En mémoire de … Thierry Saada, mort le 11 septembre 2001 (World Trade Center).

By |2018-09-11T21:13:20+00:00septembre 11th, 2018|Categories: NEWS|
Partager

Thierry Saada (Z »al ) avait 26 ans, il a été assassiné le 11 septembre 2001 dans les attentats du World Trade Center à New-York perpétrés par des islamistes barbares. Il est l’une des cinq victimes françaises. Courtier chez Cantor Fitzgerald, il travaillait dans un bureau au 104e étage de la tour nord, touchée cinq étages plus bas… à 8 h 46.

Un jeune homme exceptionnel et brillant, aux dires de tout ceux qui ont eu la chance de le connaitre. Tendres pensées à ses courageux parents Martine et Jean-Marc qui veillent à la communauté juive de Charenton-Le-Pont… une ville jumelée à Zikhron Yaacov (1) en Israël où un lieu où les enfants viennent danser et jouer de la musique porte son nom. Lui qui n’aura pas connu son fils. Qu’il repose en paix.

(Z »al. Ce sont les deux lettres hébraïques zaïn lamed qui sont les initiales des mots Zikhrono Livrakha qui accompagne généralement la mention du nom d’une personne disparue et exprime le souhait que cette mention soit bénédiction). Un article de la page facebook de Nathalie Sosna-Ofir.

(1) Zikhron Yaakov est une localité d’Israël installée sur le mont Carmel. Zikhron Yaakov a été fondé le par des membres des Amants de Sion. C’est la troisième localité juive fondée lors de la Première Aliyah.

Décembre 1882. Un groupe de pionniers, principalement composé d’immigrants originaires de Roumanie, s’installe sur les terres de Zikhron Yaakov appelée alors Zamarin. Les difficultés économiques et les épidémies entraînent alors le départ d’une partie de la population.

18831886. Le baron Edmond de Rothschild met le village sous sa propre responsabilité. Il offre ainsi à chacun des agriculteurs de Zihron Yaakov une somme d’argent, et fait transformer les terres alentour en zones agricoles. C’est un ingénieur allemand du nom de Stuckler qui aménage l’infrastructure du village, et délimite les parcelles de terrain. Le style de la ville rappelle toutefois une petite ville française. La culture des vignes devient l’activité économique la plus importante. En 1885, Zihron Yaakov compte 380 habitants.  Edmond de Rothschild tient aussi à faire construire une synagogue inaugurée en 1886 et appelée Ohel Yaacov en souvenir de son père Jacob.

18921895. Une coopérative vinicole est construite dans le village, et, en contrebas du mont Carmel, une fabrique de bouteilles de verre lui étant destinée. Atteints de maladie, tous les cépages sont alors changés.

19001906. La gestion du village passe sous la responsabilité de l’organisation Yika. Malgré sa situation difficile, Zihron Yaakov est alors reconnu comme pôle d’attraction au sein de la communauté pionnière de l’époque.

19111912. Le village s’agrandit à la suite de nouvelles vagues d’immigration, dont la plus importante est composée de Juifs originaires du Yémen.

19141918. Avec le début de la Première Guerre mondiale, les hommes de Zihron Yaakov sont enrôlés dans les rangs de l’armée turque. C’est alors que s’organise le groupe de résistance et d’espionnage « Nili« , à l’initiative de la famille Aharonson. Un des fils, Aharon Aharonson (1876-1919), botaniste de renom, découvre alors le blé sauvage. Il se tue dans un accident d’avion en 1919. Sa sœur, Sara Aharonson, est arrêtée par les autorités ottomanes, et se suicide dans la maison familiale d’une balle de révolver, afin d’échapper aux tortures des Turcs.

19201948. À la fin de la guerre, et avec l’entrée des Britanniques en Palestine, le village voit sa situation s’améliorer. Outre les vignes, les agriculteurs se lancent dans la culture du tabac, des oliviers et des fleurs utilisées pour la confection de parfums. En 1935, le nombre d’habitants s’élève à 1650. En 1934, l’électricité fait son apparition dans le village.

19481952. Après la création de l’état d’Israël, de nombreux immigrants rejoignent la population déjà existante, et sont momentanément logés dans les locaux abandonnés par l’armée britannique, ainsi que sous des tentes installées pour l’occasion. En 1951, Zihron Yaakov compte 4200 habitants.

19521965. De nouveaux quartiers sont construits dans la partie sud de Zihron Yaakov. C’est en 1954 que le baron Rothschild et son épouse sont inhumés aux abords du village, dans un immense jardin botanique, sur une élévation appelée désormais le « mont du Généreux ».

19651990. On construit de nombreuses villas dans la zone ouest de la ville, et l’on compte désormais 7500 habitants, dont la plupart sont des personnes aisées. Un country-club et un centre éducatif sont créés.

Sites de la ville

La maison Aharonson et le musée du Nili

La famille Aharonson est une des familles de pionniers, dont certains membres se rendent célèbres au sein de la population juive de Palestine; Aharon, qui découvre le « blé sauvage », et sa sœur Sara, l’une des principales fondatrices de l’organisation Nili. Durant la Première Guerre mondiale, le réseau Nili est découvert par les autorités turques, et les représailles, dans la ville de Zihron Yaakov sont immédiates. Au moment de son arrestation, et pour échapper aux tortures des autorités, Sara se donne la mort d’une balle dans la tête. Le parcours de la famille, et à travers lui la vie du village dans son ensemble, est présenté aujourd’hui dans la demeure familiale, et abrite aussi un musée rendant hommage à l’activité du réseau. Ce dernier comprend de nombreuses archives, une bibliothèque, une exposition sur les découvertes de Aharon Aharonson et un spectacle de sons et lumières.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment