La France n’a qu’une faible part des investissements israéliens dans le monde.

By |2018-04-05T08:30:12+00:00avril 5th, 2018|Categories: FRANCE-ISRAEL|
Partager

Eli Cohen, Le Ministre de l’économie de l’Industrie israélien, s’est rendu pour la première fois en France le mois dernier. Sa visite a mis l’accent sur la haute importance des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays.

Lors de la visite officielle, le ministre Cohen et sa délégation ont assisté à plusieurs rendez-vous avec des officiels du plus haut niveau de l’économie française et des représentants du secteur privé, notamment dans le but de baisser le coût de la vie en Israël, en invitant des groupes de distribution français à s’installer en Israël.

Durant sa rencontre avec le Ministre de l’Economie Monsieur M Bruno Le Maire, les deux Ministres ont discuté, entre autres, des moyens de renforcer les relations économiques entre les deux pays. Le Ministre Cohen et sa délégation ont également rencontré le secrétaire général de l’OCDE, M Angel Gurría, ils ont ensemble abordé les différents moyens d’approfondir la coopération entre Israël et l’OCDE, ainsi que des sujets aussi pertinents que : la numérisation, la productivité, la croissance inclusive, les petites entreprises et l’eau.

Dans le cadre de la visite, le président français Emmanuel Macron a accueilli le Ministre Cohen et son homologue palestinien, Abeer Odeh, Ministre de l’Economie de l’AP. Initiée par les Français, cette rencontre au palais de l’Elysée avait pour objectif de renforcer la coopération économique entre l’AP et Israël.

Le ministre israélien de l’économie, Eli Cohen, appelle les deux pays à unir leurs forces dans des domaines tels que la mobilité intelligente

Les relations économiques entre la France et Israël ” ne sont pas à la hauteur de leur potentiel “. Dans un entretien au Monde, le ministre israélien de l’économie, Eli Cohen, en visite à Paris a plaidé pour des liens plus étroits entre les deux pays. Son homologue français, Bruno Le Maire, avait porté le même message lors de sa visite en Israël, en septembre 2017.

” La direction est très positive, mais nous devons coopérer davantage “, réclame le ministre. L’objectif : ” Doubler le volume commercial et les investissements en cinq ans “, revendique-t-il, à l’unisson de M. Le Maire. La France ne bénéficie que d’une très faible part des investissements israéliens (un stock de 160 millions d’euros fin 2015, selon la Banque de France). De même, l’Hexagone est seulement le cinquième partenaire européen d’Israël, loin derrière l’Allemagne et, surtout, le Royaume-Uni.

Pourtant, ” Israël et la France sont complémentaires plus que concurrents “, affirme M. Cohen. Vantant les atouts de l’Etat hébreu – qui fête, cette année, ses 70 ans – et son savoir-faire dans les hautes technologies, il appelle les deux pays à unir leurs forces dans le domaine de la ” smart mobilité ” : ” La France a une industrie automobile fantastique. En Israël, nous ne produisons pas de véhicules, car nous sommes un pays trop petit, mais nous avons plus d’une centaine d’entreprises qui proposent des solutions technologiques de pointe dans ce domaine.

Cela compte, au moment où l’on parle de digitalisation, d’intelligence artificielle, de voitures autonomes. ” Des performances illustrées par le succès de la société israélienne Mobileye, spécialiste des systèmes anticollision, racheté 15 milliards de dollars (12 milliards d’euros) en 2017 par le fabricant américain de puces Intel.

Le potentiel de la “Silicon Wadi ” israélienne n’échappe pas aux constructeurs. A l’été 2016, Renault a inauguré un “Open Innovation Lab “, à Tel-Aviv, pour réfléchir aux thématiques du véhicule électrique et de la cybersécurité. Mais, globalement, les groupes français sont rares en Israël. Le pays, souligne M. Cohen, compte plus de 320 multinationales étrangères. La plupart sont américaines et présentes sous la forme de laboratoires de recherche et développement (R&D). A leur tour, de plus en plus de groupes asiatiques, notamment chinois, s’intéressent désormais au marché israélien. Ainsi, le géant de l’e-commerce chinois Alibaba vient d’annoncer son intention d’ouvrir un nouveau centre de R&D à Tel-Aviv.

Faire venir plus d’entreprises” Maintenant, nous voulons voir plus d’entreprises européennes “, insiste le ministre, qui se réjouit du credo en faveur de l’innovation du président Emmanuel Macron. Les Israéliens n’ont pas oublié la visite de celui qui n’était alors que ministre de l’économie, en septembre 2015, au Salon high-tech DLD à Tel-Aviv. Venu promouvoir la French Tech, M. Macron avait loué le dynamisme de la “start-up nation ” – un surnom d’Israël – et dit vouloir nouer davantage de partenariats.

“Les Israéliens sont de très bons entrepreneurs, et l’économie du pays connaît l’une de ses meilleures périodes”, se félicite Eli Cohen. A 4 %, le chômage est à un plus bas historique. L’endettement est contenu, la croissance solide et les exportations progressent. Quelques sérieux bémols nuancent toutefois ce bon bilan. Le secteur florissant du high-tech ne concerne que 10 % des emplois. Le reste de l’économie souffre d’une productivité en berne, environ 30 % plus basse que la moyenne des pays européens. Les écarts de revenus et le taux de pauvreté sont importants.

Le coût de la vie est l’un des plus élevés parmi les pays avancés. La situation, qui résulte notamment d’un manque de concurrence au sein de l’économie, alimente le mécontentement de la population. ” Nous sommes très conscients de ces problèmes, insiste M. Cohen. Et c’est aussi pour faire baisser les prix que nous encourageons des entreprises étrangères à venir s’installer, notamment dans la distribution. L’arrivée de Deca-thlon a joué un rôle très positif, et nous espérons qu’il ne s’agit que d’un début. ”

Le spécialiste français des articles de sport a ouvert, en août 2017, un magasin à Tel-Aviv et connu un démarrage en fanfare, grâce à des prix largement inférieurs à ceux pratiqués par ses concurrents israéliens (source : LE MONDE | 19.02.2018 à 11h00 | Par Marie de Vergès)

http://www.itrade.gov.il

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment