Jul 5

ISRAELVALLEY - LE MUSEE DU LOUVRE FAIT APPEL AU SAVOIR-FAIRE DE SYNEL (SIEGE EN ISRAËL) POUR SECURISER SES OEUVRES. UN SUCCES EXCEPTIONNEL POUR LE "MADE IN ISRAEL" EN FRANCE.

Authors picture

Dan Assayah

Synel France, une filiale d’un groupe israélien, va installer un système de sécurité très sophistiqué au Musée du Louvre à Paris. Dans le cadre de cet important contrat (chiffres précis non révélés), Synel France s’est vu confiée selon nos sources :“l’installation d’un système intelligent de contrôle d’accés sécurisé combiné à une surveillance électronique”. On estime que l’accord se chiffre à plusieurs millions sur plusieurs années.

Selon nos sources en Israël, le projet permettra l’installation du logiciel Synel de “gestion du temps, d’activités et de contrôle d’accès de même que l’utilisation de la vérification d’empreinte digitale, de passe d’entrée, de carte magnétique, de carte code barere, de carte de proximité, de carte sans contact, et de reconnaissance faciale”.

Les terminaux de vérification seront directement installés dans les salles d’exposition à l’intérieur du musée et permettront à l’équipe de sécurité du Louvre de mieux détecter les allées et venues des employés.

Selon le vice-directeur marketing de Synel, “le Louvre est exposé à de continuelles tentatives de vol. Par conséquent il faut un système de sécurité maximal. Cela empêchera du personnel non autorisé à entrer dans des zones du musée où sont stockées des oeuvres d’art d’une valeur inestimable. Il y a des œuvres d’art qui ne sont pas toujours exposées au public et même les employés du musée ne peuvent avoir en permanence accès à certaines espaces de stockage. Synel va offrir une solution technologique qui contrôlera les entrées non autorisées dans le musée et à l’intérieur des salles d’exposition”.

Selon nos sources IsraelValley, Synel Industries possède des références exceptionnelles. La firme avait aussi remporté en Israël il y a quelques années un énorme contrat pour installer un système de sécurité qui gère l’ensemble des personnes chargées de la sécurité d’écoles et lycées. Ce système a été installé dans 5000 écoles dans tout le pays pour assurer la sécurité des écoles et faciliter la gestion des gardes.

Selon Synel (avant la signature de ce contrat en Israël) : “Le système identifiera le garde et l’école, et enregistrera sa présence sur le site en temps réel. Le système peut également envoyer des sms pour faire des rapports d’absence à la compagnie qui embauche les gardes, aux responsables de la sécurité de l’école, et éventuellement à la police si le garde n’est pas à son poste”.

Synel Industries est l’un des tout premiers fabricants mondiaux de matériel et de logiciels de Gestion de Temps, de Gestion d’ Activités et de Contrôle d’ Accès. Synel développe également des solutions de gestion de personnel. Synel Industries fut créée en Israël en 1990 suite à la fusion de deux fabricants leaders dans la collecte des données. Depuis Synel Industries a établi un réseau de distributeurs et partenaires dans plus de 40 pays. Synel Industries est aussi présent à travers ses filiales en France, Royaume Uni, Suède et Amérique du Nord.

ISRAELVALLEY PLUS
La filiale française du groupe israélien Synel Industries vient de remporter un appel d’offre de la compagnie pétrolière Texaco: elle équipera ses stations-service des Pays-Bas, Belgique et Luxembourg d’un systèmes biométrique de contrôle de présence de leur personnel. Montant du contrat: 200.000 euros.

Synel Industries fut créé en Israël en 1990 suite à la fusion de deux fabricants leaders dans la collecte des données. Aujourd’hui, il est aussi présent à travers ses filiales en France, Royaume Uni, Suède et Amérique du Nord. L’entreprise israélienne est l’un des tout premiers fabricants mondiaux de matériel et de logiciels de gestion de temps, d’activités et de contrôle d’accès.

Selon le contrat signé avec Texaco, Synel installera 140 pointeuses qui identifieront la personne à partir de son empreinte digitale. Le système calcule le nombre d’heures travaillées par l’employé, enregistrent les absences, retards, maladies, heures supplémentaires, vacances, et s’adapte aux différents besoins de l’entreprise, comme les périodes de travail, les mi-temps, rotations, heures supplémentaires, etc.

Selon le quotidien israélien de l’économie Globes, le président de Synel Industries, Gaby Bouganim, s’est dit très satisfait de ce nouveau contrat: « ce projet va renforcer notre présence parmi les entreprises travaillant simultanément dans plusieurs pays européens », a-t-il déclaré.

Jacques Bendelac (Jérusalem)