Séries TV. 10 firmes d’Israël au MIPTV à Cannes. Keshet, Armoza, Cinephil…

Partager

Quel est le point commun entre les séries télévisées encensées par la critique « Homeland », « Fauda » et « In Treatment » ? Elles ont toutes été créées en Israël, et sont toutes en train de gagner de plus en plus de téléspectateurs dans le monde entier.

En effet, Israël a acquis une réputation internationale de créateur de grandes séries télévisées et de formats télévisés attrayants et profondément captivants. Cette popularité mondiale a alimenté la croissance rapide des ventes internationales de séries et de téléfilms en provenance d’Israël, qui ont atteint 268 millions de dollars en 2016. L’industrie israélienne a vendu jusqu’à présent plus de 200 formats exportés dans plus de 80 pays.

Une dizaine de sociétés israéliennes du secteur sera présente lors du MIPTV, l’événement phare de l’industrie de l’audiovisuel, qui aura lieu à partir de lundi prochain, le 9 avril et se tiendra jusqu’au 12 avril 2018 à Cannes.

MIPTV sera l’occasion de rencontrer certains des distributeurs innovants et leaders du marché israélien, dont :

  • Cinephil : société de vente et de conseil basée à Tel Aviv, qui a remporté de nombreux contrats mondiaux de distribution, de diffusion et de financement pour des documentaires encensés par la critique, tels que  « The Cleaners »- qui fait partie de la sélection officielle de Sundance en 2018 et « Koch », sur la vie du maire de la ville de New York, Ed Koch, et son époque.
  • Keshet : un des géants du secteur, qui a distribué des programmes populaires tels que « Dig », « Homeland » et « Tyrant », et des émissions diffusées sur presque tous les continents.
  • Armoza Formats : développeur et distributeur de plus de 90 formats avec des partenaires de premier plan tels que NBC, BBC, Channel 4, HBO, TF1 France, RTL Allemagne, Globo Brésil et Azteca Mexico…

Le Marché international des programmes de télévision (MIPTV) est un marché international de contenus audiovisuels. Créé en 1964, il réunit chaque année en avril au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes plusieurs centaines de professionnels de l’industrie de la télévision et du divertissement. Ils y achètent et vendent des émissions à l’international; mais également, et de plus en plus, y négocient avec les nouvelles plateformes (internet, VOD, mobile, social media). Comme à son évènement sœur (le MIPCOM en octobre), ces nouveaux acteurs sont de plus en plus présents au MIPTV. À partir de 2009 il intègre également le MILIA, Marché international des contenus interactifs qui s’est déroulé de 1993 à 2008 à Cannes avant de fusionner avec le MIPTV.

  • Source : itrade.gov.il et IsraelValley

 

 

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment