BGN Technologies a créé plus de 100 firmes de biotech.

Par Esther Amar : « BGN Technologies, la société de transfert de technologie de l’Université Ben Gourion du Néguev (BGU) et l’Institut national de biotechnologie du Néguev (NIBN) ont annoncé qu’un groupe de recherche dirigé par la professeure Varda Shoshan-Barmatz, du Département des sciences de la vie et du NIBN, met au point une nouvelle molécule pour le traitement du cancer.

Cette recherche a montré non seulement l’inhibition de la croissance des cellules cancéreuses, mais aussi la capacité de reprogrammer les cellules cancéreuses en cellules normales. Le nouveau traitement est basé sur la prévention de l’expression de VDAC1, une protéine fortement surexprimée dans de nombreuses tumeurs solides et non solides.

BGN Technologies et l’Institut national de biotechnologie du Negev Ltd. (NIBN) recherchent une collaboration avec l’industrie pour poursuivre le développement de ce traitement révolutionnaire.

VDAC1 sert de garde-corps aux mitochondries, des organites qui contrôlent le métabolisme cellulaire.  Elle est donc cruciale pour répondre aux demandes énergétiques élevées qui caractérisent les cellules malignes.

L’étude menée par le Pr Shoshan-Barmatz montre que l’expression de VDAC1 en utilisant la méthode siRNA inhibe la croissance des cellules cancéreuses, in vitro et dans des modèles murins, du glioblastome, du cancer du poumon et du cancer du sein triple négatif.

A noter : le traitement des cellules cancéreuses avec un siRNA spécifique à VDAC1 induit une reprogrammation métabolique des cellules cancéreuses, inversant leurs propriétés oncogéniques et les détournant vers des cellules différenciées de type normal.

« Bien que nous en soyons encore aux premiers stades, nous sommes enthousiasmés par nos résultats qui démontrent le potentiel de cette nouvelle molécule pour le traitement du cancer » , a déclaré le Pr Shoshan-Barmatz. « Plusieurs de nos résultats sont particulièrement remarquables.

D‘abord, VDAC1, qui est surexprimé dans la plupart des cellules cancéreuses par rapport aux cellules saines, offre une applicabilité potentiellement large pour ce traitement.

Ensuite, le traitement avec siRNA contre VDAC1 inhibe la croissance des cellules cancéreuses mais pas des cellules non cancéreuses, ce qui indique un traitement potentiellement sûr.

Le plus important, le traitement siRNA de plusieurs types de cancer dans des modèles de souris a entraîné le métabolisme des cellules cancéreuses reprogrammées, conduisant à une réduction de la croissance tumorale, à la disparition induite des cellules souches cancéreuses et à la différenciation cellulaire.

Ainsi, nous avons découvert un code pour la reprogrammation des cellules cancéreuses afin qu’elles perdent leurs caractéristiques oncogéniques. »

Le Dr Ora Horovitz, vice-président principal du développement des affaires chez BGN Technologies, a commenté : «Nous recherchons maintenant des partenaires pour le développement et l’avancement de ce traitement breveté prometteur vers la clinique dans l’espoir qu’il débouchera sur un nouveau traitement du cancer ».
BGN Technologies est la société de transfert de technologie de l’Université Ben Gourion, en Israël. BGN Technologies apporte des innovations technologiques de laboratoire au marché et encourage les collaborations de recherche et l’entrepreneuriat entre chercheurs et étudiants.

À ce jour, BGN Technologies a créé plus de 100 entreprises en démarrage dans les domaines de la biotechnologie, de la haute technologie et des technologies propres et a lancé des centres technologiques de pointe, des incubateurs et des accélérateurs.

Cette dernière décennie, BGN Technologies a mis l’accent sur la création de partenariats à long terme avec des sociétés multinationales, garantissant la valeur et la croissance de l’Université Ben Gourion ainsi que de la région du Néguev.

Le NIBN, un institut de recherche unique situé au sein de la BGU, est la première entité de recherche indépendante et auto-organisée établie en tant que société sous les auspices d’une université en Israël.

Les missions de la NIBN sont :
A) Conduire, encourager et financer des recherches de pointe, innovantes et créatives,
B) Combler le fossé entre la recherche biotechnologique fondamentale et appliquée visant à faciliter l’accélération du développement préclinique,
C) Poursuivre la commercialisation des nouvelles idées, technologies et PI développées par les chercheurs de la NIBN,
D) Créer une synergie entre le NIBN et l’industrie bio pour maximiser le potentiel d’échange d’idées et de technologies, et la recherche de collaborations entre les deux entités ».

Par Esther Amar

Source Israel Science Info

http://koide9enisrael.blogspot.fr

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment