Provocateurs? Des publicitaires israéliens lancent une pub menaçante.

Des panneaux d’affichage en arabe faisant la promotion d’une série télévisée israélienne à succès ont entraîné des plaintes de certains Israéliens, qui se sentaient « menacés ». Des affiches noires avec des inscriptions en arabe comme « Accrochez-vous » ou « L’action commence bientôt » ont été installées dans plusieurs villes israéliennes pour faire la promotion de la deuxième saison de « Fauda » (« chaos » en arabe), dont la diffusion commençait dimanche soir en Israël. Cette série populaire plonge dans les complexités du conflit israélo-arabe à travers l’histoire d’une unité d’infiltration israélienne. La campagne d’affichage a provoqué des plaintes d’habitants de Nesher, près de Haïfa (nord), et de Kyriat Gat (sud), selon des officiels.

A Nesher, les panneaux incriminés ont été remplacés par d’autres, selon un conseiller municipal. « Je suis heureux d’annoncer qu’à la suite de notre action, les panneaux menaçants ont été remplacés », a ainsi indiqué Shlomi Zino dans une vidéo diffusée sur Facebook montrant un nouveau panneau d’affichage, avec le mot « Fauda » écrit en arabe et en hébreu et une photo d’un des acteurs. « Nous continuerons à vous protéger », a-t-il ajouté.

Le maire de Kyriat Gat, Aviram Dahari, a de son côté annoncé qu’il ferait retirer les panneaux de sa ville dimanche car les habitants se sentent « menacés », d’après la chaîne 10 de la télévision. Dans un communiqué, la chaîne diffusant « Fauda » en Israël a assuré que la série « traite des relations difficiles entre les parties israélienne et palestinienne, parle arabe et hébreu et qu’il est naturel que sa promotion se fasse dans ces deux langues ».

Source : lepoint.fr

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment