Conseils de Jessica Philippe (Israël). Lever de fonds via une Initial Coin Offering.

Le bitcoin remet en question le système des levées de fonds traditionnel. Nous sommes habitués à la levée de fonds traditionnelle auprès d’investisseurs, mais il  est maintenant possible de lever des fonds via une ICO (Initial Coin Offering) c’est-à-dire une levée de fond en monnaie virtuelle, dérivée du terme IPO (Initial Public Offering) désignant l’introduction d’une société en bourse depuis 2013. Grâce à l’ICO, les start-up de la blockchain peuvent lever des fonds en crypto-monnaie en quelques minutes seulement.

Depuis début 2017, les entrepreneurs de la blockchain ont levé plus de 3 milliards de dollars via des ICO, contre 295 millions de dollars auprès des VC, selon une étude de Coindesk.  Cette pratique est en train de se développer. En effet environ une ou deux ICO sont organisées par semaine dans le monde.

Cinq récentes ICO clôturées dans le monde en un temps record :  

  • Crypto20, un fonds indiciel qui investit dans le top 20 des crypto-monnaies : 32,2 millions de dollars (30 novembre 2017)
  • Datum, un compte bancaire sur Ethereum, BigChainDB et IPFS : 7,3 millions de dollars (29 novembre 2017)
  • Oracles Network, une blockchain publique permissive qui utilise la preuve d’autorité : 14,8 millions de dollars (17 novembre 2017)
  • Ripio Credit Network, un réseau de crédit basé sur des smart-contracts co-signés : 37 millions de dollars (10 novembre 2017)
  • Raiden Network, une solution off-chain qui accélère les transferts de token sur Ethereum : 32,8 millions de dollars (1er novembre 2017)

La spécificité des ICO est que tout le monde, peut participer, la start-up annonce sur les plateformes de crypto monnaie en amont sa levée, fixe un montant et une date et les détenteurs de bitcoins peuvent y participer. Une levée rapide, qui peut éviter des mois de travail et qui appâte de nombreux entrepreneurs mais qui reste très dangereuse pour tous :

  • Les investisseurs n’ont aucun moyen de vérifier la teneur du projet de la start-up.
  • Les Start-Up sont confrontées à la volatilité de la monnaie. Par exemple, en septembre 2017, l’ensemble des crypto-monnaies a perdu 20% de sa valeur en une journée.  Une ICO peut donc perdre beaucoup de valeur en quelques secondes

Ajoutons à cela la réglementation frileuse des Autorités Financières Française et Européenne qui ne se sont pas encore positionnées  sur la question… et qui peuvent changer la donne ! Un mot d’ordre : Prudence !

Jessica Philippe

www.jpconsulting.fr

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment