Le Sénat irlandais adopte une résolution instituant le boycott d’Israël.

By |2018-07-12T09:32:15+00:00juillet 12th, 2018|Categories: ECONOMIE|
Partager

Le Sénat irlandais (Seanad Éireann) a adopté mercredi une résolution instituant le boycott et l’interdiction de vente de produits fabriqués par des entreprises juives de Judée-Samarie et de la partie orientale de Jérusalem. Il ne s’agit pour l’instant que de la première étape sur cinq avant l’adoption définitive du texte mais la direction est clairement donnée. La loi prévoit jusqu’à cinq ans de prison et 250.000 euros d’amende pour quiconque importera des produits d’entreprises qui seront repertoriées sur une liste noire.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a vivement réagi: “Le Sénat irlandais a prêté sa main à une initiative populiste anti-israélienne, qui est dangereuse et ne fera que rendre plus difficile encore une reprise du dialogue entre Israël et les Palestiniens. L’absurde de cette situation est que le boycott des entreprises juives de Judée-Samarie porte atteinte à l’emploi des nombreux Palestiniens qui travaillent dans les zones industrielles. Israël se réserve le droit de réagir comme il l’entendra (…) Fermer les portes ne facilitera en rien le rôle et l’influence de l’Irlande (…) Il y a des parties directes au conflit. Boycotter l’une d’entre elles ne servira à rien et serait immoral. »

Il faut rappeler qu’hormis la force du BDS en Irlande, l’activisme du maire de Dublin Michel Mac Donacha, et l’antisionisme farouche de certains députés irlandais, un groupe d’Israéliens de gauche s’était rendu en Irlande début 2018 pour encourager le parlement dans cette voie et l’exhorter à voter le boycott des produits de Judée-Samarie. Sans surprise, la Liste arabe à la Knesset a apporté son total soutien à la décision du Sénat irlandais.

Source : LPH (Extraits)

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment