Le chanteur Raphaël en concert à Ashdod (Israël). Auteur-compositeur-interprète français.

By |2018-08-13T09:47:24+00:00août 13th, 2018|Categories: CULTURE|
Partager

UN EVENEMENT A NE PAS MANQUER. IsraelValley y sera! L’excellent chanteur Raphaël sera bientôt en concert à Ashdod (Israël) le 25 Septembre 2018 à 20h30 (Beith Yad Lebanim) ceci dans le cadre du « Festival des Francofolies ».  Ce n’est pas la première fois que le chanteur est en concert en Israël. A Tel-Aviv ses concerts ont été des succès exceptionnels (salle comble et des spectateurs enchantés).

Le grand public a découvert Raphael lors de son duo avec Jean-Louis Aubert sur la chanson Sur la route, extraite de son deuxième album, La Réalité, disque d’or.

Raphael connaît la consécration avec son troisième album Caravane, disque de diamant avec 1,8 million d’exemplaires venduS, qui lui vaut trois victoires de la musique : meilleur artiste masculin, meilleur album, et meilleure chanson pour Caravane. Tous les extraits de cet album (Caravane, Ne partons pas fâchés, Et dans 150 ans et Schengen) sont largement diffusés en radio. il est également lauréat du NRJ Music Award de l’artiste masculin francophone de l’année, et du Prix Raoul-Breton, délivré par la SACEM.

BIO-EXPRESS. Raphaël Haroche est né le dans le 8e arrondissement de Paris dans une famille juive, sa mère est originaire d’Argentine et son père de Russie et du Maroc. Ses parents ont été tous les deux avocats et éditeurs. Son père, Joël Haroche, est également romancier. Son oncle, Serge Haroche, est un physicien français, lauréat du prix Nobel de physique 2012.

Ses arrières-grands-parents maternels sont Alfred et Suzanne Lang-Willar. Leur mort, en mai 1932 lors de l’écrasement dans les Apennins, au centre de l’Italie, de l’avion piloté par Marcel Goulette, avaient fait à l’époque la une de la presse française, avec des rumeurs (jamais démontrées) d’attentat. En effet Marcel Goulette venait spécialement les récupérer à Brindisi (sud de l’Italie) pour les ramener à Paris, le couple avait quelques jours auparavant été rescapés du naufrage du paquebot Georges Philippar de retour de Chine où leur ami, le journaliste Albert Londres avait lui péri. Un journal parisien avait spécialement affrété ce vol pour obtenir au plus vite le témoignage du couple sur le naufrage mais surtout des éléments sur le reportage qu’Albert Londres s’apprêtait à publier sur les évènements en Chine et qu’il avait annoncé comme « explosif ». Raphaël précise que cet accident est très présent dans la mémoire familiale et qu’il est sans doute à l’origine de sa phobie de l’avion2.

Il passe son enfance à Boulogne-Billancourt d’abord, mais grandit derrière les hauts murs d’un hôtel particulier du Marais3, et fréquente le lycée Henri-IV.

Enfant, il apprend le piano puis se met à la guitare. Ses idoles sont David Bowie, Bob Dylan, Jimi Hendrix, Renaud, ou encore Barbara. Plus tard, il découvre Bashung, Christophe, Gérard Manset. Ses auteurs préférés sont Kerouac, Kafka et Joris-Karl Huysmans5. Il essaye de jouer dans des groupes avant de se mettre à écrire seul des chansons.

Il fréquente, après son bac, l’université Paris II, en section droit. Peu intéressé par ce domaine, malgré l’obtention d’un DEA en droit de la propriété intellectuelle et artistique, il se lance entièrement dans sa passion de la musique d’abord, puis de l’écriture.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment