Oct 6

Sciences et Bible - Pour quelle raison la Bible commence-t-elle par la lettre Beth ? Le voyage dans le temps et le Big Bang

Authors picture

Gerald Shroeder,professeur au M.I.T. | Culture

Le Talmud et les commentateurs semblent dire que chacun des six jours de la Genèse a une durée régulière de 24 heures.

Gerald Shroeder, professeur au MIT.

Les sources classiques Juives nous expliquent qu’avant le commencement nous ne savons pas réellement ce qu’il y a. On ne peut décrire ce qui précède l’univers. Le Midrach pose la question: " Pour quelle raison la Bible commence-t-elle par la lettre Beth ? ". La raison en est que la lettre Beth (qui s’écrit un peu comme un C à l’envers) est fermée de tous les cotés à l’exception du coté qui indique la direction avant. On ne peut donc dire ce qu’il y avait avant mais seulement après.

Na’hmanide, le Cabaliste, va plus loin. Il dit que bien que les jours aient une durée de 24h00 chacun, ils contiennent " kol yemot ha-olam " toutes les époques et tous les secrets du monde.

Na’hmanide dit qu’avant l’univers, il n’y avait rien … puis soudain la création tout entière apparaît sous la forme d’une graine minuscule. Il donne une dimension à cette graine: quelque chose de tout petit équivalent à une graine de moutarde. Il dit encore que cela fut la seule création physique. Il n’y a pas eu d’autre création physique; les autres créations furent d’ordre spirituel et concernèrent le Néfèch (l’âme animale) et la Néchama (l’âme humaine). La création d’une minuscule graine fut la seule création. Toute la matière de base nécessaire à la création de tout le reste était contenue dans cette graine. Na’hmanide en fait la description suivante: " dak me’od, ein bo mamach " – totalement minuscule, sans substance. Cette graine, qui bien que minuscule et sans essence, est devenue matière à mesure qu’elle s’est dilatée comme nous le savons.

Na’hmanide écrit plus loin: " Micheyech, yitfos bo zman " – Lorsque cette matière s’est formée à partir de cette substance sans substance, le temps a pris forme. Non pas “a commencé”, le temps ayant été créé au tout début mais “a pris forme”. L’horloge Biblique démarre lorsque la matière s’est condensée et figée à partir de cette substance si ténue au point qu’elle n’avait pas d’essence.

La Science a démontré qu’il n’existe qu’une seule "substance sans substance "qui peut se transformer en matière. C’est l’énergie. La fameuse équation d’Einstein E = MC2 nous apprend que l’énergie peut se transformer en matière. Et à partir du moment où elle devient matière, le temps prend forme.

Na’hmanide a fait là une déclaration phénoménale. Je ne sais pas s’il connaissait les lois de la Théorie de la Relativité. Mais nous, nous les connaissons. Nous savons que l’énergie – telle que les faisceaux de lumière, les ondes radio, les rayons gamma ou bien les rayons x – se déplace à la vitesse de la lumière, c’est à dire à la vitesse de 300 millions de mètres par seconde. A cette vitesse là, le temps ne s’écoule pas. L’univers était âgé mais le temps n’a pris forme que lorsque la matière est apparue. Cette période temporelle avant que l’horloge de la Bible ne démarre a durée 1/100000ième de seconde. Un temps infime certes, mais durant ce temps l’univers s’est dilaté partant de la taille d’une graine minuscule pour atteindre environ la taille du Système Solaire. A partir de ce moment, la matière apparaît et le temps commence à s’écouler. L’horloge démarre à cet instant.

Lorsque la Bible nous dit qu’il y eut " un soir et un matin, Jour Un ", c’est pour nous donner un enseignement quant à la perspective que la Bible a du temps. Einstein a prouvé que le temps varie d’un endroit à l’autre de l’univers, de même la perspective qu’on en a dépend de l’endroit où l’on se situe. La Bible déclare qu’il y eut " un soir et un matin, Jour Un ".
Si donc la Torah avait considéré le temps selon l’époque de Moïse et du mont Sinaï, longtemps après qu’ait vécu Adam, le texte n’aurait pas utilisé l’expression Jour Un, car à l’époque du mont Sinaï des millions de jours s’étaient déjà écoulés. Et puisqu’un temps considérable s’était écoulé par rapport au Jour Un, le texte se devait d’employer l’expression “un Premier Jour”. Lors du second jour de la Genèse, la Bible mentionne “un second jour” parce qu’il y avait déjà eu un jour premier par rapport auquel une comparaison était possible. Lors du second jour, on peut parler de “ce qui s’est produit lors du premier jour”. Par contre, lors du premier jour, on ne peut pas parler de “ce qui s’est produit lors du premier jour” parce que premier implique une comparaison supposant l’existence d’une série. Et justement il n’y avait pas de série. Tout ce qu’il y a eu c’est un Jour Un.

Même si la Torah avait considéré le temps selon l’époque d’Adam, le texte aurait employé l’expression “un premier jour” car c’est selon ces dires qu’il y a eu six jours. La Torah utilise l’expression “Jour Un” parce qu’elle regarde en avant à partir du début. Elle pose la question: quel est l’âge de l’univers et elle répond: il est de six Jours. On compte le temps jusqu’à Adam et on obtient Six jours. Nous, nous regardons en arrière et nous disons que l’âge de l’univers est de 15 milliards d’années. Cependant lorsque les scientifiques affirment que l’univers a 15 milliards d’années ils savent bien par ailleurs qu’il y a quelque chose qui n’est jamais dit. Ce qui n’est jamais dit c’est que l’univers a 15 milliards d’années vu du cadre spatio-temporel dans lequel nous existons. Telle est la conception qu’Einstein a de la relativité.

L’élément clé est que la Torah regarde en avant dans le temps depuis un cadre spatio-temporel très différent du notre à une époque où l’univers était très petit. Ensuite il y a eu une expansion de l’univers. L’espace s’est dilaté et c’est cette dilatation qui a produit un changement dans la perception du temps.

Imaginons que nous remontions des milliards d’années en arrière au commencement du temps. Supposons donc qu’à ce moment là, lorsque le temps a pris forme, il y avait une communauté intelligente (ceci est totalement fictif). Supposons que cette communauté intelligente disposait d’un laser et qu’elle s’est mise à émettre des impulsions de lumière: à chaque seconde d’intervalle une impulsion de lumière, puis une autre et encore une autre toujours à une seconde d’intervalle. Supposons que des milliards d’années plus tard grâce à une antenne satellite nous recevions sur terre cette impulsion lumineuse. Sur cette impulsion de lumière (la transmission d’information sur onde lumineuse c’est ce qu’on appelle la transmission sur fibre optique) est imprimé le message suivant: " je vous envoie une impulsion toutes les secondes ". Puis une seconde s’écoule et une autre impulsion est émise.

La lumière voyage à la vitesse de 300 millions de mètres à la seconde. Par conséquent les deux impulsions lumineuses sont séparées à l’origine par 300 millions de mètres. Elles voyagent à travers l’espace pendant des milliards d’années pour atteindre la terre des milliards d’années plus tard. Mais, un instant. L’univers est-il statique ? Non. L’univers est en expansion. C’est la cosmologie de l’univers et cela veut donc dire qu’il est en expansion dans un espace vide situé à l’extérieur de l’univers. Cependant il n’y a pas d’espace à l’extérieur de l’univers. L’univers est en expansion du fait de la dilatation de l’espace. Qu’est-il donc arrivé à ces impulsions de lumière qui ont voyagé durant des milliards d’années alors qu’il y a eu expansion de l’univers? Ces impulsions se sont trouvées de plus en plus distantes les unes des autres du fait justement de la dilatation de l’espace entre ces impulsions. Lorsque des milliards d’années plus tard, la première impulsion arrive, on s’exclame: " Oh, une impulsion ! " Avec écrit dessus: " je vous envoie une impulsion toutes les secondes ". Là, vous appelez tous vos amis et vous attendez l’impulsion suivante. Mais arrive-t-elle une seconde plus tard ? Non ! Une année plus tard ? Probablement pas non plus. C’est peut-être des milliards d’années plus tard. Car ce qui va permettre de mesurer la dilatation qui s’est produite c’est le temps qu’aura passé l’impulsion de lumière à voyager à travers l’espace. Ceci relève de la cosmologie commune.

Au sein de mes activités et celle de directrice du Technion France, l’intelligence émotionnelle est primordiale. Réunir la France et Israël, 2 écosystèmes, 2 cultures, tout deux aux bords de la méditerranée par le facteur humain est majeur car celui-ci est basé sur la confiance et l’éthique. L’aspect « relation interhumain » est une force d’inspiration, dont l’empathie ...

MurielTouaty | Culture

À l'occasion de la 37e édition du Salon du livre qui se termine ce lundi 27 mars Porte de Versailles, Israël fait, comme chaque année, le bilan de cet evènement. Il y a quelques années de cela, Israël avait été l'invité d'honneur. En 2017, (signe des temps ?) sur le plan médiatique la présence des auteurs israéliens, pourtant bien réelle, a été très peu célébrée. Pratiqu...

Eyal Aviv (Kikar hamedina) | Culture

Jacob qui habite Tel-Aviv téléphone à son fils Samuel qui vit à New York et lui dit: – Je regrette de te gâcher ta journée, mais je dois t' informer que ta mère et moi sommes en train de divorcer. Quarante cinq ans de souffrance, c'est assez. – Papa, comment peux-tu dire ça ? Et juste avant les fêtes !, lui hurle le fils. – Nous ne pouvons plus nous voi...

IsraelValley Desk | Culture

Privés par l'histoire de leur temple, les juifs se rassemblent dans une maison commune, la synagogue. Explications de Jean-Christophe Attias. Qu'est-ce qu'une synagogue ? On a souvent tendance à mettre ce lieu de culte sur le même plan que l'église chrétienne. Elle est pourtant bien différente, comme l’explique Jean-Christophe Attias, professeur à l'École pratique des hautes étud...

IsraelValley Desk | Culture

Karim Rashid est un designer canado-américain d'origine égyptienne, né au Caire le 18 septembre 1960; il fut élevé en Angleterre et au Canada. Il est le frère de Hani Rashid. Il obtient en 1982 un diplôme en Design industriel délivré par l’université d’Ottawa (Canada). Puis Il poursuivit ensuite avec des études supérieures en Design à Naples (Italie), en compagnie d’Ettore...

Eyal Aviv | Culture

Jeudi 23 mars 2017, 19h30, Moadon Wizo "Maurice Houta", 35, rue King Georges, 2ème étage, Tel Aviv Isaac Attia n’est pas un inconnu des francophones d’Israël. Docteur en lettres et en Histoire, professeur de littérature et spécialiste de la littérature concentrationnaire, il est depuis son Alya en 1996 historien de la Shoah à Yad Vashem. Lorsqu’en 2006 la société isra...

IsraelValley Desk | Culture

Le Festival du Cinéma Israélien soufflera cette année sa dix septième bougie. Lors de sa création en 2000, par Charles Zrihen, personne ne pouvait parier sur sa longévité. Aujourd’hui, son succès a dépassé toutes les espérances. Cette année, le grand public aura le plaisir de découvrir 15 longs-métrages dont un must see : le dernier jour d’Yitzhak Rabin présenté en ouvert...

IsraelValley Desk | Culture

Gérard Depardieu et Fanny Ardant seront en Israël pour deux représentations de La Musica deuxième de Marguerite Duras, le samedi 18 mars à 20h30 au Heichal Ha’Tarbout – Auditorium Charles Bronfman, et le dimanche 19 mars à 20h à l’Opéra de Tel Aviv, 19 bd. Shaul Ha’melech, Tel Aviv.   « La Musica deuxième, c'est la triste histoire d'un amour perdu, enseveli sous le poids d...

IsraelValley Desk | Culture

La justice israélienne pourra demander à Facebook, mais aussi à YouTube ou Google, de supprimer certains contenus publiés par des particuliers. Le Parlement israélien examine actuellement un projet de loi controversé. La « loi Facebook », c'est ainsi que l'on nomme ce texte qui a déjà adopté en première lecture à la Knesset début janvier, permet à la justice israélienne d'ord...

IsraelValley Desk | Culture

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a assisté à la lecture de la Meguila dans la grande synagogue de Césarée. Avant le début de la lecture, il s’est adressé au public et surtout aux enfants présents: « Pourquoi fêtons-nous Pourim? De quoi nous souvenons-nous…? Les enfants ont tous répondu « Parce qu’on a voulu tuer les Juifs! ». « Et où a-t-on voulu tuer les Juifs? » co...

Shraga Blum | Culture

Lors d'un récent débat à la Knesset, la députée Stav Shaffir avait les épaules largement dénudées. Ceci a crée une marée de critiques provenant surtout des partis religieux. Stav Shafir, née le 17 mai 1985 à Netanya, est une femme politique israélienne. Elle est l'une des principales organisatrices du mouvement social de 2011 et fait partie du Parti travailliste. En 2012, le ...

Eyal Koren | Culture

Pourim tombe cette année dimanche 12 pour tout Israël, et lundi 13 Mars pour Jérusalem. Pourim est une fête juive d'origine biblique et d'institution rabbinique, qui commémore les événements relatés dans le Livre d'Esther. Pourim ce n’est pas seulement les déguisements, nous devons pendant cette fête, faire 4 actions importantes : La lecture de la Méguila l’histoire d’Est...

Aharon Kahn | Culture

Ses romans sont traduits dans plus de 20 langues. Son beststeller "Vie amoureuse“ a été porté à l’écran dans le cadre d’une co-production germano-israélienne. La célèbre auteure israélienne a reçu le „Prix littéraire Welt 2012“ du journal allemand „Die Welt“. „L’oeuvre complète de cette magnifique auteure témoigne de cet instinct de survie qui s’exprime g...

IsraelValley Desk | Culture

Le musicien électronique Jean-Michel Jarre a confirmé à l'AFP qu'il donnera un concert unique en Israël le 6 avril prochain sur un site antique qui surplombe la mer Morte pour "faire prendre conscience au monde" du danger que connait ce lac, menacé d’assèchement. La dégradation environnementale de la mer Morte, dont le niveau baisse de plus d'un mètre tous les ans, inquiète les ex...

IsraelValley Desk | Culture

3 000 couples sont venus d’Israël mais aussi des pays du monde arabe pour s’unir à Chypre en 2016. La fréquentation des touristes français dans ce pays a progressé de +16,8% par rapport à 2015, celle des britanniques de +11% et des russes de +49 %. Mais ce sont les touristes israéliens qui battent tous les records avec une fréquentation de plus de 51% par rapport à l’an derni...

IsraelValley Desk | Culture