La Russie et l’Otan tentent d’apaiser la crise entre la Syrie et Israël.

A. RUSSIE. Le Président russe et le Premier ministre d’Israël se sont entretenus ce samedi par téléphone pour discuter de la situation autour des nouveaux raids de l’aviation israélienne en Syrie. Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahou ont discuté dans un entretien téléphonique des récentes frappes effectuées par la Force aérienne et spatiale israélienne sur le territoire syrien, annonce le service de presse du Kremlin.

B. ONU. Alarmé par le plus sévère accès de tension depuis des années impliquant la Syrie, l’Iran et Israël, le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, a déclaré suivre de près «la dangereuse extension» du conflit «au-delà de ses frontières» et appelle tout le monde à faire preuve de retenue.

Le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres, a appelé samedi, selon son porte-parole, à une désescalade immédiate en Syrie, où Israël a effectué dans la journée plusieurs raids aériens.

M. Guterres «suit de près l’alarmante escalade militaire en Syrie et la dangereuse extension (du conflit, ndlr) au-delà de ses frontières», a déclaré dans un communiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric.

L’appel de M. Guterres survient après qu’Israël a mené samedi une série d’attaques aériennes en Syrie, frappant des cibles militaires syriennes mais aussi «iraniennes» et perdant l’un de ses appareils au cours du plus sévère accès de tension impliquant les trois pays depuis des années.

Ces violences, dans lesquelles un pilote israélien a été gravement blessé, constituent la plus sérieuse confrontation entre intérêts israéliens et iraniens depuis 2011 et le début de la guerre en Syrie.
Source : fr.sputniknews.com

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment