Mode d'Israël. Génial & fou. Kobi Levi, maestro de la chaussure. Lady Gaga aime.

Partager

Lorsque Kobi Levi a reçu un courriel de Lady Gaga, il a d’abord pensé que c’était un canular. Pourquoi une des plus grandes stars du monde chercherait à joindre un créateur de chaussures israélien pratiquement anonyme ? Il y a cinq ans, alors que Kobi venait de vendre sa première paire de chaussures, l’agent de Lady Gaga lui a commandé des bottes sur mesure pour figurer dans son clip « Born This Way ». Ce fut un email très simple, et, évidemment, je pensais qu’il était trop beau pour être vrai…
Agé de 40 ans, Kobi raconte. « Je ne cessais de dire qu’il fallait que je contacte les agents de Lady Gaga, alors j’ai questionné mes amis pour m’assurer que ce n’était pas eux qui m’avaient fait une farce. »
Aujourd’hui Kobi est considéré comme un maestro de la chaussure, connu pour entrelacer art et humour dans son design, mais à cette époque la création de ses chaussures fantaisistes n’était seulement qu’un passe-temps, il stockait ses chaussures dans des boîtes qu’il gardait à la maison. « Je les ai juste montré à mes amis et à ma famille, puis je les remettaient dans leurs boîtes, et voilà », dit-il. « En 2010, j’ai pris des photos de toutes les chaussures que j’ai réalisées et les ait affichées sur une page de blog. Et c’est comme cela que ça a démarré, comme si les chaussures avaient leur vie propre ».
Après le grand succès de son blog, Kobi Levi, diplômé de la prestigieuse Bezalel Academy of Arts and Design de Jérusalem en 2001, a décidé qu’il était temps d’ouvrir un studio à Tel Aviv. Et en 2011, il a commencé à vendre ses chaussures au public. Les conceptions de Levi ne sont pas seulement des chaussures que l’on porte pour leur confort, elles sont inspirées des réflexions et des fantasmes de sa vie quotidienne.
Parmi ses créations récentes il y a une ligne d’été avec un talon compensé en forme de pastèque et un style magnifiquement incurvé. D’autres designs uniques comme les chaussures de femmes qui ressemblent à des flamants, un chien et même un requin. Fusionner l’art et le commerce en mode fut un exploit complexe pour beaucoup, le secret de Levi est de se concentrer sur la création d’un produit fini qui soit tout aussi artistique que portable et captivant pour l’oeil humain.
Source : intox.tv

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment