Le Professeur Amir Yaron au poste de Gouverneur de la Banque d’Israël?

By |2018-10-11T09:28:49+00:00octobre 10th, 2018|Categories: ECONOMIE|
Partager

Le professeur Amir Yaron, brillant théoricien et économiste israélo-américain,  étranger à la politique politicienne israélienne, sera t-il le prochain Gouverneur de la Banque d’Israël? Il semble que la réponse soit positive.

Mais attention, en Israël, tout peu arriver. La moindre accusation contre Amir Yaron nécessitera des vérifications indispensables. Rien n’est donc joué. Ce matin le journal Haaretz (qui a « son » candidat préféré) sort déjà une salve contre ce célèbre inconnu.

Le processus de sélection du Gouverneur n’en est qu’au stade préliminaire. Pour la nomination précdente les médias avaient mis en avant « l’effet pervers d’un mode de désignation par une commission qui encourage la délation. Les candidats préfèrent se retirer plutôt que de voir leur réputation détruite ». IsraelValley a retrouvé un article qui démontre que le processus de nomination final n’est pas très simple en Israël.

Dans Le Monde  : « Le remplacement de l’ancien gouverneur, Stanley Fischer, qui a quitté la tête de la banque centrale d’Israël, fin juin, tourne au mauvais vaudeville. En l’espace de dix jours, les deux candidats désignés par le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, et son ministre des finances, Yaïr Lapid, se sont, coup sur coup, retirés de la course, balayés par le soupçon du scandale.

Le premier postulant, Jacob Frenkel, cadre de haut rang à la banque JPMorgan Chase et ancien gouverneur de la banque centrale d’Israël dans les années 1990, a renoncé à la fonction, à la fin du mois de juillet, rattrapé par une affaire de vol en 2006 à l’aéroport de Hongkong.

Le 2 août, c’est au tour de Léo Leiderman, universitaire reconnu, de jeter l’éponge. Ce dernier a été touché par des rumeurs de harcèlement sexuel datant de son passage à la Deutsche Bank, à New York, en 2002. L’approbation de sa promotion était pourtant prévue pour le 4 août, par une commission chargée d’examiner les nominations des hauts fonctionnaires ».

 

 

 

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment