Radio J 94.8 FM. Emission en direct du lundi à 7h05 : « Israel hightech ».

Partager

Bonjour chers auditeurs de RadioJ. Cinq nouvelles sur le front de l’innovation, économie, du hightech en Israël. 1. Le Forum économique mondial de Davos se tiendra cette année du 23 au 26 janvier avec la présence d’une centaine d’israéliens dont le Premier Ministre.. Ce grand raout de la mondialisation, qui en est à sa 48e édition annuelle, sera ouvert par le premier ministre indien, Narendra Modi. Parmi les dirigeants européens, Theresa May (Grande-Bretagne) sera là. Les sujets qui seront débattus à Davos portent sur l’avenir de la coopération mondiale, en lien avec le commerce, l’environnement, la lutte contre le terrorisme, la fiscalité, la compétitivité.

De quoi va donc parler Netanyahou à Davos? Cette année il reprendra certainement lors de son discours public les thèmes de la « Cyber / StartUp Nation ». Le Premier ministre va rencontrer des hauts responsables de l’industrie de cyber et des directeurs d’exploitation de cyberdéfense. Les participants discuteront des cybers menaces touchant les systèmes de renseignements et leurs implications sur le développement et l’assimilation des technologies innovantes, et évalueront les risques économiques, sociaux et stratégiques posés par ces menaces.

2. La start-up nantaise Akeneo qui développe une solution « Product Information Management », a annoncé le rachat de la startup israélienne Sigmento, qui s’appuie sur le machine learning pour aider les e-commerçants à mieux décrire leurs produits. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Fondé en 2015 par Izzy Cohen, Yoav Maor et Yonatan Maor, Sigmento s’est positionné comme un spécialiste de l’automatisation des processus d’enrichissement des données produits. Ainsi, la start-up utilise des algorithmes de machine learning pour permettre aux vendeurs en ligne de compléter les bases d’informations de leurs produits. Dans le même temps, la technologie de Sigmento améliore à la fois le référencement des e-commerçants sur les moteurs de recherche (SEO) ainsi que leurs taux de conversion. (1)L’apprentissage automatique (en anglais machine learning), champ d’étude de l’intelligence artificielle, concerne la conception, l’analyse, le développement et l’implémentation de méthodes permettant à une machine d’évoluer par un processus systématique, et ainsi de remplir des tâches difficiles ou problématiques par des moyens algorithmiques plus classiques.

3. Une start-up israélienne a récemment levé un investissement de 1 million de dollars auprès d’investisseurs privés et de l’Israel Innovation Authority. Cela pourrait être une somme disproportionnée pour une entreprise qui ne fabrique que des chaussettes, mais en réalité Elastimed ne produit pas des chaussettes ordinaires.

La start-up basée dans le nord d’Israël a développé une chaussette «intelligente» – un dispositif médical portable qui aide à améliorer la circulation dans les jambes pour le traitement des maladies veineuses et lymphatiques.

La chaussette d’ElastiMed utilise une technologie à piles pour activer les impulsions électriques qui compriment et massent les jambes pour stimuler la circulation. Les impulsions imitent les contractions dans les muscles du mollet qui à leur tour augmentent le flux sanguin.

La chaussette intelligente s’adresse aux athlètes, aux femmes enceintes dont les pieds et les jambes gonflent souvent à cause de la rétention d’eau et aux patients souffrant de plaies chroniques et d’autres troubles tels que varices, lymphœdème (atteinte des ganglions lymphatiques) et thrombose veineuse. Sans traitement, certaines des conditions peuvent entraîner une douleur importante, des démangeaisons, un gonflement et d’autres complications médicales dangereuses.

Elastimed, fondée en 2015 par Omer Zelka, également PDG de l’entreprise, a cherché à développer un dispositif confortable, facile à porter et qui n’entrave pas la vie quotidienne. Omer Zelka a déclaré: « Je suis un accro de la technologie. J’ai utilisé mes antécédents en génie électrique pour installer un laboratoire dans mon petit appartement de Tel Aviv afin de développer cette technologie ».

4. Le géant du voyage Booking.com vient d’annoncer l’ouverture d’un centre de R & D en Israël.

Booking.com est un site néerlandais décliné en 40 autres langues de réservation d’hébergement en ligne qui a commencé comme une petite start-up à Enschede en 1996, financée par l’université de Twente. Le site est désormais basé à Amsterdam ; depuis 2005, il est détenu et exploité par le groupe américain Priceline. Le site propose des hébergements dans différents types de propriétés allant de l’hôtel au gîte touristique en passant par l’appartement.

En 2014, la société est présente dans 59 pays et compte 7 000 employés ; elle propose de l’hébergement dans plus de 540 000 propriétés dans 202 pays. En 2013, cette bannière représentait plus des deux tiers des recettes de Priceline. Booking.com ne facture pas de frais de réservation à ses clients. Le site finance ses activités en facturant des commissions aux fournisseurs d’hébergement.

5. Israël et l’Inde ont signé deux accords majeurs pour accroitre la coopération dans la conservation de l’eau en Inde et pour présenter la réforme des services d’eau potable en Inde. Grâce à ces deux accords, les technologies israéliennes seront utilisées pour nettoyer et purifier le Gange qui fournit de l’eau à plus d’un tiers de la population indienne.

 Avec plus de 159,7 millions d’hectare cultivables en Inde et près de 500 entreprises israéliennes dédiées à l’agro-technologie, la collaboration entre l’Inde et Israël en matière d’agriculture est un partenariat important et stratégique pour les deux pays. Depuis 2008, la MASHAV (l’agence israélienne pour la coopération internationale au développement) et le Ministère indien de l’Agriculture ont ouvert 20 centres d’excellence à travers 9 régions indiennes dans lesquelles les experts israéliens entrainent des milliers d’agriculteurs indiens aux méthodes israéliennes, comme la micro-irrigation.
Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment