La société en Joint-Venture Rafael (Israël)-Kalyani (Inde) est lancée.

Le géant israélien des missiles Rafael a transféré, au travers d’un accord de joint-venture, ses technologies en Inde. La firme partenaire des israéliens est Kalyani (12 000 employés). Rafael est minoritaire dans la nouvelle société (49% des actions).

Rafael Advanced Defense Systems Ltd, connu sous le nom RAFAEL (acronyme hébraïque de «Autorité pour le développement de l’armement ») est l’autorité israélienne pour le développement d’armes et de technologie militaire. Rafael conçoit, développe, fabrique et distribue une large gamme de systèmes de défense de haute technologie pour les armées de l’Air, de Terre, la Marine ainsi que des applications spatiales. Plus de 9 % de son chiffre d’affaires est investi dans la Recherche et Développement. RAFAEL collabore avec différentes sociétés américaines (Lockheed Martin, Raytheon) et européennes (Thales, EADS, BAE) sur plusieurs projets de missiles, drones et systèmes d’armes.

Selon L’Express : “La société commune Rafael-Kalyani fabrique des systèmes d’armement et des solutions avancées de blindage pour les clients indiens et mondiaux de Rafael”, a dit B.N Kalyani, directeur opérationnel du groupe indien, à des journalistes.

L’Inde, premier importateur mondial d’équipement militaire, veut renouveler son matériel d’armement, dont une partie risque l’obsolescence. M. Modi a assuré vouloir mettre fin à ce titre de premier acheteur mondial, voulant fabriquer 70% de son équipement sur son sol d’ici cinq ans.

Le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon, qui avait rencontré  M. Modi, avait dit vouloir travailler en coopération avec l’Inde dans la production et le développement de l’industrie militaire indienne. “Cette visite nous donne l’occasion d’améliorer et de renforcer notre relation”, avait dit le ministre israélien lors d’une conférence ».

 

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment