Bébé Boum non-stop. Israël en tête de tous les pays membres de l’OCDE.

L’office central de la statistique a publié les chiffres démographiques définitifs pour l’année 2016. Il s’avère que 181.405 enfants sont nés durant cette année, soit un taux de fécondité (1)  (nombre d’enfants par femme) de 3,11. Ceci place Israël en tête des tous les pays membres de l’OCDE! La répartition s’effectue ainsi: les femmes juives ont donné naissance à 73,9% des enfants, les musulmanes à 20,7%, les chrétiennes à 1,4%, les druzes  à 1,3% et les femmes sans identité religieuse particulière  2,6%.

Par ailleurs l’OCDE a publié un rapport très positif et optimiste sur l’état de l’économie israélienne. Les pronostics de croissance sont à 3,25%-3,5% pour 2018 et 2019, dus notamment à une augmentation de la consommation intérieure et à l’exploitation des gisements de gaz. Le rapport indique également que les taux bas d’inflation et de chômage seront maintenus. De même, l’OCDE prévoit une baisse de la dette publique de 62,2% à 61,7%. (LPH)

(1) Le taux de fécondité, ou indice de fécondité, peut se définir comme le nombre moyen d’enfants par femme en âge de procréer (à ne pas confondre avec le taux de natalité). C’est un indice statistique permettant de mesurer la tendance d’une population à augmenter ou à diminuer naturellement (donc l’accroissement naturel, c’est-à-dire sans tenir compte des flux migratoires). Il s’agit d’une mesure transversale.

Cet indice peut prendre plusieurs formes, qui ont leurs méthodes et leurs intérêts propres : indice de fécondité générale, indicateur conjoncturel de fécondité (ou indice synthétique de fécondité) et indice de descendance finale.

 

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Pour recevoir les meilleurs articles d'Israelvalley directement sur votre boîte mail, remplissez le formulaire ci-dessous :