Le Chiffre : 2 000 employés vont travailler pour Amazon en Israël.

Partager

Amazon est un des leaders du marché dans le secteur des services informatiques en nuage. En janvier 2015, il a racheté une start-up israélienne, Annapurna Labs, pour 370 millions de dollars. Cette société, qui a mis au point une puce électronique apte à consolider les services informatiques d’Amazon, est alors devenue le centre de R & D d’Amazon à Haïfa, qui emploie désormais plus de 200 personnes.

Beaucoup de multinationales font de même, comme l’autre géant, Apple, qui en 2011 a racheté la start-up Anobit pour 500 millions de dollars et en a fait son centre de R & D à Herzliya. Au mois d’octobre, Amazon a annoncé son intention de recruter 100 Israéliens à des postes de scientifiques, d’ingénieurs et de directeurs de projets, notamment pour développer Alexa, son service d’assistant personnel « intelligent ». Objectif : mettre au point une technologie vocale qui permette aux gens de déclencher des actions et d’effectuer des sélections informatiques oralement.

Cette implantation n’aura pas seulement un impact sur l’emploi, mais aussi sur l’immobilier, puisque l’entreprise a déjà loué 37 000 m2 de bureaux à Tel-Aviv et Haïfa, dont 11 étages de la tour Azrieli Sarona à Tel-Aviv, et plusieurs niveaux du bâtiment Gav Yam à Haïfa. Au total, pas moins de 2 000 employés devraient bientôt travailler pour Amazon dans des bureaux israéliens.

Source : http://www.jpost.com

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment