Vu d’Israël. Aerophile (France) a conquis le monde avec ses ballons.

LE MEILLEUR DE LA FRANCE DANS LE MONDE. Aerophile a conquis le monde avec ses ballons. Fondée par deux polytechniciens, cette PME a « transporté » 1,5 million de touristes dans ses aérostats gonflés à l’hélium. Un business un peu perché.

« Nous avons vendu un ballon à Porto Rico et un autre en Républicaine dominicaine. Et miracle, ils n’ont pas été hachés menu par l’ouragan Irma en septembre dernier », raconte, soulagé, Matthieu Gobbi, cofondateur d’Aerophile. Prévenu quarante-huit heures seulement avant l’arrivée de la tornade, ce quinquagénaire mutin a suggéré à ses clients des Caraïbes d’arrimer les engins au sol avec une vingtaine de gros câbles. Et sans les dégonfler pour ne pas perdre l’hélium, dont la recharge coûte dans les 60.000 euros. « C’est passé, on a eu un peu de chance ! », raconte l’entrepreneur, tout heureux d’avoir pu sauver des appareils qui valent jusqu’à 1,2 million d’euros.

Matthieu Gobi et son associé – bâti, lui, comme un rugbyman –, Jérôme Giacomoni, ont la vista. Leur PME parisienne réalise 15 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie une centaine de salariés dans un business pas banal, dont elle peut se proclamer leader mondial : celui des ballons captifs. Ces sortes de montgolfières sans chaudière manœuvrées depuis le sol par un câble embarquent dans leurs nacelles 30 individus jusqu’à 300 mètres de haut. Effet waouh garanti pour les 1,5 million de personnes qui ont déjà pris un bol d’air avec elles. De puis la création de leur boîte, en 1993, les duettistes ont ainsi installé une centaine de ballons dans le monde. (https://www.capital.fr/)

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

Pour recevoir les meilleurs articles d'Israelvalley directement sur votre boîte mail, remplissez le formulaire ci-dessous :