C’Israël. Poursuites absurdes et délirantes contre Sarah Netayahu ?

By |2018-10-08T09:42:12+00:00octobre 8th, 2018|Categories: EDITORIAL|
Partager

Sara Netanyahu, l’épouse du Premier ministre israélien, est jugée sous l’accusation d’avoir fait passer pour plus de 80.000 euros de repas aux frais du contribuable, alors que la résidence officielle disposait d’un cuisinier.

La mise en cause de Mme Netanyahu ne semble pas de nature à avoir un effet politique immédiat sur son mari, Benjamin Netanyahu, étranger au dossier. Mais elle s’ajoute aux différentes affaires de corruption présumée qui menace le long règne du Premier ministre, au pouvoir depuis 2009.

Mise en examen pour « fraude » et « abus de confiance » présumés, Mme Netanyahu, 60 ans en novembre, est soupçonnée d’avoir commandé entre septembre 2010 et mars 2013, pour elle-même, les membres de sa famille et des invités, des centaines de repas pour « plus de 350.000 shekels » (83.000 euros), selon le ministère de la Justice.

La justice lui reproche d’avoir menti en invoquant l’absence de cuisinier à la résidence du Premier ministre pour faire livrer, jusqu’à des dizaines de fois un même mois, des repas de différents restaurants de Jérusalem.

Ezra Saidoff, ancien directeur général adjoint au bureau du Premier ministre, est lui aussi mis en examen.

Selon les médias israéliens citant l’acte d’accusation, il aurait agi de concert avec Mme Netanyahu pour créer l’impression qu’aucun cuisinier n’était employé à la résidence.

Les avocats de Mme Netanyahu affirment que les plats ont été commandés « contre sa volonté ».

Le procès a débuter dimanche au tribunal de première instance de Jérusalem et pourrait durer des mois. Il devait initialement commencer en juillet mais a été reporté pour des raisons n’ayant pas été rendues publiques.

La première audience déterminera si l’affaire sera supervisée par trois juges au lieu d’un seul, en raison de la « sensibilité publique » du dossier.

– « Poursuites délirantes » –

« Pour la première fois dans l’histoire, des accusations sont portées contre l’épouse d’un dirigeant à propos de nouilles et autres plats à emporter (commandés) il y a six ou sept ans », ont dénoncé les avocats de Mme Netanyahu dans un communiqué publié dimanche.

Lors de l’annonce de sa mise en examen en juin, ils avaient qualifié les poursuites d' »absurdes et délirantes ».

Source : capital.fr

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment