Des délégations de Chine et Japon annulent leurs visites en Israël.

Partager

Au moins deux délégations de haute technologie de Chine et du Japon ont annulé leurs visites prévues en Israël par crainte de troubles suite à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par le président américain Donald Trump, a rapporté TheMarker.

Les dirigeants de Toyota AI Ventures, le fonds d’investissement du constructeur automobile japonais, ainsi que le PDG de Singulato Motors, qui fabrique de petites voitures électriques, auraient prévu de se rendre en Israël ce week-end.

Si les hommes d’affaires hésitent à venir en visite en raison d’une éventuelle agitation, cela pourrait affecter les futurs investissements en Israël. Les annulations pourraient ne pas être limitées uniquement à l’Asie de l’Est.

Et les touristes du monde entier pourraient également s’abstenir de visiter Israël en raison des multiples avertissements de voyage émis par les États-Unis et les pays européens, frappant les hôtels locaux et l’économie en général.

Samedi matin, plusieurs start-up israéliennes ont appris que Shen Haiyin, PDG et fondateur de Singulato, avait annulé son voyage prévu, quelques heures seulement avant le départ, rapporte The-Marker. Haiyin était sur le point de se lancer dans un programme de réunions éclair avec des start-up de l’auto-technologie.

Citant des préoccupations de sécurité, l’ambassade de Chine a publié un avertissement de voyage appelant ses citoyens à s’abstenir de voyager inutilement à Jérusalem et dans les territoires palestiniens.

Séparément, une grande délégation chinoise des sciences de la vie devait arriver samedi, a déclaré l’avocat Michal Tzhori à TheMarker. « Après la déclaration de Trump, le groupe a commencé à exprimer ses inquiétudes et ses doutes quant à la situation sécuritaire en Israël », a déclaré M. Tzhori.

Au cours des dernières années, une quantité significative de capital-risque pour les start-ups israéliennes est venue d’entreprises chinoises. Les investisseurs chinois ont versé quelque 16,5 milliards de dollars en Israël en 2016, selon les données de Reuters, investissant dans la cybersécurité, les dispositifs médicaux et les start-up Internet.

Source : http://www1.alliancefr.com

 

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment