Incroyable… Manifestation du BDS à Tel-Aviv devant le théâtre Habima.

Ce n’est pas un canular. Le BDS a bien manifesté de manière pacifique sans se faire bousculer par la police et ceci au coeur de Tel-Aviv. Israël est vraiment un drôle de pays! Les faits.

Partie A. Israël a intensifié sa bataille contre le mouvement BDS, qui milite pour un boycott mondial de l’État hébreu, en adoptant une loi interdisant l’entrée sur son territoire aux partisans de ce mouvement. Les députés israéliens ont voté, lundi 6 mars, une loi interdisant l’accès au territoire de l’État hébreu aux partisans de son boycott international.

Dans leur viseur : le mouvement BDS « Boycott, désinvestissements, sanctions », qui milite pour un boycott mondial d’Israël jusqu’à ce que, entre autres, ce dernier se retire des territoires palestiniens qu’il occupe. Dans un communiqué, la Knesset a indiqué avoir « adopté en deuxième et troisième lectures le projet de loi sur l’entrée en Israël ». « Aucun visa ou aucune autorisation de séjour de quelque type que ce soit ne sera accordé à une personne n’étant ni un citoyen israélien ni un résident permanent si elle, ou l’organisation ou l’institution dans laquelle elle milite, a sciemment lancé un appel public à boycotter l’État d’Israël ou s’est engagée à prendre part à un tel boycott », indique ce texte.

Intensification de la bataille légale

Le gouvernement israélien intensifie ainsi sa bataille sur le plan légal contre le BDS, qu’il taxe de mouvement d’antisémite, ce que celui-ci dément. Ses promoteurs prônent l’utilisation des mêmes armes – économiques (boycottage des produits conçus dans les colonies israéliennes), culturelles (annulation de concerts en Israël de U2 ou Massive Attack) – que lors de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud dans les années 1980. Le journal israélien Haaretz estime pour sa part que, ainsi énoncée, cette nouvelle loi ouvre la porte à son éventuelle utilisation à l’encontre des Palestiniens vivant en Israël avec le statut de résident non permanent.

Partie B. Une manifestation BDS s’est déroulée à Tel-Aviv. Ronnie Barkan, responsable de la branche Israël de l’organisation BDS, manifestait dimanche soir à Tel-Aviv devant le théâtre Habima (1).

Dans un communiqué, les organisateurs de la manifestation ont déclaré : « Voilà notre manifestation d’hier soir dans l’apartheid de Tel-Aviv. Nous nous sommes tenus là avec nos panneaux BDS devant des milliers de suprématistes sionistes qui manifestaient pour le régime raciste et barbare. Assez de la suprématie blanche/suprématie ethnique ! » (Extrait d’un article de  © Hervé Stammers pour Dreuz.info).

(1) Le théâtre Habima (hébreu : הבימה – התיאטרון הלאומי, « la scène »), situé à Tel-Aviv, est le Théâtre national d’Israël. Depuis 1958, Habima est officiellement le Théâtre national d’Israël. Aux côtés d’une troupe de 80 acteurs, 120 personnes travaillent pour le complexe théâtral. L’actuel directeur artistique est Ilan Ronen, père de Yaeli Ronen et beau-père de Yousef Sweid (en 2011). D’importants travaux de rénovation sont aujourd’hui en cours.

(2) Ronnie Barkan, qui se présente lui-même comme « un citoyen israélien privilégié d’origine juive« , est un opposant israélien, fondateur du mouvement « The Boycott from Within ».

Les Articles Les Plus Lus

One Comment

  1. roberto 28 décembre 2017 at 10 h 13 min - Reply

    C’est curieux cette propension que nous avons a produire nos propres dechets….humains.
    Pourquoi ne pas aider ce Mr Barkan a vivre dans un pays plus agreable que le notre ?
    Les endroits charmants ne manquent pas autour de nous :Gaza,Ramallah,la Syrie,la Jordanie,l’Egypte,l’Irak,la Lybie et tant d’autres pays riants et accueillants.

Leave A Comment

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Pour recevoir les meilleurs articles d'Israelvalley directement sur votre boîte mail, remplissez le formulaire ci-dessous :