Indiens et israéliens s’allient au Ghana dans un projet d’énergie.

Partager

Le conglomérat industriel indien Shapoorji Pallonji et la firme israélienne spécialisée dans les énergies renouvelables, Yam Pro Energy, s’associent pour construire une centrale houlomotrice (Installation qui exploite l’énergie de la houle et des vagues pour produire de l’électricité) de 150 Mégawatts (Mw) au Ghana.

Les deux parties ont signé un protocole d’accord sur le projet qui devrait voir le jour d’ici à trois ans. Elles ont aussi indiqué, dans leur accord, qu’elles se feront accompagner par un partenaire local. Estimé à 180 millions de dollars, la centrale sera livrée par lots. Le premier sera doté d’une capacité de 10 Mw, précise le site d’informations spécialisées Renewables Now.

Shapoorji Pallonji est l’un des actionnaires du grand groupe indien Tata alors que Yam Pro Energy est une filiale de Shahar Energy et se concentre sur la fabrication de parcs solaires, notamment en Israël et en Allemagne. Elle possède aussi une technologie brevetée de production d’énergie à partir des vagues océaniques. (www.vivafrik.com); (http://koide9enisrael.blogspot.co.il).

(1) Le Ghana, nation d’Afrique de l’Ouest située sur le golfe de Guinée, est connu pour sa faune variée, ses anciens forts et ses plages isolées, comme celle de Busua. Les villes côtières d’Elmina et de Cape Coast comportent des posubans (sanctuaires autochtones), des bâtiments coloniaux et différents châteaux reconvertis en musées qui témoignent du commerce des esclaves. Au nord de Cape Coast, le vaste parc national de Kakum permet d’emprunter un pont suspendu au-dessus de la canopée de la forêt tropicale.

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment