StartUp. Cyabra dans l’accélérateur de l’agence spatiale israélienne.

By |2018-07-18T09:09:31+00:00juillet 18th, 2018|Categories: DEFENSE|
Partager

Daar Yossef, Ido Shraga, Sendi Frangi et Dan Brahmy ont créé Cyabra. Grâce à leur expertise et des logiciels sophistiqués dans l’utilisation d’identité numérique, ils ont mis en place une plateforme qui permet de détecter en temps réel des campagnes frauduleuses sur les réseaux sociaux derrière lequel se profilent des contrefaits. Cyabra est l’une des sept entreprises sélectionnées pour le nouvel accélérateur de démarrage de l’ISA (l’agence spatiale israélienne), dans lequel les startups recevront 50 000 dollars pour développer des technologies pour l’agence spatiale. (http://www1.alliancefr.com)

L’agence spatiale israélienne fondée le , est l’organisme gouvernemental qui coordonne tous les programmes spatiaux d’Israël à but scientifique, militaire ou commercial. Elle est actuellement dirigée par le professeur Yitzhak Ben Israel. Dans les années 1970, Israël démarre ses activités spatiales en développant les infrastructures nécessaires pour la recherche et l’exploration spatiale. Cette activité fut marquée par le développement de satellites et des infrastructures de lancement – ce qui fit entrer Israël dans le « club » des États ayant cette capacité.

En , le Ministre israélien des Sciences et des Technologies Yuval Ne’eman annonce la formation d’une agence qui coordonnera et supervisera un programme spatial national. En 1984, le Centre National des Connaissances spatiales a été créé en coopération avec Israel Aerospace Industries (IAI), et un contrat a été signé entre IAI et le Ministère israélien de la Défense pour le développement des infrastructures nécessaires et du premier satellite israélien d’observation. Cette collaboration porte ses fruits dès 1988, quand Israël lance le premier d’une longue série de satellites Ofeq – Israël est devenu le 9e pays à avoir lancé un satellite avec son propre lanceur.

En 2002, l’ASI annonce le développement d’une version commerciale de ses fusées Shavit. Ce programme est nommé LeoLink. En 2003, le colonel Ilan Ramon est devenu le premier spationaute israélien, mais il périt avec le reste de l’équipage dans l’explosion de la navette spatiale Columbia lors du retour sur Terre de sa mission.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment