Druzes. Une véritable démonstration de force contre la loi sur l’Etat-nation

By |2018-08-05T07:21:06+00:00août 5th, 2018|Categories: EDITORIAL|
Partager

Manifestation géante. 50 000 personnes dans la rue à Tel-Aviv. les Druzes en guerre contre la loi controversée sur l’Etat-nation.

Selon RFI : « Adoptée le 19 juillet dernier, cette loi à valeur constitutionnelle qui réaffirme le caractère juif de l’Etat hébreu, suscite de nombreuses oppositions parmi les minorités d’Israël. Les premiers à faire front sont les Druzes, une communauté arabophone et musulmane d’à peine 130 000 personnes qui organisait ce samedi soir 4 août  une manifestation d’ampleur à Tel-Aviv pour protester contre cette loi qu’ils jugent raciste. Reportage.

Avec l’envoyée spéciale de RFI à Tel-Aviv,  Marine Vlahovic

Ils hissent des drapeaux israéliens, mais aussi druzes, haut dans le ciel tout en demandant l’égalité. Dans la ligne de mire des dizaines de milliers de manifestants rassemblés sur la place Yitzhak Rabin au cœur de Tel-Aviv : la loi dite de l’Etat-nation qui inscrit dans le marbre le caractère juif de l’Etat hébreu en faisant fi des minorités. Ce texte rétrograde également la langue arabe qui perd son statut officiel. Un affront pour la communauté druze, très fidèle à Israël et qui contrairement aux autres Arabes israéliens sert dans l’armée. Les organisateurs de la manifestation – des officiers réservistes – ont réussi leur pari : réunir des Israéliens de toute confession. Une véritable démonstration de force pour demander l’amendement de cette loi qu’ils jugent raciste. Tandis que le Parlement israélien a convoqué une session extraordinaire sur le sujet mercredi prochain ».

SELON RFI. « Les intellectuels israéliens partent en guerre contre la loi sur «l’Etat-nation du peuple juif ». La communauté druze, qui compte 130 000 personnes qui servent dans les rangs de l’armée israélienne, lance également une campagne contre cette législation.

Avec le correspondant de RFI à Jérusalem, Michel Paul

Ce sont 180 intellectuels israéliens avec à leur tête les écrivains David Grossman et Amoz Oz qui lancent un appel au Premier ministre israélien pour qu’il annule purement et simplement la loi controversée sur l’Etat-nation qui confirme le caractère juif de l’État d’Israël. Benyamin Netanyahu rejette les critiques contre la loi et en a donné sa propre interprétation lors du conseil des ministres ce dimanche 29 juillet à Jérusalem

« Israël est l’Etat-Nation du peuple juif. Avec des droits égaux pour tous ces citoyens. C’est le sens des mots : Etat juif et démocratique », a déclaré le Premier ministre. Le chef du gouvernement israélien a tenté également de rassurer les Druzes. La loi ne change en rien votre statut, affirme-t-il. Peu convaincus plusieurs dirigeants de la communauté demandent à la Cour suprême israélienne de se pencher sur ce texte qui fait d’eux, disent-ils, des citoyens de seconde zone. Plusieurs groupes de vétérans de l’armée israélienne, notamment des parachutistes publient des lettres de soutien aux Druzes, demandant eux aussi l’amendement de la loi. Un député arabe israélien, le travailliste Zouheir Bahloul, a également annoncé sa démission en raison de la législation qui défend le séparatisme ethnique.

 

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment