Crash F16. La classe politique approuve la réaction de Tsahal. Les exceptions?

La classe politique dans sa grande majorité approuve la réaction musclée de Tsahal face à la nouvelle provocation iranienne depuis la Syrie. Toute… sauf le parti Meretz et la Liste arabe unifiée qui lient la réaction de Tsahal aux enquêtes qui concernent le Premier ministre Binyamin Netanyahou.

La députée Aïda Toumah-Suleiman a tenu à faire un lien direct: “A cause des recommandations que la police doit prochainement publier dans les affaires concernant Binyamin Netanyahou, ce dernier est prêt à provoquer une guerre régionale dans laquelle ce sont les peuples de la région qui paieront le prix de sa volonté de survie politique”. “C’est ce gouvernement de droite qui a programmé et provoqué lui-même cette escalade, avec ses incessantes violations de la souveraineté syrienne et libanaise, des résolutions de l’ONU et sa collaboration avec des mouvements extrémistes”, rajoute-t-elle. Propos pas très étonnants de la part d’une députée qui comme ses douze collègues de parti soutiennent ouvertement les ennemis d’Israël.

A Meretz également on joue la même mélodie. Ilan Gilon a écrit sur son compte Twitter: “Il faut espérer que Binyamin Netanyahou ne va pas réchauffer le front nord afin de se sauver des enquêtes et des recommandations prochaines de la police”.

Sa collègue de parti Tamar Sandberg n’a pas été aussi loin mais à renvoyé par allusion l’Iran et Israël dos-à-dos: “Une escalade ou pire, une nouvelle guerre ne sont pas dans l’intérêt d’Israël, ni au nord ni au sud. Il faut tout faire pour empêcher cela…”.

Et quant à Eldad Yaniv, l’organisateur en chef des manifestations anti-Bibi le samedi soir à Tel-Aviv, il a écrit: “il n’y a aucun patriote israélien qui ne se pose pas la question: est-ce que ce qui se passe dans le nord du pays n’a pas de rapport avec la prochaine décision de la police? C’est la raison pour laquelle Binyamin Netanyahou doit démissionner, comme l’avait fait Ehoud Olmert. Il n’a aucun droit moral de prendre de telles décisions. Alors, que chacun amène avec lui une personne de plus samedi soir à 20h00”. (.lphinfo.com)

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment