Jul 31

ISRAELVALLEY - Bezeq annonce le lancement de son nouveau projet destiné à mettre à la disposition de ses abonnés l’internet sans fil dans les espaces publics.

Authors picture

Lionel Yrhi (Netanya) | Économie

Bezeq a annoncé mardi dernier le lancement de son nouveau projet destiné à mettre à la disposition de ses abonnés l’internet sans fil dans les espaces publics : Bezeq Free Wifi. « Bezeq a choisi un modèle social qui impliquera des routeurs installés chez les particuliers » a annoncé la société. Dans le cadre de la mise en place de cette nouvelle idée, chaque client partagera, de façon sécurisée, une petite partie de son abonnement internet avec les passants. Il pourra en échange capter l’internet sans fil, et en profiter de manière illimitée dans la rue.

Le principe est simple : utiliser les routeurs des habitants comme des Hotspots (bornes wifi). « Le but est que chacun donne un peu pour que tout le monde y gagne » a ajouté l’entreprise. L’inscription au Bezeq Free Wifi devra être effectuée depuis son site internet.

Le nouveau service permet donc aux utilisateurs de se connecter sans limite depuis leurs smartphones, tablettes et ordinateurs portables. Depuis plusieurs mois, une région test a été sollicitée par Bezeq, dans laquelle plusieurs centaines d’utilisateurs ont partagé leurs connexions. Pour utiliser le nouveau service, le client qui se situe hors de chez lui devra localiser un réseau appelé Bezeq Free via son dispositif, puis s’y connecter à partir de l’identifiant et du mot de passe définis lors de son inscription.

Selon les déclarations, la société possède plus de 850,000 points de connexion à travers le pays. Elle a également établi des partenariats avec plusieurs grandes chaînes à échelle nationale comme par exemple BUG, Mashbir, les stations essences, Pizza Hut, Renuar, ou encore IL Makiage. Cette démarche a été opérée dans le but de créer une véritable masse de Hotspots à travers le pays, tout en sachant que les clients de Bezeq pourront s’y connecter gratuitement.

Ran Goraon, directeur général du département marketing, a déclaré : « Il n’y a pas encore eu, en Israël, de tentative de réseau télécom social. Parmi nos 1,15 millions de clients internet, 850,000 possèdent des routeurs Wifi Bezeq. Le crowdsourcing permettra ainsi aux utilisateurs de se connecter partout. Il y a deux ans, 40% des connexions wifi étaient bloquées par un mot de passe. Aujourd’hui, 60% des gens protègent leurs accès, et ce nombre ne fait qu’augmenter. Ainsi nous avons imaginé ce nouveau concept : une communauté de partage ».

Lionel Yrhi (Netanya)