JO Corée. Intel s’offre un record du monde et fait voler 1200 drones dans le ciel.

Entre les démonstrations de la 5G et les ballets de drones, les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang (Corée du Sud) ont des airs de salon technologique. Lors de la cérémonie d’ouverture du 9 février, le fabricant américain Intel, très actif en Israël, s’est offert un record du monde en faisant voler plus de 1200 drones dans le ciel.

Selon (1) : « Un parcours pré-programmé via un logiciel de design 3D. A l’occasion de ce “spectacle de lumière”, 1218 drones Intel Shooting Star ont pris leur envol pour rayonner dans la voûte céleste nocturne. Ils ont ainsi reproduit la formes des anneaux olympiques ou d’un snowboarder. Les plus cyniques diront que les Jeux olympiques, événement critiqué pour son impact environnemental, substituent les drones aux étoiles dans un ciel pollué. Toujours est-il que les drones d’Intel réapparaîtront pour des performances plus modestes lors des cérémonies de remise de médailles, tout au long des Jeux, du 10 au 24 février.

Pour voler de façon synchronisée et sans carambolage, les centaines de drones suivent un parcours pré-programmé à l’aide d’un logiciel de design 3D. Les drones sont équipés de leds pour projeter leur lumière. Ils ne sont pas équipés de caméras mais ils se dirigent grâce à un système GPS.

Des applications commerciales

Ce n’est pas la première que les drones d’Intel se font remarquer. Ils ont fait leur spectacle lors du CES 2018 à la conclusion de la keynote de l’entreprise. Brian Krzanich, PDG d’Intel, a présenté à cette occasion le Shooting Star Mini, une version du drone de dimension réduite à la taille d’une main. Lors du Super Bowl de 2017, la reconstitution d’un drapeau américain lors du concert de Lady Gaga a également fait son effet ». (1) usine-digitale.fr

 

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment