Le 14 juin, l’ambassade Russe en Israël organise à Jérusalem sa fête nationale.

By |2018-06-10T09:38:27+00:00juin 10th, 2018|Categories: CULTURE|
Partager

L’ambassade russe en Israël organisera sa réception annuelle donnée à l’occasion du Jour de la Russie (Fête de la Souveraineté de la Fédération de Russie) à Jérusalem, un clin d’oeil à la reconnaissance récente par Moscou de la partie occidentale de la ville comme capitale de l’Etat juif.

Le nouvel ambassadeur russe Anatoly Viktorov a convié ses invités à une réception, le 14 juin, qui se déroulera au jardin de Serguei – un complexe historique du quartier de Jérusalem connu sous de mission russe de Jérusalem, que les autorités israéliennes ont cédé il y a une décennie à la Russie dans un geste de bonne volonté. (timesofisrael.com)

La Mission Serguei (Saint-Serge ou Hospice Saint-Serge) est un bâtiment construit à Jérusalem en 1890 par la Société impériale orthodoxe de Palestine et grâce aux dons du grand-duc Serge de Russie. Il est sous la juridiction de la Mission russe de Jérusalem.

L’édifice a été construit dans le style néo-renaissance par l’architecte Franck Gia sur commande du grand-duc Serge pour accueillir les pèlerins russes de qualité. Il s’étend sur 36 000 m2 et représente l’un des bâtiments les plus remarquables de Jérusalem. Vingt-cinq appartements étaient loués aux pèlerins, dans des conditions de grand confort pour l’époque.

Le personnel de la Mission russe de Jérusalem fut expulsé au début de la Première Guerre mondiale par les autorités ottomanes alliées de l’Empire allemand et les bâtiments occupés par l’armée turque. Les pèlerinages ayant cessé à cause de la révolution de 1917, la Mission Saint-Serge est ensuite louée aux autorités britanniques pendant la période de la Palestine mandataire, jusqu’en 1948. Il abrite alors le bureau d’immigration.

Devenu ministère de l’agriculture de l’État d’Israël, il est rendu, après la visite de Vladimir Poutine et les négociations qui suivent en 2008, à la Russie en octobre 2008, décision effective en février 2009. Cependant les derniers bureaux de l’administration israélienne ne partent définitivement qu’en 2011. Ce n’est qu’en 2011 que les Pâques russes peuvent être fêtées dans la cour de l’édifice.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment