Imi, la société qui fabrique le Uzi, vendue à Elbit pour 400 millions d'euros.

Partager


Le ministère des Finances israélien a annoncé ce dimanche que le groupe public des Industries militaires israéliennes (IMI), productrice notamment du célèbre Uzi, va être vendu à la société privée spécialisée dans la défense Elbit pour 400 millions d’euros.
L’accord de vente stipule que, selon les performances d’IMI, le groupe Elbit pourrait payer jusqu’à 100 millions de shekels de plus (23,5 millions d’euros) à l’Etat. La vente doit être approuvée par l’Autorité antitrust israélienne avant d’être finalisée à une date non précisée à l’heure actuelle.
IMI a entamé son processus de privatisation en 2013. Le groupe emploie 3200 personnes et fournit sa production à l’armée israélienne ainsi qu’à d’autres armées. Il forme aussi des gardes du corps et des agents de sécurité aussi bien israéliens qu’étrangers. Le produit phare d’IMI est le Uzi, réputé comme le pistolet-mitrailleur le plus populaire du monde avec 10 millions d’exemplaires v vendus. Mais le catalogue d’IMI ne s’arrête pas là puisque sont produits aussi des munitions, des explosifs, des roquettes, des véhicules blindés, des systèmes de déminages et le célèbre fusil d’assaut Galil.
L’acheteur, Elbit Systems, est une société israélienne spécialisée dans la défense basée à Haïfa. Elle devrait installer IMI, actuellement située dans le centre d’Israël, dans la région du Néguev au sud, toujours selon le ministère des Finances.
 
 

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment