Russie et Grande-Bretagne, pays dont Israël va beaucoup parler en 2018

Mariage royal, élections, évènements sportifs… 2017 a été marqué par le début de la présidence Trump ; des femmes du monde entier ont dénoncé leurs harceleurs après l’affaire Weinstein et l’ouragan Irma à fait des ravages dans les Caraïbes. Et si on ne peut pas tout prévoir pour la nouvelle année, on sait déjà quels pays feront, pour sûr, l’actualité en 2018… Explications.

1 – Le Royaume-Uni, entre Brexit et mariage du Prince Harry. Tic tac. Le Royaume-Uni doit être sorti de l’Union européenne avant le 30 mars 2019. Pour respecter l’échéance, la rédaction du traité de sortie doit avoir lieu entre janvier et octobre 2018, alors que les négociations sont toujours en cours…

Le pays pourra heureusement oublier pendant un temps ses bisbilles avec Bruxelles pour se concentrer sur le mariage du Prince Harry. Le cadet rebel de la famille royale épousera le 19 mai la comédienne américaine Meghan Markle au château de Windsor. On compte sur le pays pour fêter l’événement en grandes pompes, avec cérémonie retransmise à la télévision, fête dans les rues et goodies à l’effigie du couple. Peut-être moins glamour et médiatique, le 60e anniversaire du papa, le Prince Charles, sera néanmoins fêté comme il se doit en fin d’année.

2 – La Russie, où Vladimir Poutine se prépare à son 4e mandat, avant d’accueillir la Coupe du monde de football

En Russie, Vladimir Poutine sera probablement réélu à sa propre fonction. En effet, il n’y a guère de suspens concernant l’élection présidentielle russe qui aura lieu en mars 2018 : le principal opposant Alexeï Nalvany vient d’être déclaré inéligible pour dix ans par la Commission électorale centrale russe. Mais si l’issue du scrutin est connue, le déroulement du vote sera, lui, scruté avec attention. Le camp de Nalvany appelle à boycotter les élections, et on attend de voir comment le président va gérer les probables manifestations.

Source : start.lesechos.fr

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment