Une réalité incontestable. Les hôtels d’Israël ont fait des efforts considérables.

By |2018-09-09T10:46:22+00:00septembre 9th, 2018|Categories: TOURISME|
Partager

Les témoignages sur l’amélioration des conditions de séjours en Israël sont de plus en plus élogieux. C’est devenu une réalité incontestable. Les hôtels d’Israël ont fait des efforts considérables ces dernières années. Le Ministère du tourisme israélien semble efficace pour écarter les « brebis galeuses » de cette industrie.

IsraelValley a vérifié si ce qui était affirmé dans un célèbre site par un voyageur sur un hôtel de Bat Yam était vrai. Cela était malheureusement le cas. Cet hôtel est semble-t il une exception dans l’univers israélien. Lisez…

Le voyageur : « L’entrée de l’hôtel n’est même pas à l’adresse indiquée.  La piscine n’a pas la capacité de recevoir les voyageurs des 20 étages de l’hôtel ! Impossible de se frayer un chemin, plus de transats, même pas de serviettes mises à dispo.  Publicité mensongère vs ce qui est annoncé sur leur site. Bien que l’hôtel soit kosher, cet hôtel ne prévoit pas de repas de Shabbat ni de restauration kosher bassari. Le shomer de la piscine, qui n’ouvre qu’à 11h, est complètement dépassé. Malgré les interdictions de fumer : la cigarette et l’herbe font partie de l’air ambiant. L’eau est scandaleusement SALE : plumes, fiente de pigeons, paquets de bambas. Repoussant ».

POUR EVITER L’ARNAQUE. Selon info.goisrael.com : Cette information vous fournit des données de base sur les hôtels en Israël avec la possibilité de trier ces informations par zone géographique, classement, nourriture cachère, espace de parking, accessibilité, connexion Wi-Fi et plus encore. Ces renseignements comprennent, entre autres, des images de l’hôtel, des informations sur les équipements, l’adresse et les coordonnées, lien vers le site web, carte et options de voyage. Le classement dans la base de données a été donné par le Ministère israélien de tourisme et il est basé sur la méthode de classement européen nommée Hotelstars. Ce classement est la seule qui soit valable en Israël.

Cliquez ici pour plus d’informations : https://info.goisrael.com/fr/explication-des-différentes-catégories-dans-le-système

A SAVOIR. La qualité de l’expérience client offerte par un hôtel se reflète directement dans son e-réputation et reste l’un des principaux facteurs pris en compte par les voyageurs au moment d’effectuer une réservation.

Traditionnellement, la catégorie d’étoiles d’un hôtel témoigne de la qualité de ses offres. Bien que ce système de classification ait aujourd’hui perdu en influence (de nombreux voyageurs se fient désormais aux avis en ligne laissés par les clients), il reste un critère très important pour les voyageurs à la recherche de l’hôtel idéal. Pour les hôteliers, c’est aussi un bon moyen de cibler les clients potentiels en promouvant un certain niveau de qualité.

Mais que signifient ces étoiles ? Et qui décide du nombre d’étoiles qu’un hôtel mérite ? Ces classifications sont-elles les mêmes d’un pays à l’autre ?

Compte tenu des différences culturelles, économiques et réglementaires entre les pays, aucun système international de classification n’a pu être mis en place jusqu’ici. Nous avons examiné les critères de classification appliqués dans plusieurs des marchés les plus importants. Voici quelques observations tirées de cet examen :

La classification des hôtels n’est pas obligatoire dans tous les pays

Peut-être serez-vous surpris d’apprendre que la classification des hôtels est obligatoire uniquement dans deux des cinq premières destinations touristiques au monde. Elle s’effectue sur une base entièrement volontaire en France, aux États-unis, en Allemagne et au Royaume-Uni.

En Italie et en Espagne en revanche, la réglementation portant sur la classification des hôtels relève de la responsabilité des gouvernements régionaux, qui s’appuient pour cela sur un ensemble d’exigences minimales.

En France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, les critères de classification sont gérés au niveau national. En France, elle est gérée par des sociétés de conseil privées bénéficiant de l’autorisation du comité français d’accréditation (Cofrac) ; au Royaume-Uni, elle est gérée par Quality Tourism, sous le contrôle de l’organisation de tourisme « Visit England » (ce système s’applique également à l’Écosse, au pays de Galles et à l’Irlande du Nord). En Allemagne, comme dans de nombreux autres pays européens, la classification est assurée par la HotelStars Union, sous le patronage de l’HOTREC (groupement des hôtels, restaurants et cafés en Europe). Aux États-Unis enfin, la classification des hôtels est assurée par des groupes indépendants tels que l’American Automobile Association (AAA) ou les sites de voyages.

En Grèce, la classification par étoiles est également basée sur un système réglementé au niveau du gouvernement ; un nouveau système de classement par étoiles obligatoire a été introduit par une décision ministérielle prise en 2015.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment