La société israélienne Global plante 30.000 bananiers au Sud-Soudan.

Partager

La société israélienne Global a planté 30.000 bananiers près de Juba, la capitale du Sud-Soudan(1). Les pieds d’arbres ont été acheté en Israël. Et la plantation s’est fait avec la coopérative locale “New Land Farm.” Cette ferme a acheté huit différents projets d’agriculture en Israël… Et grâce à l’Etat juif, à ses produits et à son savoir-faire, le jeune pays du Sud-Soudan fait aujourd’hui de son mieux pour combattre la terrible famine qui mine le pays tous les ans. (JSS News)

(1) Le Soudan du Sud, en forme longue République du Soudan du Sud(en anglais : Republic of South Sudan), est un pays d’Afrique orientale dont la capitale est Djouba. À la suite du référendum d’autodétermination organisé du 9 au , le Soudan du Sud a fait sécession de la République du Soudan le  ; mais malgré la reconnaissance immédiate de l’État par la communauté internationale, des litiges subsistent quant au tracé définitif de la frontière. Dès 2013, le Soudan du Sud sombre dans une guerre civile particulièrement sanglante entre partisans du président Salva Kiir et ceux du vice-président Riek Machar.

Les pays limitrophes du Soudan du Sud sont le Soudan (au nord), l’Éthiopie (à l’est), le Kenya, l’Ouganda et la République démocratique du Congo (au sud) et la République centrafricaine (à l’ouest). L’appartenance des États fédérés soudanais situés au voisinage du Soudan du Sud comme le Nil-Bleu, le Kordofan du Sud et l’Abyei n’a pas encore été tranchée : pour l’instant, ils demeurent sous l’autorité de Khartoum. Le Soudan du Sud est un pays particulièrement bien arrosé par de nombreux cours d’eau. Les principaux sont le Nil blanc et son affluent le Bahr el-Ghazal, qui contribuent à la fertilisation des régions qu’ils traversent. Avec ses 3 187 mètres, le mont Kinyeti est le point culminant du pays. Il est situé dans les monts Imatong, non loin de la frontière avec l’Ouganda.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment