Vu d'Israël. La French Tech se prépare pour Vivatech 2018. La start-up Giroptic ferme.

Partager

Un article intéressant au moment où la French tech se prépare pour le méga-évènement qui va rassembler l’élite mondiale du hightech, Vivatech (Paris en Mai 2018).

Selon Les Echos.fr  : « La fermeture de la start-up Giroptic l’illustre : malgré des levées de fonds record l’an dernier, la French Tech affronte ses premières bourrasques. Survalorisées, victimes d’un manque de débouchés, certaines pépites pourraient rencontrer bientôt des problèmes réels de financement.

Il y aurait plutôt de quoi se réjouir : levées de fonds record pour les start-up avec 2,5 milliards d’euros et un total d’environ  2,8 milliards engrangés pour l’ avenir par les fonds de capital-risque français en 2017. Le petit monde des start-up tricolores est en pleine ébullition en ce début d’année ! Il a même permis à la France de talonner le Royaume-Uni pour devenir le premier financeur de start-up en Europe (714 contre 795) ».

LE PLUS. ISRAËL FRENCH TECH. Lancé par le Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique Emmanuel Macron lors de sa visite en Israël au festival d’innovation DLD à Tel Aviv en septembre 2015, le hub French Tech Israel (http://israel.lafrenchtech.com) a l’ambition de servir de plateforme de connexion entre les écosystèmes d’innovation en Israël et en France.
French Tech Israël est porté par des personnalités françaises emblématiques de la Tech dans la Start-up Nation, et un comité d’animation composé de personnalités du secteur privé et public, qui coordonne et anime le réseau avec pour ambition :
–          d’être visible et identifié au sein de l’écosystème de l’innovation israélien ;
–          d’aider les acteurs israéliens à comprendre l’écosystème hexagonal, et à y trouver leurs partenaires pour aborder le marché français et européen ;
–          de faciliter l’accès à l’écosystème israélien pour des startups françaises en particulier en facilitant la mise en contact « entre pairs » avec des entrepreneurs français qui y sont déjà installés (ambassadeurs)
Une soirée d’inauguration officielle en présence de 250 acteurs de la French Tech de la hi-Tech en Israël s’est tenue le 28 mars 2016 : http://israel.lafrenchtech.com/39/news-french-tech-israel
Lancé à l’occasion de la création du hub, le programme DARE France-Israel est la première initiative labellisée par French Tech Israel. Elle associe les ministères des Affaires étrangères et de l’Economie des deux pays, ainsi que Bpifrance et l’Office of the Chief Scientist (OCS, Israël). Il s’agit du premier programme d’accélération franco-israélien, consistant en un concours ouvert aux startups françaises et israéliennes visant à faire émerger des projets collaboratifs de R&D couplés à d’ambitieuses perspectives commerciales. La première édition (2015-2016) cible des jeunes entreprises innovantes dans le domaine de la médecine personnalisée.
Autre outil permettant de soutenir des projets de R&D franco-israéliens, l’accord bilatéral FIRAD (France-Israel Industrial R&D Cooperation Framework), relancé lors de la visite d’Etat en 2013, permet de cofinancer des partenariats technologiques. Elle est portée côté français par Bpifrance et côté israélien par l’OCS. Depuis mai 2014, le FIRAD a donné lieu à une cinquantaine de soumissions de projets, parmi lesquels 15 ont été retenus.
Pour en savoir plus :
http://israel.lafrenchtech.com/

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment