Les Etats-Unis contribuent à 22% du budget de l’ONU. Trump change la donne.

Partager

Donald Trump par la voix de son ambassadrice à l’ONU, Nikki Haley, avait averti la semaine dernière que les États-Unis pourraient couper le robinet des pays qui voteraient pour la résolution de l’ONU de s’opposer à la décision américaine.

Force est de constater qu’encore une fois Donald Trump a tenu ses promesses puis qu’il a annoncé  une réduction drastique de la participation américaine au budget de l’ONU pour 2018-2019 qui sera réduit de 285 millions de dollars par rapport aux deux années précédentes.

Quelques jours après que l’Assemblée générale de l’ONU ai désavoué le président Trump en votant une résolution déclarant sa décision sur Jérusalem capitale de l’Etat d’Israel « nulle et non avenue », l’ambassadrice Nikki Haley a publié une déclaration annonçant d’une part sa décision de réduire le budget 2018-2019 de 285 millions de dollars et d’autre part d’exercer plus de contrôle sur l’organisation mondiale.  « Nous ne laisserons plus la générosité du peuple américain être exploitée sans contrôle » a déclaré l’ambassadrice.

Nikki Haley a expliqué que les Etats-Unis souhaitaient à présent accroître l’efficacité de l’ONU tout en protégeant les intérêts américains. « Les Etats-Unis réduisent le soutien de l’ONU mais aussi son budget de fonctionnement » et  » inculqueront plus de discipline et de responsabilité dans le système des Nations Unies » a déclaré l’ambassadrice américaine à l’ONU.

En outre, les Etats-Unis ont été et resteront le plus grand contributeur de l’organisation avec 3,3 milliards de dollars injectés chaque année, soit  22% du budget annuel global de l’ONU.

Source : Tel-Avivre

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment