May 2

Israël Jérusalem . "Mille petits métiers s’y exercent, ceux des cordonniers, des tailleurs, des menuisiers, des ferblantiers,..."

Authors picture

André Chouraqui, écrivain | Culture

Lorsqu’on parle d’André Chouraqui et de son oeuvre, c’est aussitôt sa traduction de la Bible qui surgit à l’esprit. Mais Chouraqui est aussi écrivain, historien, homme d’action, poète. Pétri par la culture française, mais avant tout fils d’Israël et juif convaincu amoureux de Jérusalem qu’il habite depuis quelques trente années, André Chouraqui nous livre ici ses émotions et sa vision de la capitale d’Israêl.

“Mille petits métiers s’y exercent, ceux des cordonniers, des tailleurs, des menuisiers, des ferblantiers, des cadreurs, des banquiers, des changeurs, de vendeurs d’eau ou de coiffeurs.

Quelques juifs et chrétiens exercent des métiers plus élaborés comme celui de la fabrication des vins et alcools que certains musulmans achetaient jadis clandestinement chez eux non sans risque.

C’est à l’ouest du quartier musulman que se situe le quartier chrétien avec la plupart des Lieux Saints, à commencer par le Saint Sépulcre, centre spirituel de la chrétienté. A voir aussi, le toit du Saint Sépulcre qui abrite un village où vivent des moines éthiopiens habitant des cellules dispersées… une vraie curiosité.

Au sud-ouest de la ville, le quartier arménien où se situent le patriarcat, la belle cathédrale de Saint Jacques, un séminaire, un couvent de religieuses, une imprimerie, une bibliothèque et un musée.

Le quartier juif enfin, à l’extrême sud de la ville qui compte des bâtiments vieux de 100 à 200 ans, ainsi que quelques synagogues datant du XVIème siècle. Un quartier dominé par un réseau de ruelles étroites, de cours, de patios de la communauté juive qui attendit pendant près de deux millénaires la renaissance de la ville de David.

Le mur occidental (mur des lamentations) sacré pour le judaïsme, constitue le rempart de soutènement de la colline où s’élevait jadis le Temple. Dans ses fondations, il y a une pierre hérodienne de 14 mètres de longueur.

D’un poids de 800 tonnes, elle est probablement la pierre la plus lourde jamais utilisée en architecture. Son transport d’une carrière située à plusieurs kilomètres de ce lieu et sa mise en place demeurent une énigme.

Mais les quartiers musulmans, chrétiens, arméniens et juifs n’ont d’existence propre que dans la mesure où ils flanquent la colline inspirée où le temple s’élevait jadis et aujourd’hui le Dôme du Rocher et la mosquée d’El-Aqsa qu’il faut absolument découvrir.

Signalons également au visiteur que le panorama de Jérusalem se prolonge hors des murs qui protégeaient jadis le palais royal, le Temple et la population de la ville. Les collines et les vallées offrent au pèlerin tant de lieux vénérables et de sites incomparables qu’aucun guide n’en épuise le nombre.

Entre le Mont Moriah et le Mont des Oliviers s’étendait jadis la ville des Jébuséens, puis la ville de David non loin de la source de Guihon.
La vallée de Cédron enserre à l’est et au sud l’éperon sur lequel se dresse la vieille ville; une vallée qui abrite de nombreux vestiges du passé biblique.

La vallée de Géhenne aujourd’hui, partie souriante du parc qui entoure la ville, hier le lieu où les occupants crucifiaient les condamnés à mort.
Le Mont Scopus qui constitue un point d’observation idéal et d’où le visiteur est suspendu au-dessus d’un gouffre qui accentue le caractère lunaire du paysage, l’un des plus beaux que l’on puisse admirer.

Le Mont des Oliviers, où ses flancs jadis déserts, refleurissent aujourd’hui et dont chacune des pierres illustre un souvenir biblique, de David à Jésus. Le Mont Sion dominé par l’Eglise de la Dormition et par la haute tour élevée en l’honneur de Marie, mère de Jésus.

Le Dormition enfin où selon la tradition catholique, la vierge Marie s’est endormie avant d’être enlevée au ciel.

Cet univers de Jérusalem, avec ses trente siècles d’histoire passionnée, agresse de sa beauté rude, dépayse le visiteur, le déracine, l’obligeant à reconnaître dans le plus lointain, le prochain avec lequel il faut vivre et qu’il faut aimer.
Nous sommes là, aux racines du judaïsme, du christianisme et de l’islam, et au cœur des multiples conflits nés de la rencontre de tous les âges et visages de l’humanité.

La ville de la bible ressuscitée de nos jours, a pour vocation d’incarner les idéaux dont elle devenue le symbole pour des millions d’hommes.

Puissent les lumières de JERUSALEM rapprocher ceux dont la réconciliation ouvrira une nouvelle ère de paix."

Source SVP Israël Guide. Texte offert à nos lecteurs par Gilles Sitruk.

SVP-Israël, le nouveau guide du tourisme en Israël. GRATUIT. Tél : 06 60 98 98 23 – adresse e-mail : svp-israel@wanadoo.fr

Le photographe français expose le projet “This Place” au Musée d'Art de Tel-Aviv. Si l'ambition est d'explorer la complexité d'Israël et de la Cisjordanie sans approche idéologique, la dimension politique n'est jamais très loin. Pendant un quart de siècle, Frédéric Brenner a promené son objectif sur la diaspora juive aux quatre coins du monde. A partir de 2006, le photographe français conçoi...

Nathalie Hamou (Telerama) | Culture

Interview exclusive d'Ariane Bois - Critique littéraire et Reporter spécialisée en sujets de société. A l'occasion de la Table ronde exceptionnelle "Ecrire la Guerre: Rencontre d'Ecrivains" qui aura lieu le 14 mai à 9 h à l'Université de Tel Aviv, Ariane Bois a accepté de donner une interview à IsraelValley. *1. Pouvez-vous me parler de votre parcours professionnel ?* « Après des études l...

Magali Allouche | Culture

Les frères Coen : Coprésidents du Jury du Festival de Cannes. Les lauréats de la Palme d'or du Festival de Cannes 1991 pour Barton Fink, partageront cette année la Présidence du Jury du 68e Festival de Cannes. En effet, les frères Coen, très proches du Festival, à l'instar des frères Dardenne, ont vu 8 de leurs longs métrages sélectionnés en compétition. Pour rappel, ils ont gagné, dans le cadr...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Culture

Interview – Lisa Raduszynski. C'est presque par hasard que Lisa Raduszynski va jouer son spectacle « Dans 2 minutes...j'suis au top ! » à Tel Aviv. Elle a en effet la chance de profiter de ses vacances dans "la ville qui ne dort jamais" pour jouer, sur la scène du café Bialik le lundi 4 mai à 20h30, son one woman show déjà bien rodé. Elle l'a créé il y a 4 ans et le joue régulièrement au Théâtr...

Magali Allouche (Tel Aviv) | Culture

De nombreux israéliens assisteront au pèlerinage de la Ghriba, en Tunisie (6 et 7 mai). Selon Perez Trabelsi, le Président de la communauté juive de Djerba des israéliens, Canadiens, Francais ont bien confirmé leur présence, Plus de 3000 personnes au total sont attendues durant le pélérinage.(Quoide9israel) Selon un site Tunisien directinfo.webmanagercenter.com : "Les préparatifs sécuritair...

D.I. | Culture

La veille de Yom Hatsmaout a lieu Yom Hazikaron, jour de recueillement où l'on commémore les soldats morts pour la création puis la défense de l'Etat d'Israël. Les commémorations du Yom Hazikaron débuteront ce soir à 20h00 à la mémoire des 23 320 soldats tombés au combat. Cette année, Israël honorera la mémoire de 116 victimes supplémentaires, dont 73 soldats et civils tués l’été dernier,...

Raphael Levin (Tel Aviv) | Culture

Pour Pessah, il y a trois ans de cela, beaucoup d'israéliens étaient tombés sous le charme du Président américain. Ce dernier avait célébré le Seder avec ses enfants à la Maison Blanche. Cette année, les israéliens, qui critiquent comme jamais la politique du président américain sur le dossier de l'Iran, ne s'intéressent pas du tout à Obama et "son" Seder qui selon la presse israélienne "ressem...

Amir Ganem (Tel Aviv) | Culture

Souci pour McDo Israël. Comment rentabiliser un restaurant sachant que durant une semaine, pour la fête de Pessah, le pain est strictement interdit ? La firme a donc innové. Durant les fêtes de Pessah des McDo livrent des hamburgers "spéciaux" sans pain mais avec du pain azyme. Avec 8 millions d'habitants le pays figure parmi les petits pays de McDo. Le chiffre d'affaires de la firme en Isra...

Ilan Golani | Culture

Les israéliens ont "oublié" d'inventer une technique ingénieuse. Selon (1) : "Et si on pouvait récolter le miel des abeilles sans les déranger dans leur habitat ni risquer de se faire piquer ? Deux apiculteurs australiens ont mis au point une méthode innovante de récolte automatique, qu’ils baptisent la « ruche à robinet ». Le principe : extraire le miel grâce à des alvéoles artificielles i...

IsraelValley Desk | Culture

Alors que la campagne électorale israélienne bat son plein, “Eretz Nehederet” l’émission satirique diffusée en prime time sur la deuxième chaîne du pays n’épargne aucun candidat. Pour beaucoup d’Israéliens, c’est le premier épisode de la dernière saison qui a réellement lancé la campagne électorale. Selon les producteurs, cette émission a d’ailleurs réalisé 30 % d’audimat et attiré 1,1 mill...

Marie Pasquier (Coolisrael) | Culture

Durant Pourim, il est de coutume de manger des pâtisseries triangulaires, les hamantaschen ("Poches de Haman") en Yiddish et oznei Haman ("Oreilles de Haman") en Hébreu. Il s'agit de pâtes étalées, coupées en rond et fourrées de grains de pavot, avant d'être emballées dans une forme triangulaire, le pavot étant apparent ou non. Plus récemment, le pavot a été remplacé par des prunes, dattes,...

IsraelValley Desk | Culture

Ariel Hirschfeld et Avner Holzman disqualifiés pour "leurs positions anti-sionistes" selon le Premier ministre Deux membres du jury pour le Prix d'Israël dans la mention littérature ont été disqualifiés lundi par le Bureau du Premier ministre. Les professeurs Avner Holtzman et Ariel Hirschfeld ont été disqualifiés, provoquant une tempête dans la communauté littéraire de sorte qu'en signe de ...

i24News | Culture

Marina Torre, à Jérusalem : "L'attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo retentit avec un écho tout particulier à Jérusalem, la ville sacrée des trois religions monothéistes. Le dessinateur israélien Michel Kichka évoque l'onde de choc que l'événement a provoqué dans sa profession. ''La liberté d'expression attaquée", c'est le titre qui barre la Une. En regard, le dessin d'un avion...

Marina Torre, à Jérusalem (La Tribune) | Culture

Le premier Palace au monde, l'Hotel de Paris à Monaco (créé en 1854), vendra tous ses meubles le 25 janvier prochain. De nombreux israéliens, riches comme Crésus, feront le déplacement. Ils achèteront des lustres, tables, miroirs. Cette vogue d'achats de mobiliers d'Hôtels est très forte dans les milieux les plus riches du pays. Challenges (Copyrights) : "Churchill, Colette, Gary Grant et Ch...

Ilana Dreyfus | Culture

Pour les amateurs de danse classique, la Compagnie de Ballet Classique de Moscou, fondée par Nathalie Kasatkina et Vladimir Vasilyov, arrive en Israël en février prochain avec son spectacle « Spartacus », un ballet d’Aram Khachaturian. Kasatkina et Vasilyov, qui sont tous les deux diplômés du prestigieux théâtre Bolshoi, ont travaillé avec les meilleurs danseurs du monde, dont Mikhail Barys...

Maelle Lassy | Culture