Feb 10

Israël Chrétiens : le Jérusalem Post se lance à la conquête des lecteurs chrétiens avec une version spéciale

Authors picture

David Rosenfeld | Culture

Headline image

Vos articles favoris de la semaine

Alors que la plupart des journaux réduisent leur contenu comme peau de chagrin, le Jerusalem Post lance sa version chrétienne.

Cette nouvelle édition porte à 10 les publications du Groupe CanWest Global Communications :

  • le Jerusalem Postrn* le Jerusalem Post en anglaisrn* le Jerusalem Post Easy Edition pour les émigrants apprenant l’hébreurn* diverses publications destinées aux enfants, aux femmes et aux jeunes

Alors pourquoi une édition chrétienne ? Et bien, le Jérusalem Post s’attaque à une niche bien spécifique. On ne sait pas encore s’il elle sera profitable, mais en tous cas le Jerusalem Post cible le public américain, et pas n’importe le quel.

En effet, un groupe a montré son intérêt croissant pour la terre d’Israël ces dernières années : les Évangélistes américains. L’ensemble des Églises évangéliques toutes confondues représente aujourd’hui autour de 500 millions de personnes dans le monde, les plaçant au deuxième rang parmi les religions issues du christianisme, après le catholicisme.

Le monde évangélique d’aujourd’hui est une véritable mosaïque. Il y règne une immense diversité, allant de gens extrêmement ouverts sur le plan théologique et œcuménique, à d’autres extrêmement fermés sur ces plans-là, mais entre les deux, il y a place pour la variété. Et variété il y a aussi dans l’organisation : épiscopaliennes (sous l’autorité d’un seul, l’évêque), presbytériennes (autorité du conseil des anciens) ou congrégationalistes (autorité de l’ensemble des membres de l’assemblée).

Le plus vieux journal en anglais de la Terre Sainte (75 ans cette année), va donc cibler les amis chrétiens d’Israël avec un mensuel qui leur est destiné. Les Évangélistes américains sont très attachés à la Paix en Israël car considérant que seule la Paix dans la région peut amener les nouveaux temps messianiques.

Un autre objectif de cette publication est de favoriser le tourisme en Israël auprès de cette très large communauté.

Le Jerusalem Post : un peu d’histoire

Fondé le 1er décembre 1932 en tant que Palestine Post par Gershon Agron, le journal soutient la bataille pour un foyer national juif en Palestine mandataire et s’oppose ouvertement à la politique britannique sur la restriction de l’immigration juive. Le journal est rebaptisé Jerusalem Post en 1950 après l’indépendance d’Israël.

Il se positionne pendant des décennies au centre-gauche et soutient le parti travailliste jusqu’en 1989 après son rachat par Hollinger Inc., sous le contrôle du magnat conservateur canadien Conrad Black. Le Jerusalem Post change alors de ligne éditoriale et soutient le Likoud. Un grand nombre de journalistes démissionnent et fondent le Jerusalem Report. Actuellement, le point de vue du Jerusalem Post sur l’actualité est perçu comme étant de centre-droit bien que des articles de gauche y figurent régulièrement.

Ses positions sur l’économie sont proches du néo-libéralisme. Il prône entre autres, pour réformer le système israélien, le strict contrôle des dépenses publiques, la limitation des aides sociales, une diminution des impôts et la mise en place de lois contre la création d’entreprises monopolistiques.

Le Jerusalem Post est un concurrent du journal de centre-gauche Haaretz qui publie lui aussi une édition en langue anglaise depuis les années 1990. Comme les autres journaux israéliens, le Jerusalem Post parait tous les jours à l’exception du samedi (jour du Chabbat) et des jours de fêtes juives. Le rédacteur en chef actuel est David Horovitz, ancien rédacteur en chef du Jerusalem Report.

Le 16 novembre 2004, Hollinger revend le journal à un éditeur de journaux israéliens de Tel Aviv, Mirkaei Tikshoret Limited. Le groupe de média CanWest Global Communications annonce un accord pour entrer à 50% dans le capital du journal.-

xl

Exploit sans précédent pour une étudiante de l'Ecole de cinéma Steve Tisch de l'Université de Tel-Aviv, Hadas Ben Aroya dont le film de fin d'études "Les gens qui ne sont pas moi" ("People that are not me") a remporté l'Astor d'or du 31e Festival international du Film de Mar del Plata, considéré comme l'un des dix plus importants festivals de films dans le monde, qui vient de se dérou...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Culture

Amit Hai Cohen est un musicien et cinéaste juif vivant à Jérusalem. Il travaille avec le son, le visuel et les mots afin de « raconter l'endroit où il vit ». Il fait partie de ces Juifs d’origine marocaine et tunisienne qui ont affiché, depuis plusieurs années, leur fort attachement au Maroc et à sa culture. Il est également l'époux de la talentueuse artiste israélienne Neta Elkay...

IsraelVallley Desk | Culture

Une étude sur l’identité Druze a été conduite en Israël au printemps 2015, visant à combiner dynamiquement cette identité aux changements du monde. Face, en particulier, aux mutations en cours, Zeidan Atashi, un des responsables de la communauté Druze israélienne, a initialisé cette étude, pensant que cette minorité Druze avait un intérêt vital à formaliser la compréhension...

Claude Meillet | Culture

Beit Hillel, un groupe de rabbins orthodoxes israéliens et américains, a publié un texte appelant les communautés juives orthodoxes à être plus tolérantes avec leurs membres homosexuels, hommes et femmes. "Il y a de la place pour plus de clémence et l’inclusion sociale et pour [les] accepter dans les communautés." Le texte rappelle cependant que, conformément à la loi religieus...

IsraelValley Desk | Culture

On fait souvent référence aux juifs comme étant « le peuple du livre ». L’arrivée du e-book, ce livre électronique, est-elle une menace pour les lecteurs juifs et les études du même nom ? Va-t-elle transformer la relation existante entre le juif et l’écriture ? Les avis sont très partagés parmi les éditeurs, les écrivains, les rabbins et même les étudiants. Si certains vo...

IsraelVallley Desk | Culture

Selon une étude de l’OCDE, avec 6,2 mariages par 1000 habitants, Israël est l’un des pays où l’on se marie le plus. Toutefois on constate que les Israéliens se marient quand même moins et surtout plus tard qu’il y a 40 ans. Alors qu’en 1974 seuls 28 pour cent des Israéliens entre 25 et 29 ans étaient célibataires, ce chiffre atteint 65 pour cent à présent. Chez les femmes...

IsraelValley Desk | Culture

Powermat a reçu des fonds de la légende du hip-hop Jay-Z. Celui ci a pris une participation dans l'entreprise. Il a annoncé qu'il "croyait en l'avenir de l'énergie sans fil et dans la capacité de l'entreprise à «apporter la révolution». Le centre de communication de la société est basé à Neve Ilan en Israël. PowerMat est spécialisé dans le rechargement sans fil. Le concept est s...

IsraelValley Desk | Culture

"Comment répondre à l'humour antisémite" ? Tel fut l'important thème abordé lors de la première conférence-débat de l'année universitaire 2016-2017 organisée par l'Association des Amis francophones de l'Université de Tel-Aviv, dimanche 13 novembre, à l'auditorium Jaglom sur le campus. Un boycott contre-productif Pour le Dr. Sandrine Boudana, maitre de conférences au Départem...

IsraelVallley Desk | Culture

Le candidat français à l'Eurovision, grand vainqueur des NRJ Music Awards samedi soir, a grandi en Israël. Il nous a emmenés sur les traces de son enfance. Révélation de l'année, chanson de l'année. Au milieu d'une soirée longue et ennuyeuse, Amir a soufflé un vent de fraîcheur samedi soir aux NRJ Music Awards sur TF 1. Vraiment ému, vraiment content, vraiment étonné d'être r...

IsraelVallley Desk | Culture

Présence exceptionnelle des acteurs français Sylvie Testud et Samir Guesmi, de la romancière Nathalie Azoulai, de la comédienne franco-roumaine Ioana Tomsa et des poètes Serge Pey, Chiara Mulas et Nicolae Tzone   Le 22 novembre à 19h30 au Musée Marcel Janco-Dada d’Ein Hod Les 23, 24 et 26 novembre au Théâtre Cameri de Tel Aviv pour 4 représentations   Organisé par l’Ambass...

IsraelVallley Desk | Culture

Ces dernières années Tel-Aviv a connu une révolution juive du côté des « laïcs ». Ces derniers évidemment des non-religieux, n’ont pas effectué leur ‘Téchouva’ vers la pratique et les rites; mais les vieilles synagogues presque abandonnées se sont emplies de personnes qui y pénètrent après leur baignade en mer ou avant d’aller à une fête. Ils ne voient pas en cela d...

IsraelVallley Desk | Culture

La société Eden Cinéma produit en partenariat avec l’Ambassade de France, l’Institut français d’Israël et Unifrance, pour la deuxième année consécutive, le Festival de films français de comédie en Israël “Oh la la”. Cette manifestation a obtenu le concours de la Mairie de Tel-Aviv-Yafo (Mofaim), du Ministère israélien des affaires étrangères, de la Banque Discount, d’...

IsraelVallley Desk | Culture

Latifa Ibn Ziaten, Fondatrice et présidente de l’Association IMAD pour la jeunesse et la Paix, sera en Israël dans le cadre d’un projet éducatif autour du « vivre-ensemble » Le 11 mars 2012, Latifa Ibn Ziaten perdait son fils Imad, assassiné en France par Mohammed Merah. Suite à cette tragédie, elle fonde l’Association Imad pour la jeunesse et la Paix. « Je voudrais sauver ceu...

IsraelVallley Desk | Culture

On trouve de tout au Musée de Tel-Aviv. Le mur de la séparation d’apartheid, devenu ici objet peint contre un mur, élément décoratif dont le cartel se garde bien de noter la dimension explosive, se contentant de donner son poétique titre « I will dress you a gown of concrete and cement ». Ne serait-ce pas plutôt une camisole, ou un linceul ? Juste à côté, un ensemble concentriq...

IsraelVallley Desk | Culture

Arrivé illégalement de Guinée en Israël en 2005, Avi Bari a surmonté tous les obstacles qui se dressaient sur son parcours jusqu’à devenir officier de Tsahal. Il a raconté son périple au site sénégalais galsen221.com. Un voyage qui le mènera au Maroc, dans le désert du Sinaï égyptien, à Tel Aviv et enfin sous les drapeaux de Tsahal, après un bref passage par la case prison. ...

IsraelValley Desk | Culture