Oct 6

Sciences et Bible - Pour quelle raison la Bible commence-t-elle par la lettre Beth ? Le voyage dans le temps et le Big Bang

Authors picture

Gerald Shroeder,professeur au M.I.T. | Culture

Le Talmud et les commentateurs semblent dire que chacun des six jours de la Genèse a une durée régulière de 24 heures.

Gerald Shroeder, professeur au MIT.

Les sources classiques Juives nous expliquent qu’avant le commencement nous ne savons pas réellement ce qu’il y a. On ne peut décrire ce qui précède l’univers. Le Midrach pose la question: " Pour quelle raison la Bible commence-t-elle par la lettre Beth ? ". La raison en est que la lettre Beth (qui s’écrit un peu comme un C à l’envers) est fermée de tous les cotés à l’exception du coté qui indique la direction avant. On ne peut donc dire ce qu’il y avait avant mais seulement après.

Na’hmanide, le Cabaliste, va plus loin. Il dit que bien que les jours aient une durée de 24h00 chacun, ils contiennent " kol yemot ha-olam " toutes les époques et tous les secrets du monde.

Na’hmanide dit qu’avant l’univers, il n’y avait rien … puis soudain la création tout entière apparaît sous la forme d’une graine minuscule. Il donne une dimension à cette graine: quelque chose de tout petit équivalent à une graine de moutarde. Il dit encore que cela fut la seule création physique. Il n’y a pas eu d’autre création physique; les autres créations furent d’ordre spirituel et concernèrent le Néfèch (l’âme animale) et la Néchama (l’âme humaine). La création d’une minuscule graine fut la seule création. Toute la matière de base nécessaire à la création de tout le reste était contenue dans cette graine. Na’hmanide en fait la description suivante: " dak me’od, ein bo mamach " – totalement minuscule, sans substance. Cette graine, qui bien que minuscule et sans essence, est devenue matière à mesure qu’elle s’est dilatée comme nous le savons.

Na’hmanide écrit plus loin: " Micheyech, yitfos bo zman " – Lorsque cette matière s’est formée à partir de cette substance sans substance, le temps a pris forme. Non pas “a commencé”, le temps ayant été créé au tout début mais “a pris forme”. L’horloge Biblique démarre lorsque la matière s’est condensée et figée à partir de cette substance si ténue au point qu’elle n’avait pas d’essence.

La Science a démontré qu’il n’existe qu’une seule "substance sans substance "qui peut se transformer en matière. C’est l’énergie. La fameuse équation d’Einstein E = MC2 nous apprend que l’énergie peut se transformer en matière. Et à partir du moment où elle devient matière, le temps prend forme.

Na’hmanide a fait là une déclaration phénoménale. Je ne sais pas s’il connaissait les lois de la Théorie de la Relativité. Mais nous, nous les connaissons. Nous savons que l’énergie – telle que les faisceaux de lumière, les ondes radio, les rayons gamma ou bien les rayons x – se déplace à la vitesse de la lumière, c’est à dire à la vitesse de 300 millions de mètres par seconde. A cette vitesse là, le temps ne s’écoule pas. L’univers était âgé mais le temps n’a pris forme que lorsque la matière est apparue. Cette période temporelle avant que l’horloge de la Bible ne démarre a durée 1/100000ième de seconde. Un temps infime certes, mais durant ce temps l’univers s’est dilaté partant de la taille d’une graine minuscule pour atteindre environ la taille du Système Solaire. A partir de ce moment, la matière apparaît et le temps commence à s’écouler. L’horloge démarre à cet instant.

Lorsque la Bible nous dit qu’il y eut " un soir et un matin, Jour Un ", c’est pour nous donner un enseignement quant à la perspective que la Bible a du temps. Einstein a prouvé que le temps varie d’un endroit à l’autre de l’univers, de même la perspective qu’on en a dépend de l’endroit où l’on se situe. La Bible déclare qu’il y eut " un soir et un matin, Jour Un ".
Si donc la Torah avait considéré le temps selon l’époque de Moïse et du mont Sinaï, longtemps après qu’ait vécu Adam, le texte n’aurait pas utilisé l’expression Jour Un, car à l’époque du mont Sinaï des millions de jours s’étaient déjà écoulés. Et puisqu’un temps considérable s’était écoulé par rapport au Jour Un, le texte se devait d’employer l’expression “un Premier Jour”. Lors du second jour de la Genèse, la Bible mentionne “un second jour” parce qu’il y avait déjà eu un jour premier par rapport auquel une comparaison était possible. Lors du second jour, on peut parler de “ce qui s’est produit lors du premier jour”. Par contre, lors du premier jour, on ne peut pas parler de “ce qui s’est produit lors du premier jour” parce que premier implique une comparaison supposant l’existence d’une série. Et justement il n’y avait pas de série. Tout ce qu’il y a eu c’est un Jour Un.

Même si la Torah avait considéré le temps selon l’époque d’Adam, le texte aurait employé l’expression “un premier jour” car c’est selon ces dires qu’il y a eu six jours. La Torah utilise l’expression “Jour Un” parce qu’elle regarde en avant à partir du début. Elle pose la question: quel est l’âge de l’univers et elle répond: il est de six Jours. On compte le temps jusqu’à Adam et on obtient Six jours. Nous, nous regardons en arrière et nous disons que l’âge de l’univers est de 15 milliards d’années. Cependant lorsque les scientifiques affirment que l’univers a 15 milliards d’années ils savent bien par ailleurs qu’il y a quelque chose qui n’est jamais dit. Ce qui n’est jamais dit c’est que l’univers a 15 milliards d’années vu du cadre spatio-temporel dans lequel nous existons. Telle est la conception qu’Einstein a de la relativité.

L’élément clé est que la Torah regarde en avant dans le temps depuis un cadre spatio-temporel très différent du notre à une époque où l’univers était très petit. Ensuite il y a eu une expansion de l’univers. L’espace s’est dilaté et c’est cette dilatation qui a produit un changement dans la perception du temps.

Imaginons que nous remontions des milliards d’années en arrière au commencement du temps. Supposons donc qu’à ce moment là, lorsque le temps a pris forme, il y avait une communauté intelligente (ceci est totalement fictif). Supposons que cette communauté intelligente disposait d’un laser et qu’elle s’est mise à émettre des impulsions de lumière: à chaque seconde d’intervalle une impulsion de lumière, puis une autre et encore une autre toujours à une seconde d’intervalle. Supposons que des milliards d’années plus tard grâce à une antenne satellite nous recevions sur terre cette impulsion lumineuse. Sur cette impulsion de lumière (la transmission d’information sur onde lumineuse c’est ce qu’on appelle la transmission sur fibre optique) est imprimé le message suivant: " je vous envoie une impulsion toutes les secondes ". Puis une seconde s’écoule et une autre impulsion est émise.

La lumière voyage à la vitesse de 300 millions de mètres à la seconde. Par conséquent les deux impulsions lumineuses sont séparées à l’origine par 300 millions de mètres. Elles voyagent à travers l’espace pendant des milliards d’années pour atteindre la terre des milliards d’années plus tard. Mais, un instant. L’univers est-il statique ? Non. L’univers est en expansion. C’est la cosmologie de l’univers et cela veut donc dire qu’il est en expansion dans un espace vide situé à l’extérieur de l’univers. Cependant il n’y a pas d’espace à l’extérieur de l’univers. L’univers est en expansion du fait de la dilatation de l’espace. Qu’est-il donc arrivé à ces impulsions de lumière qui ont voyagé durant des milliards d’années alors qu’il y a eu expansion de l’univers? Ces impulsions se sont trouvées de plus en plus distantes les unes des autres du fait justement de la dilatation de l’espace entre ces impulsions. Lorsque des milliards d’années plus tard, la première impulsion arrive, on s’exclame: " Oh, une impulsion ! " Avec écrit dessus: " je vous envoie une impulsion toutes les secondes ". Là, vous appelez tous vos amis et vous attendez l’impulsion suivante. Mais arrive-t-elle une seconde plus tard ? Non ! Une année plus tard ? Probablement pas non plus. C’est peut-être des milliards d’années plus tard. Car ce qui va permettre de mesurer la dilatation qui s’est produite c’est le temps qu’aura passé l’impulsion de lumière à voyager à travers l’espace. Ceci relève de la cosmologie commune.

Christian Petron, directeur de la photographie du « Grand Bleu » et « Atlantis » de Luc Besson et a qui dirigé les campagnes d’exploration sur l’épave du Titanic de Discovery Channel a peut-être établi un nouveau record du monde lors de la Compétition internationale de photographies sous-marines de la Mer Rouge à Eilat. Il s’agit du nombre de nombre de téléspectateurs YouTube en live d’une vid...

IsraelValley Desk | Culture

Peut-on détourner des images d'un groupe terroriste pour faire la promotion d'une soirée ? En Israël, l'initiative ne passe pas. Drek, un club gay connu à Tel-Aviv, "a déclenché une énorme vague de critiques et de colère sur la Toile, après avoir utilisé une série d'images inspirées des exécutions de l'Etat islamique (EI) pour promouvoir ses soirées", rapporte ainsi le quotidien Yediot Aharonot...

IsraelValley Desk | Culture

Israël a choisi son candidat pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. C'est Gett, le procès de Viviane Amsalem de Ronit et Shlomi Elkabetz qui a été choisi. Dévoilé lors de la Quinzaine des Réalisateurs, Gett, le procès Viviane Amsalem (qui a attiré plus de 100.000 spectateurs en France) vient d'être sacré meilleur film aux Ophir Awards, l'équivalent israélien des Oscars. Israël n'...

IsraelValley Desk | Culture

Pour honorer le travail de Keren Ann, artiste cosmopolite qui a su promouvoir la Nouvelle Scène Française, l’ambassadeur de France en Israël, Patrick Maisonnave, lui a décerné les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres le 20 septembre 2014, au Théâtre Gesher à Jaffa. Keren Ann, auteur-compositeur et interprète israélienne d’expression française et anglaise, est revenue en...

LG | Culture

Encore une fois, et plus que jamais, Lady Gaga a prouvé lors de ce concert à Tel Aviv que sous ses costumes et ses provocations se cache une chanteuse et un compositeur de très grand talent. Après plusieurs mois d’incertitude sur la venue de Lady Gaga en Israël, son Jet privé a enfin atterri sur le tarmac de Ben Gurion dans l’après midi de  vendredi dernier, la pop star avait fait deux escal...

Diane Cohen | Culture

Hier la télévision israéliennne a suivi pas à pas la chanteuse Lady Gaga qui est arrivée à Tel Aviv avec une horde de musiciens, maquilleurs, coachs, garde du corps, toyboys, habilleuses, danseurs, attachés de presse, porte-parole, déménageurs, trésoriers et experts comptables. Selon i24News : "Lady Gaga se produira ce samedi à guichet fermé dans le Park Hayarkon de Tel Aviv. Tous les bille...

i24News et IsraelValley | Culture

La séance inaugurale du cycle " DESTINS ET LEGENDES " accueillera, pour la première fois en Israël, FRANCIS HUSTER qui présentera la version filmée de la pièce à succès: LE JOURNAL D'ANNE FRANK et dialoguera avec le public à l'issue de la projection. Le dimanche 9 novembre à 19h au Collège Académique de Netanya 1, rue de l'université-Netanya Nos futurs abonnés seront nos invités à ce b...

IsraelValley Desk | Culture

Plus de 100000 coureurs israeliens utilisent déjà l’application “Nike Plus” sur leur smartphone. Et pour l’occasion, la marque à la virgule, a décidé d’organiser, pour les utilisateurs existants et ceux à venir, la première compétition virtuelle de course à pied en Israel qui commencera le 21 Septembre 2014 et s’étalera sur une durée d’un mois... Comment ça fonctionne? Nike a décidé de ...

David Sayada | Culture

Le  Festival de Salzburg accueille depuis quelques années le Divan Occidental-Oriental, constitué et dirigé majestueusement par le pianiste et chef d'orchestre Daniel Barenboïm. Cette année,il se fait encore plus fort de le faire en plein conflit de Gaza,  L'émotion à Salzburg était à son comble à l'arrivée du Divan Occidental-Oriental, lors de leur présentation du 21 août de Tristan et Iseu...

Carmela Serfaty & Doron Dinai | Culture

Après leur consœur Lady Gaga, les Beach Boys ont fait savoir qu’ils seraient à Tel-Aviv en Novembre 2015. Le groupe de Pop-rock légendaire a annoncé, via son producteur local Gad Oron, qu’il viendra chanter ses plus grands hits à la Nokia Arena de Tel-Aviv le 29 Novembre prochain, dans le cadre d’une tournée mondiale. Le groupe comptera Mike Love, Bruch Johnston, Tim Bonhomme, Scott Totte...

Joe Lasker | Culture

Quelques jours que le dernier cessez-le-feu est signé (à priori pour une longue période) et me voilà invité à un mariage près d’Ashdod, dans la fameuse zone distante de 40 km de Gaza. Cet été, de nombreuses perturbations se sont produites dans les salles de fêtes en Israël. De nombreux couples israéliens, contraints d’annuler leur mariage en juillet et août, se sont ainsi connectés à intern...

Gilles Mangin | Culture

Entretien avec Danièle Kriegel, correspondante à l'étranger pour RTBF. Il semble qu'être roux, en Israël , ce soit tendance... Tout à fait ! Avec le premier festival des rousses et roux jamais organisé en Israël. L’événement se tenait au Kibboutz Gezer - en hébreu courant, cela désigne la carotte. Je vous promets que je n’invente rien. L’autre originalité d...

Danièle Kriegel | Culture

La rue Mapu (ou Mapou) est une petite rue de Tel Aviv, située dans le centre de la ville, près de la plage, entre Gordon et Frishman. Elle part à l’est de la rue Dov Hoz et croise la grande rue Ben Yehouda pour terminer au croisement de la rue Hayarkon. La rue Mapu fait partie du quartier Frishman – Ben Yehouda, au nord de Bograshov, elle s’est développée à une époque où Tel Aviv était déjà ...

Misha Uzan | Culture

Un article de Thibault de la Baronnière pour Siliconwadi (Copyrights) : "Deux anciens de l’unité militaire d’élite israélienne 8200, Alon Yamin et Yehonatan Bitton, ont lancé début 2014 une start-up spécialisée dans la détection des plagiats en ligne, Copyleaks. La technologie propriétaire que ces deux ingénieurs ont développé leur a demandé plusieurs années de travail en parallèle de leurs étu...

Thibault de la Baronnière | Culture

"All Nude Performance" est à Tel Aviv. Les publicités sur le spectacle de "Olivier Dubois Dance Company, France" signalent que le show est interdit au moins de 18 ans car les acteurs sont nus. Personne ne semble choqué par cette programmation étonnante dans un pays où tout est sujet à controverse. ISRAELVALLEY PLUS. « Drôle, insaisissable et éberluant. Autant d’adjectifs qui donnent envie de...

Amanda Burg | Culture