Promouvoir la santé au sein des arabes en Israël.

By |2018-07-11T09:14:49+00:00juillet 11th, 2018|Categories: SANTE|
Partager

Mardi une réunion spéciale a eu lieu à la Knesset pour promouvoir la santé au sein de la population arabe. Le Dr. Bishara Basharat, directeur de l’hôpital anglais de Nazareth et président de la Société pour l’avancement de la santé dans la population arabe, a présenter des données sur les écarts entre les citoyens Juifs et Arabes d’Israël dans le domaine de la santé.

Le Dr Basharat a présenté des données sur l’exposition des non-fumeurs à la fumée de cigarette. Selon les données, en 2017, 28,9% des hommes juifs qui ne fumaient pas étaient fréquemment exposés à la cigarette, tout comme 26,1% des femmes juives qui ne fumaient pas.

L’obésité dans le secteur arabe est 1,4 fois plus élevée que dans le secteur juif, et le taux de diabète dans le secteur arabe est 1,6 fois plus élevé que dans le secteur juif. En 2017, 11% des diabétiques juifs ont été définis comme ayant un mauvais équilibre de leur glycémie, comparativement à un taux beaucoup plus élevé de 19% chez les diabétiques arabes. Les données incluent également une référence à la nutrition des deux secteurs, et parmi eux, entre autres, que si seulement 15% des Arabes israéliens consomment du pain de blé entier de haute qualité, dans le secteur juif, ils sont 55%.

Les Arabes israéliens sont hospitalisés 1,4 fois plus que les Juifs et consultent les médecins des koupot ‘holim (centres médicaux) 1,15 fois plus que les Juifs.

« Il y a un écart de quatre ans dans l’espérance de vie entre les populations arabes et juives », a déclaré le député Ahmad Tibi, président du Comité mixte pour l’emploi arabe et l’égalité sociale. « Un plan de santé courageux est nécessaire pour réduire les écarts et promouvoir la santé au sein de la population arabe. Un investissement spécial est indispensable pour que la population arabe soit sensibilisée à un mode de vie sain. »

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment