVA ) a continué de baisser à nouveau. Dans le commerce de l'après-midi, le cours de l'action a baissé de 2,51% après avoir chuté de 2,61% sur...

Aharon Kahn | Économie

"Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël" (Netanyahou) Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a rencontré jeudi son homologue jamaïcain, Andrew Holness, lors de sa première visite en Israël. "Je crois que c'est la première fois qu'un Premier ministre jamaïcain vient en Israël", a déclaré Netanyahou, en remerciant Holness...

i24news | Économie

Les députés israéliens continuent de mettre de l’ordre dans le secteur de la loterie : les paris sur les courses hippiques seront mis hors-la-loi. La commission des Réformes de la Knesset a discuté cette semaine de la proposition du gouvernement de limiter les jeux et paris en Israël. Après avoir interdit les machines à sous, ce sont les paris sur les courses hippiques qui seront...

Jacques Bendelac | Économie

En Israël, la compétitivité de l’industrie est en perte de vitesse : le gouvernement concocte un "plan de renforcement de l’industrie israélienne". Les industriels israéliens ont été entendus : les pouvoirs publics se penchent enfin au chevet de l’industrie qui souffre, depuis longtemps d’une perte de sa compétitivité sur les marchés internationaux. Certes, le rythme de l...

Jacques Bendelac | Économie

Les relations entre Israël et l’Inde se renforcent de jour en jour dans des domaines très divers, dans le cadre d’une coopération de plus en plus active sur le plan commercial, scientifique et militaire. Après la visite, en novembre dernier, du président Rivlin à New Dehli, c’est au tour du ministre de l’Agriculture Ouri Ariel de faire le voyage pour assister à une conférenc...

IsraelValley Desk | Économie

Les israéliens continuent de consommer à crédit alors que de plus en plus de commerçants acceptent les cartes de crédit en moyen de paiement. 272 milliards de shekels ou 65 milliards d'euros: c'est le montant fabuleux des achats à crédit que les consommateurs israéliens ont réalisé auprès de leurs commerçants en 2016. C'est 7,2% de plus que l'année précédente. Et encore ce c...

Jacques Bendelac | Économie

Netanyahou a annulé un déplacement prévu au Forum économique mondial de Davos (Suisse) le 18 janvier, a indiqué lundi son cabinet sans plus de détails. "Le Premier ministre Benyamin Netanyahou n'ira pas à Davos", a affirmé son bureau dans un communiqué laconique. Des médias ont fait état de son possible déplacement à Washington pour assister à la cérémonie d'investiture du...

IsraelValley Desk | Économie

Les propriétaires de Fox et de Castro sont parmi ceux qui exigent que la TVA de 17% soit imposée sur la mode et les chaussures achetées par internet sur des sites à l’étranger. Les hauts responsables des industries de la mode et des centres commerciaux de détail en Israël ont lancé une campagne pour faire infléchir la croissance des ventes de produits de mode en ligne. Selon ...

IsraelValley Desk | Économie

Le gouvernement a approuvé à l'unanimité le plan de développement pour le Nord, proposé par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, en collaboration avec le ministre des Finances, Moshe Kahlon, le ministre de la Périphérie, du Néguev et de la Galilée et le ministre de l'Intérieur Aryeh Derhi. Dans le cadre du programme 15 milliards de shekels seront investis par l’Etat et par le KK...

Aharon Kahn | Économie