Les firmes d’État, comme Mekorot, jouent un rôle clé en Israël.

Partager
Les entreprises d’État continuent de jouer un rôle important dans l’économie, notamment dans les secteurs de l’électricité, de l’eau, des transports, des ports et de la défense. Au moins deux entreprises d’État ont été déclarées comme étant des monopoles en vertu de la Loi sur les pratiques commerciales restrictives : Israel Electricity Corporation et la société des eaux Mekorot (1).
En 2014, un nouveau programme de privatisation de trois ans, équivalent à 1,75 % du PIB, a été lancé, prévoyant le désengagement de certaines entreprises d’État, y compris les ports et les services postaux, et une série de privatisations partielles (électricité, eau et défense).(1) MEKOROT (www.mekorot.co.il) a été créée en 1937, pendant le mandat britannique. Jusqu’en 1951, elle a été dirigée par un des fondateurs de la Histadrout (syndicat israélien), qui s’occupait de promouvoir l’agriculture irriguée et faisait partie du Haut commandement de la Haganah et qui occupera, après 1951, de nombreux postes au sein du gouvernement israélien (Ministre de l’agriculture et du développement, Ministre des finances , Ministre de la Défense …).

La consommation d’eau en Israël est de 330 litres par jour en moyenne par habitant, de 339 litres pour la Judée et Samarie et qu’elle descend jusqu’à 70 litres pour les Palestiniens des territoires (notamment dans les zones villageoises de la Vallée du Jourdain). (Calculs qui tiennent compte de l’ensemble de l’eau utilisée, tant par les individus que les collectivités publiques, les industries et l’agriculture, et qui amènent l’OMS à estimer à 100 litres par jour le minimum sanitaire moyen par habitant).

(1) Source : Business France – Site.
Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment