Un ministre allemand affirme que l’antisémitisme dans son pays est une «honte».

 

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a qualifié les récents incidents antisémites dans son pays de « déshonneur ».

« Tant que les écoles juives et les synagogues en Allemagne doivent être gardées, tant que les jeunes sont attaqués dans la rue pour avoir porté une kippa, tant que les prix de la musique allemande sont donnés à des provocateurs antisémites – c’est une honte » a déclaré lors d’une manifestation marquant le 70ème anniversaire de l’indépendance d’Israël à Berlin jeudi.

Il a également affirmé que les «relations avec Israël sont un merveilleux cadeau», ajoutant: «Parfois, j’ai l’impression que les Allemands n’en sont pas dignes».

L’ambassadeur d’Israël en Allemagne, Jeremy Issacharoff, a félicité Maas pour sa position décisive contre l’antisémitisme et les sentiments anti-israéliens.

« Je me souviens de l’arrivée de Heiko Maas à la bougie de Hanoucca, à la porte de Brandebourg, à la belle saison, sous la pluie incessante, pour protester contre l’incendie de plusieurs drapeaux israéliens au même endroit », a déclaré M. Issacharoff. .

 

L’incident en question est l’agression ayant lieu plus tôt cette semaine où un Arabe israélien de 21 ans, Adam Armush, a été agressé par Knaan S., un demandeur d’asile palestinien originaire de Syrie de 19 ans, dans la rue Helmholtzplatz à Berlin, parce qu’il portait une kippa.

Armush a déclaré dans une interview à la télévision allemande Deutsche Welle qu’il n’était pas juif et portait la kippa à titre d’expérience après avoir eu une conversation avec un ami juif qui lui a affirmé que porter des marqueurs d’identification juifs n’était pas sûr à Berlin.

 

Source : israelValley & Ynet

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment