Musique et Hightech d'Israël. IsraelValley vous invite le 25 Avril à 18 heures à Paris.

Partager

SPECIAL PREMIERE ANNONCE. Notre journal en ligne IsraelValley, en partenariat avec de nombreux partenaires du monde des affaires franco-israélien dont la CCIIF (Chambre de Commerce Israël-France à Tel-Aviv, va accueillir à Paris le 25 Avril 2018 à 18 heures plus de 10 firmes israéliennes très innovantes qui vont se présenter lors de pitchs de sept minutes.
La soirée sera agrémentée de musiques israéliennes (1). Plus de 160 personnes seront invitées à cet évènement unique qui va marquer le début des festivités France-Israël de 2018. Cette rencontre se déroulera au Centre de Paris. (Dans les prochains jours nous vous transmettrons les modalités d’inscription).
(1) La musique israélienne est à l’image de l’histoire du peuplement en Israël : à un fond liturgique d’origine sémitique ancien s’est greffé une influencé de la musique arabe environnante, mais aussi des musiques traditionnelles venant de toutes parts du monde où la diaspora juive s’était disséminée, notamment en Europe de l’Est. Ainsi, à la musique juive s’est rajoutée la musique hébraïque (composée de la musique séfarade judéo-arabe et de la musique arabo-andalouse ainsi que de la musique ashkénaze ou klezmer). Il existe aussi au sein d’Israël, une forte communauté arabe qui bénéficie naturellement notamment au sein de la musique palestinienne des apports des pays ou cultures voisins. Enfin, la jeunesse est très fortement marquée par l’influence des musiques anglo-saxonnes.
Dans les années 1990, un courant de world music a suivi avec des groupes tels Habrera Hativit, Bustan Abraham, East-West Ensemble et Arabandi notamment. Ces mouvements regroupent des Juifs venant de divers horizons et nations, et il s’exprime en hébreu moderne dans une musique alliant tout autant des thèmes traditionnels juifs qu’arabes, persans ou indiens… Comme si la musique montrait le chemin d’une paix inespérée en ce lieu.
Par ailleurs, la population jeune est naturellement influencée par le modèle américain présent sous la forme du rock israélien. On retrouve de nombreux groupes de musique actuelle s’exprimant en anglais comme Asaf Avidan, TheAngelcy, ou encore le groupe Buttering Trio mêlant jazz et musique funk dans le leur musique pop.
La musique électronique est également bien représentée et plus particulièrement un courant underground, spécifique à Israël ; la trance psychédélique, développée en Angleterre, importée d’Inde et plus précisément des plages de Goa au début des années 1990 par de jeunes israéliens ; se démarque actuellement et la popularité des groupes et artistes comme Astral Projection ou Infected Mushroom est aujourd’hui, internationale.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment