Célébrités qui aiment Israël : Paul McCartney, Rihanna, Elton John, Madonna, Shakira.

Partager

Depuis quelques années, de plus en plus de célébrités viennent visiter Israël et à chaque fois c’est pareil, un sentiment particulier les envahit, et ils ne se privent pas d’en témoigner. En voici quelques exemples…

Rihanna : “Israël a été une expérience «incroyable, c’est un pays formidable”.

Elton John : “Shalom, je suis si heureux d’être ici ! Il n’y a rien qui m’ empêchera de revenir, “la musique rassemble les gens et c’est ce que nous faisons ici”.

Madonna : “Je ne peux pas rester loin d’ici longtemps. Chaque fois que je viens ici, je suis tellement suralimentée en énergie. Je crois vraiment qu’Israël est le centre d’énergie du monde. Et je crois aussi que si nous pouvons tous vivre ensemble en harmonie ici, alors nous pouvons vivre dans la paix partout dans le monde”.

Sharon Osbourn : “La musique transcende la politique, car elle est la langue internationale du monde. Je ne pouvais pas être plus excitée ou fière de venir en Israël “. 

Paul McCartney : “Je pense que sans la musique,  le monde serait sérieusement plus mauvais.J’apporte un message de paix, et je pense que c’est ce dont la région a besoin. “ “Les gens m’ont posé cette question à travers les années: «Pensez-vous que la musique puisse changer les choses?” Je pense qu’elle le peut. Je pense que c’est bon pour l’âme des gens”.

Natalie Portman : “Israël est … La où je suis né. où j’ai mangé ma première glace, où mes amis de 18 ans dormaient dans des bunkers avec des casques sur la tête. Où le cactus est le symbole du pionnier en Israël, C’est le pays qui accueille ses immigrants en les appelant « ceux qui montent »et qui appelle ceux qui quittent le pays ” ceux qui descendent“. où mes grands parents ne sont pas nés mais où ils ont été sauvés. 

C est le pays où le laïcité domine… où le vin est si doux, où il ne manque pas de sens de l’humour, les partis politiques naissent plus vite que les enfants. C’est le pays où l’on a remporté de nombreux prix Nobel en 63 ans.  Là où la neige se trouve à  trois heures du vent chaud du désert,  où les chants du muezzin,  les cloches de l’église, et le son des schofars sonne librement.  C’est l ‘endroit où je suis née, et je refuse de l‘abandonner “.

Shakira : «Je suis très fière de mon héritage libanais … mais il n’a rien à voir avec le fait que je respecte et que j’ai une grande affection pour ce pays et le peuple de ce pays, les Israéliens et les Palestiniens, et c’est pourquoi je suis ici, parce que je pense que les enfants ont besoin de nous – les enfants ne comprennent rien aux conflits “.

Source : http://coolisrael.fr

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment