Un passeport israélien sur Kuwait Airways? Oh non!

By |2018-08-09T08:19:50+00:00août 9th, 2018|Categories: ECONOMIE|
Partager
La compagnie aérienne Kuwait Airways a accepté de verser des dommages-intérêts à une ressortissante israélienne à qui un billet d’avion entre Londres et Bangkok avait été refusé en raison de sa nationalité.

Mandy Blumenthal, avec l’aide d' »avocats du Royaume-Uni pour Israël », a déposé une plainte contre Kuwait Airways, réclamant des dommages pour « discrimination raciale et harcèlement », après avoir tenté d’acheter en novembre dernier un billet aller-retour pour Bangkok à l’aéroport d’Heathrow.
« Avocats du Royaume-Uni pour Israël », une association d’avocats qui soutiennent Israël, a facilité la réclamation de Mme Blumenthal en organisant sa représentation face à la justice après que la scène s’étant déroulée au guichet de Kuwait Airways a été filmée et la vidéo a été diffusée sur Youtube.
L’incident s’est produit au moment où Mandy Blumenthal s’est vu refuser l’achat d’un billet alors qu’elle présentait son passeport israélien à l’employé de la compagnie, lequel a expliqué à plusieurs reprises que « les détenteurs de passeports israéliens ne sont pas autorisés à voyager sur Kuwait Airways ».
« C’est horrible d’être discriminée, d’avoir quelqu’un qui vous dit qu’il suit les instructions, que c’est une règle, une politique… cela m’a donné un sentiment intérieur de naufrage.
Dans mon esprit, il s’agit d’une politique antisémite visant à isoler et à boycotter le seul État juif », a déclaré Mandy Blumenthal.
Suite à ce refus basé sur la nationalité, Kuwait Airways a été contraint par la justice britannique de payer des dommages-intérêts à Mme Blumenthal mais n’a toutefois pas accepter de reconnaître sa responsabilité.
« La loi est claire: la discrimination directe fondée sur la nationalité dans le cas d’un service public est illégale. Kuwait Airways est désormais légalement obligé de mettre fin à cette politique (discriminatoire) ou de mettre fin à ses services au Royaume-Uni », a affirmé David Berens, un des avocats ayant représenté Mandy Blumenthal.
En novembre 2017, un tribunal allemand avait estimé que la compagnie du Golfe Kuwait Airways avait le droit d’interdire de vol un passager israélien, estimant qu’il ne s’agissait pas de discrimination mais d’une stricte application de la loi koweitienne.
Un passager israélien avait saisi la justice après avoir vu son voyage Francfort-Bangkok, avec une escale au Koweït, annulé par la compagnie aérienne.
Kuwait Airways l’avait justifié en s’appuyant sur une loi koweïtienne de 1964 qui interdit tout échange avec Israël dont le petit Etat pétrolier ne reconnait même pas l’existence.
Source I24News
Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment