Le fait du jour. La Maire de Paris Anne Hidalgo, a t-elle une bonne image en Israël?

By |2018-09-16T06:10:23+00:00septembre 16th, 2018|Categories: EDITORIAL|
Partager

EDITORIAL DE DAN ASSAYAH (Cet article n’engage que son auteur). Les municipales à Paris n’ont lieu qu’en 2020 mais ça se bouscule déjà pour chasser l’actuelle maire socialiste de Paris. De la prolifération des rats au fiasco de Vélib’, Anne Hidalgo devra se défendre sur de nombreux sujets. Pas sur celui d’Israël selon de nombreuses personnes interrogées par IsraelValley.

En Israël son image, comme celle d’Emmanuel Macron, semble rester toujours bonne. Les raisons sont nombreuses : un séjour récent en Israël qui a été une grande réussite, un accueil très chaleureux des élus israéliens par la Maire de Paris, un entourage d’élus de haut rang à la ville de Paris qui comprennent bien la situation géo-politque d’Israël, et enfin l’ouverture de la Mairie aux évènements franco-israéliens. Un bilan assez positif.

Selon (1) : « La République en marche est déjà dans les starting-blocks pour prendre, en 2020, la mairie de Paris –objet possible de convoitise pour Benjamin Griveaux, Mounir Mahjoubi voire pour le Macron-compatible Pierre-Yves Bournazel. Mais l’actuelle édile socialiste, Anne Hidalgo, n’a pas dit son dernier mot. Elle devra toutefois s’extirper de certains sujets extrêmement délicats…

Anne Hidalgo n’arrive pas à faire taire l’accusation lancinante «Paris ville sale». Les discours sont pourtant bel et bien là. Le 5 févier, lors du Conseil de Paris, Anne Hidalgo avait par exemple fustigé l’incivisme, contre lequel elle avait plaidé une «tolérance zéro». Dans le même temps, l’opposition l’accusait d’avoir «échoué à relever ce défi».

Un rapport de décembre 2017 pointait effectivement du doigt la prolifération des rats dans l’espace public. Le maire Les Républicains (LR) du Ier arrondissement, Jean-François Legaret, explique d’ailleurs : «Le sentiment général est que Paris devient de moins en moins propre, sentiment qui ne peut qu’être renforcé par le retour visible des rats sur l’espace public.»

Le 11 juin, le maire du XVIIe arrondissement parisien, Geoffroy Boulard (LR), posait sur une photo avec des rats morts dans les mains, pour alerter de la situation. Les rats seraient actuellement au nombre de 3,7 millions dans la capitale ». (1) https://francais.rt.com

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment