Sauver des vies. Dans les dons d’organes, un accord vital entre Chypre et Israël.

Selon un rapport du Centre national de transplantation, un nombre record de greffes d’organes ont été réalisées en Israël en 2017, mais 94 malades en phase terminale sont morts alors qu’ils étaient en attente d’une transplantation. Au total, 285 greffes d’organes ont été pratiquées en Israël en utilisant des organes de patients décédés. En 2017, 8,3% des patients chroniquement malades sont décédés en attendant une greffe d’organe. Parmi ceux-ci, 26 attendaient un foie et 20 attendaient un poumon. Actuellement, 1138 patients en Israël sont sur la liste d’attente pour des organes.
De plus, 113 transplantations rénales ont eu lieu, dans lesquelles le rein translplanté avait été donné  par les parents des patients et 109 greffes de rein ont eu lieu où le rein provenait de donneurs étrangers altruistes.  13 patients ont reçu des lobes du foie donnés par des membres de la famille.  Plus de 100 greffes de donneurs d’organes vivants ont été facilitées par le groupe à but non lucratif Matnat Haim, des volontaires pour des greffes rénales. Les centres médicaux israéliens ont effectué au total 359 greffes de rein, 78 greffes de foie et 18 transplantations cardiaques en 2017.
Le professeur Rafi Beyar, président du Centre national de transplantation, a déclaré qu’en 2017, le centre a signé un accord avec Chypre pour coopérer dans la recherche de dons de rein vivants pour les patients qui ne pouvaient pas trouver d’organes dans leur propre pays.
Source et copyrights. http://koide9enisrael.blogspot.co.il

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment