Feb 10

Israël Chrétiens : le Jérusalem Post se lance à la conquête des lecteurs chrétiens avec une version spéciale

Authors picture

David Rosenfeld | Culture

Headline image

Vos articles favoris de la semaine

Alors que la plupart des journaux réduisent leur contenu comme peau de chagrin, le Jerusalem Post lance sa version chrétienne.

Cette nouvelle édition porte à 10 les publications du Groupe CanWest Global Communications :

  • le Jerusalem Postrn* le Jerusalem Post en anglaisrn* le Jerusalem Post Easy Edition pour les émigrants apprenant l’hébreurn* diverses publications destinées aux enfants, aux femmes et aux jeunes

Alors pourquoi une édition chrétienne ? Et bien, le Jérusalem Post s’attaque à une niche bien spécifique. On ne sait pas encore s’il elle sera profitable, mais en tous cas le Jerusalem Post cible le public américain, et pas n’importe le quel.

En effet, un groupe a montré son intérêt croissant pour la terre d’Israël ces dernières années : les Évangélistes américains. L’ensemble des Églises évangéliques toutes confondues représente aujourd’hui autour de 500 millions de personnes dans le monde, les plaçant au deuxième rang parmi les religions issues du christianisme, après le catholicisme.

Le monde évangélique d’aujourd’hui est une véritable mosaïque. Il y règne une immense diversité, allant de gens extrêmement ouverts sur le plan théologique et œcuménique, à d’autres extrêmement fermés sur ces plans-là, mais entre les deux, il y a place pour la variété. Et variété il y a aussi dans l’organisation : épiscopaliennes (sous l’autorité d’un seul, l’évêque), presbytériennes (autorité du conseil des anciens) ou congrégationalistes (autorité de l’ensemble des membres de l’assemblée).

Le plus vieux journal en anglais de la Terre Sainte (75 ans cette année), va donc cibler les amis chrétiens d’Israël avec un mensuel qui leur est destiné. Les Évangélistes américains sont très attachés à la Paix en Israël car considérant que seule la Paix dans la région peut amener les nouveaux temps messianiques.

Un autre objectif de cette publication est de favoriser le tourisme en Israël auprès de cette très large communauté.

Le Jerusalem Post : un peu d’histoire

Fondé le 1er décembre 1932 en tant que Palestine Post par Gershon Agron, le journal soutient la bataille pour un foyer national juif en Palestine mandataire et s’oppose ouvertement à la politique britannique sur la restriction de l’immigration juive. Le journal est rebaptisé Jerusalem Post en 1950 après l’indépendance d’Israël.

Il se positionne pendant des décennies au centre-gauche et soutient le parti travailliste jusqu’en 1989 après son rachat par Hollinger Inc., sous le contrôle du magnat conservateur canadien Conrad Black. Le Jerusalem Post change alors de ligne éditoriale et soutient le Likoud. Un grand nombre de journalistes démissionnent et fondent le Jerusalem Report. Actuellement, le point de vue du Jerusalem Post sur l’actualité est perçu comme étant de centre-droit bien que des articles de gauche y figurent régulièrement.

Ses positions sur l’économie sont proches du néo-libéralisme. Il prône entre autres, pour réformer le système israélien, le strict contrôle des dépenses publiques, la limitation des aides sociales, une diminution des impôts et la mise en place de lois contre la création d’entreprises monopolistiques.

Le Jerusalem Post est un concurrent du journal de centre-gauche Haaretz qui publie lui aussi une édition en langue anglaise depuis les années 1990. Comme les autres journaux israéliens, le Jerusalem Post parait tous les jours à l’exception du samedi (jour du Chabbat) et des jours de fêtes juives. Le rédacteur en chef actuel est David Horovitz, ancien rédacteur en chef du Jerusalem Report.

Le 16 novembre 2004, Hollinger revend le journal à un éditeur de journaux israéliens de Tel Aviv, Mirkaei Tikshoret Limited. Le groupe de média CanWest Global Communications annonce un accord pour entrer à 50% dans le capital du journal.-

xl

Il est temps de préparer vos vacances. Un article très intéressant (à imprimer avant de vous rendre en Israël). Les meilleurs restaurants y sont mentionnés. IsraelValley a pratiquement visité chacun des restaurants de l'article paru dans L'Express et écrit par Marie-Odile Briet. ISRAELVALLEY PLUS. L'Express : "Impossible de quitter Tel-Aviv sans tester la cuisine d'Eyal Shani, la "rock star"...

L'Express | Culture

Le 41e prix du Livre Inter a été attribué aujourd'hui à Valérie Zenatti pour "Jacob, Jacob" (L'Olivier), un roman qui explore la mémoire algérienne à travers le portrait de Jacob, jeune Juif de Constantine enrôlé en juin 44 pour libérer la France des nazis. Présidé cette année par le médecin, écrivain et académicien Jean-Christophe Rufin, le jury de ce prix était composé de 24 auditrices et ...

Le Figaro | Culture

EXCLUSIF. Interview d'Olivier Rubinstein – Conseiller de Coopération et d'action culturelle et Directeur de l'Institut Français d'Israël « un Ministère miniature de la culture et de la séduction ». Jeudi dernier, la première « Nuit de la Philosophie et des Arts » a été organisée à Tel Aviv, dans différents lieux de la ville, par l'Institut français d'Israël (IFI) dirigé par Olivier Rubinstein. ...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Culture

Pour sa 3ème édition, le Festival de la Méditerranée se déroulera au 8 au 11 juin au Ashdod Performing Arts Center. Il réunira des musiciens (Shlomi Shabat, Idan Raichel..), des films (« Transparent », « Almost Friends »..) et des expositions d'art au Musée d'art d'Ashdod. Ouvert sur tout le pourtour méditerranéen, les artistes ne sont pas seulement israéliens : ils sont également espagnols, gr...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Culture

Le photographe français expose le projet “This Place” au Musée d'Art de Tel-Aviv. Si l'ambition est d'explorer la complexité d'Israël et de la Cisjordanie sans approche idéologique, la dimension politique n'est jamais très loin. Pendant un quart de siècle, Frédéric Brenner a promené son objectif sur la diaspora juive aux quatre coins du monde. A partir de 2006, le photographe français conçoi...

Nathalie Hamou (Telerama) | Culture

Interview exclusive d'Ariane Bois - Critique littéraire et Reporter spécialisée en sujets de société. A l'occasion de la Table ronde exceptionnelle "Ecrire la Guerre: Rencontre d'Ecrivains" qui aura lieu le 14 mai à 9 h à l'Université de Tel Aviv, Ariane Bois a accepté de donner une interview à IsraelValley. *1. Pouvez-vous me parler de votre parcours professionnel ?* « Après des études l...

Magali Allouche | Culture

Les frères Coen : Coprésidents du Jury du Festival de Cannes. Les lauréats de la Palme d'or du Festival de Cannes 1991 pour Barton Fink, partageront cette année la Présidence du Jury du 68e Festival de Cannes. En effet, les frères Coen, très proches du Festival, à l'instar des frères Dardenne, ont vu 8 de leurs longs métrages sélectionnés en compétition. Pour rappel, ils ont gagné, dans le cadr...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Culture

Interview – Lisa Raduszynski. C'est presque par hasard que Lisa Raduszynski va jouer son spectacle « Dans 2 minutes...j'suis au top ! » à Tel Aviv. Elle a en effet la chance de profiter de ses vacances dans "la ville qui ne dort jamais" pour jouer, sur la scène du café Bialik le lundi 4 mai à 20h30, son one woman show déjà bien rodé. Elle l'a créé il y a 4 ans et le joue régulièrement au Théâtr...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Culture

De nombreux israéliens assisteront au pèlerinage de la Ghriba, en Tunisie (6 et 7 mai). Selon Perez Trabelsi, le Président de la communauté juive de Djerba des israéliens, Canadiens, Francais ont bien confirmé leur présence, Plus de 3000 personnes au total sont attendues durant le pélérinage.(Quoide9israel) Selon un site Tunisien directinfo.webmanagercenter.com : "Les préparatifs sécuritair...

D.I. | Culture

La veille de Yom Hatsmaout a lieu Yom Hazikaron, jour de recueillement où l'on commémore les soldats morts pour la création puis la défense de l'Etat d'Israël. Les commémorations du Yom Hazikaron débuteront ce soir à 20h00 à la mémoire des 23 320 soldats tombés au combat. Cette année, Israël honorera la mémoire de 116 victimes supplémentaires, dont 73 soldats et civils tués l’été dernier,...

Raphael Levin (Tel Aviv) | Culture

Pour Pessah, il y a trois ans de cela, beaucoup d'israéliens étaient tombés sous le charme du Président américain. Ce dernier avait célébré le Seder avec ses enfants à la Maison Blanche. Cette année, les israéliens, qui critiquent comme jamais la politique du président américain sur le dossier de l'Iran, ne s'intéressent pas du tout à Obama et "son" Seder qui selon la presse israélienne "ressem...

Amir Ganem (Tel Aviv) | Culture

Souci pour McDo Israël. Comment rentabiliser un restaurant sachant que durant une semaine, pour la fête de Pessah, le pain est strictement interdit ? La firme a donc innové. Durant les fêtes de Pessah des McDo livrent des hamburgers "spéciaux" sans pain mais avec du pain azyme. Avec 8 millions d'habitants le pays figure parmi les petits pays de McDo. Le chiffre d'affaires de la firme en Isra...

Ilan Golani | Culture

Les israéliens ont "oublié" d'inventer une technique ingénieuse. Selon (1) : "Et si on pouvait récolter le miel des abeilles sans les déranger dans leur habitat ni risquer de se faire piquer ? Deux apiculteurs australiens ont mis au point une méthode innovante de récolte automatique, qu’ils baptisent la « ruche à robinet ». Le principe : extraire le miel grâce à des alvéoles artificielles i...

IsraelValley Desk | Culture

Alors que la campagne électorale israélienne bat son plein, “Eretz Nehederet” l’émission satirique diffusée en prime time sur la deuxième chaîne du pays n’épargne aucun candidat. Pour beaucoup d’Israéliens, c’est le premier épisode de la dernière saison qui a réellement lancé la campagne électorale. Selon les producteurs, cette émission a d’ailleurs réalisé 30 % d’audimat et attiré 1,1 mill...

Marie Pasquier (Coolisrael) | Culture

Durant Pourim, il est de coutume de manger des pâtisseries triangulaires, les hamantaschen ("Poches de Haman") en Yiddish et oznei Haman ("Oreilles de Haman") en Hébreu. Il s'agit de pâtes étalées, coupées en rond et fourrées de grains de pavot, avant d'être emballées dans une forme triangulaire, le pavot étant apparent ou non. Plus récemment, le pavot a été remplacé par des prunes, dattes,...

IsraelValley Desk | Culture