Startup Nation. Interview de l’Ambassadrice Aliza Bin Noun dans la Tribune.

By |2018-10-10T08:30:18+00:00octobre 10th, 2018|Categories: ECONOMIE|
Partager
Alors que la startup nation semble être le modèle absolu – même le président de la République exhorte à s’en inspirer – Israël regarde aussi l’innovation française au point d’intégrer le meilleur au sein de son programme Startup Haifa. Et l’Ambassadrice d’Israël en France de rappeler que la matière grise est une matière première aussi riche que puissante.

Quel est le rôle de l’Ambassade d’un point de vue économique, vis-à-vis des entreprises ?

L’ambassade dispose d’un service économique et scientifique dont la mission est de promouvoir ces aspects au plan institutionnel et gouvernemental ainsi qu’un service commercial destiné à servir de soutien aux entreprises israéliennes et françaises qui forment la trame de notre commerce bilatéral.

Israël apparaît comme la startup nation par excellence, celle dont il faut s’inspirer. Comment expliquer ce succès. Comment l’Ambassade porte-t-elle l’image d’innovation d’Israël ?

La start-up nation n’est pas née en un jour ! C’est le résultat de 70 années de construction et d’édification d’un État et d’une société dans lesquels toujours nous avons privilégié l’excellence, investi dans l’humain, promu la qualité. C’était un impératif pour nous au moment de notre indépendance. Nous n’avons pas d’autre matière première ou ressources naturelles que… la matière grise, l’intelligence. Israël a été parmi les premiers pays au monde à comprendre la nécessité d’investir dans la recherche et surtout de la combiner avec le monde de l’entreprise et de l’industrie.

Israël peut-il dupliquer son modèle ?

De nombreuses délégations de France viennent en Israël étudier notre modèle. L’ambassade soutient ces délégations et les aide à organiser des programmes pour mieux découvrir et comprendre l’écosystème israélien qui a conduit à devenir la start-up nation. Les chambres de commerce et d’industrie sont très dynamiques dans ce domaine. La semaine prochaine la CCI de la région Bretagne organise un voyage en Israël avec 150 personnes et entreprises qui seront représentées.

Pourquoi thecamp et un concours de startups ?

Le concours de start-up est devenue une tradition ces dernières années que l’Ambassade organise pour permettre justement aux jeunes entrepreneurs français de pouvoir s’inspirer et comprendre le modèle israélien. Cette année, c’est la ville de Haïfa qui accueillera le gagnant du concours. Haïfa et Marseille étant villes jumelles, le Département des Bouches-du-Rhône ayant une convention de coopération avec Haïfa, thecamp s’est naturellement imposé à nous comme un partenaire privilégié pour cette compétition, tout comme Aix-Marseille French Tech.

La France peut-elle s’inspirer d’Israël ?

La France est également une puissance industrielle et technologique avec des entreprises innovantes. Le réseau French Tech est extrêmement actif. Sous l’impulsion du président Macron je ne doute pas que la France deviendra elle aussi une start-up nation.

Source : https://marseille.latribune.fr

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment